Accidents en bref

Remarque : Les résumés d’accidents qui suivent sont des interventions de classe 5 du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST.) Ces événements ont eu lieu entre les mois de mai et juillet 2012. Ils ne satisfont pas aux critères des classes 1 à 4, et se limitent à la consignation des données qui serviront éventuellement à des analyses de sécurité ou à des fins statistiques ou qui seront simplement archivées. Les résumés peuvent avoir été mis à jour depuis la production de cette rubrique. Pour toute information concernant ces événements, veuillez communiquer avec le BST. 

— Le 1er mai 2012, un élève et un instructeur effectuaient un vol de formation au pilotage sur multimoteur à bord d’un Piper PA-30 Twin Comanche à l’aéroport de Cranbrook (CYXC) (C.-B.). Durant un posé-décollé, l’élève a accidentellement rentré le train au lieu des volets. Comme l’avion avait déjà commencé à prendre son envol, le microcontacteur du train d’atterrissage n’a pas empêché la rentrée du train avant le décollage. L’avion s’est affaissé sur la piste, ce qui a causé d’importants dommages aux deux hélices et au dessous de l’appareil. Personne n’a été blessé. Dossier n° A12P0066 du BST.

— Le 2 mai 2012, un Cessna A185F sur flotteurs effectuait un décollage du lac Noir près de Saint-Jean-de-Matha (Qc), avec un pilote et un passager à bord. Ayant atteint environ 50 mi/h lors de la course au décollage, l'appareil a soudainement commencé à tourner vers la gauche. Le pilote a tenté de corriger, mais l'appareil a heurté des roches et culbuté sur le dos. Les deux occupants portaient des vestes de flottaison individuelles et ont évacué l'appareil submergé. Aucune anomalie mécanique n'a été observée pendant l'événement. Dossier nº A12Q0064 du BST.

— Le 2 mai 2012, un Beech 1900 en exploitation commerciale était en route d'Iqaluit (Nt) à destination de Dewar Lakes (CYUW) (Nt). À l'atterrissage, juste après avoir touché la piste, le pilote occupant le siège de droite (qui n'était pas aux commandes) a remarqué un banc de neige durci au moment où celui-ci passait sous le moteur droit. Bien que le passage se soit fait sans affecter la course de l'appareil, un fort bruit a résonné. Le klaxon train d'atterrissage non sécuritaire a retenti et le voyant vert du train droit s'est éteint. Le boyau de dégivrage de frein a aussi été arraché. L'appareil a terminé sa course d'atterrissage et effectué un demi-tour pour remonter la piste. L'intention était de dégager la piste, fermer le moteur droit et procéder à une inspection. Pendant la remontée, le train droit s'est affaissé et l'hélice du côté droit a frappé le sol. Dossier nº A12Q0066 du BST.

— Le 5 mai 2012, l’avion amphibie LA-4-200 de Consolidated Aeronautics effectuait un vol de Gimli (Man.) au lac Kapekun (Man.). Vers 22 h, l’aéronef étant en retard, des recherches ont été entreprises. Le personnel de recherche et de sauvetage a trouvé l’aéronef renversé dans le lac Kapekun le 6 mai, vers 0 h 30. Le pilote, qui était seul à bord, a subi des blessures mortelles. Dossier nº A12C0048.

— Le 6 mai 2012, un Bushby Mustang II de construction amateur décollait de l’aéroport de Pitt Meadows (CYPK) (C.-B.) pour se rendre à l’aéroport de Vernon (CYVK) (C.-B.), première étape d’un vol jusqu’à Montréal (Qc). L’avion a décollé de la piste 26L et a pris l’air un bref instant, pour ensuite se poser de nouveau sur la piste, droit devant, en raison de ratés du moteur (Lycoming O-360-A1D). Après avoir sélectionné un autre réservoir de carburant, le pilote a demandé l’autorisation de remonter la piste 26L pour une autre tentative de décollage, mais il a accepté une autorisation de décollage de la piste 08R fournie par l’ATC (piste inverse, 4 692 pi de longueur). Après le décollage sur la piste 08R, l’avion est monté à environ 200 pi, puis le moteur a subi une importante réduction de puissance. Le pilote a effectué un virage à gauche pour tenter d’atterrir sur la voie de circulation Golf, mais il s’est écrasé dans l’entrepiste avant d’atteindre la voie de circulation. L’avion s’est immobilisé à l’endroit dans un fossé à environ 700 pi au nord de la piste 08R. Le pilote a été en mesure de sortir de l’appareil, mais il a subi des blessures au dos et des brûlures. L’avion a été détruit par l’impact et par l’incendie qui a suivi. Environ 40 min avant l’accident, la température était de 6 ºC et le point de rosée était de 5 ºC; 20 min après l’accident, la température était de 8 ºC et le point de rosée de 5 ºC. Le vent était calme et l’humidité était très élevée. Il s’agissait de conditions très propices à un givrage important du carburateur, peu importe la puissance du moteur. Un démontage du moteur n’a pas permis de trouver d’anomalies qui auraient pu causer une perte de puissance. Dossier nº A12P0068 du BST.

— Le 10 mai 2012, un Piper PA34-220T privé à bord duquel se trouvaient le pilote et un passager, circulait au sol avant de décoller à l’aéroport de Deer Lake (CYDF) (T.-N.-L.), en prévision d’un vol vers l’aéroport de Charlottetown (CYYG) (Î.-P.-É). Alors que l’aéronef effectuait des manœuvres dans l’aire de trafic, un bruit intense a retenti; le pilote en a informé l’ATC et a coupé les moteurs pour voir ce qui s’était passé. Il a constaté que l’hélice droite était entrée en contact avec une barre de renfort qui était utilisée comme point de repère pour des travaux d’entretien réalisés à l’aéroport. L’hélice endommagée a été déposée par la suite pour être réparée, et le moteur droit a également été déposé pour faire l’objet d’une inspection interne. Dossier nº A12A0055 du BST.

— Le 13 mai 2012, un ultra-léger Beaver RX-28 en exploitation privée effectuait un vol local depuis Dolbeau (Qc) selon les règles de vol à vue avec un pilote à bord. Lors de manœuvres en vol de croisière, l'appareil est entré en vrille et le pilote n'a pu reprendre la maîtrise avant l'impact avec les arbres et le sol. Le pilote n'a pas été blessé. Toutefois, l'appareil a subi des dommages importants. Dossier nº A12Q0072 du BST.

— Le 14 mai 2012, un Cessna 185F en exploitation privée effectuait un vol selon les règles de vol à vue depuis l'aéroport de Joliette (CSG3) (Qc) à destination de La Macaza/Mont-Tremblant (CYFJ) (Qc), avec un pilote et deux passagers à bord. Lors de l'atterrissage, l'appareil a rebondi et au dernier contact avec la piste a effectué un cheval de bois (tête à queue). Il n'y a eu aucun blessé, toutefois l'appareil a subi des dommages importants. Dossier nº A12Q0073 du BST.

— Le 16 mai 2012, un Piper PA-44-180 effectuait un vol d'entraînement à l'aéroport de Saint-Hubert (CYHU) (Qc), avec un instructeur et un pilote à bord. À la suite d’un exercice de panne moteur, le train d'atterrissage n'a pas été sorti lors de l'atterrissage et les deux hélices ont heurté la piste. L'équipage a effectué une remontée puis est revenu atterrir sans autre incident. L'équipage n'a pas déclaré d'urgence ni signalé le problème au contrôle de la circulation aérienne (ATC). Les deux hélices ont été endommagées. Dossier nº A12Q0108 du BST.

— Le 16 mai 2012, durant un atterrissage sur la bande d’atterrissage d’une ferme située à 6 NM à l’ouest de Blackfalds (Alb.), un Cessna 182P en exploitation privée a marsouiné à deux reprises, ce qui a entraîné la séparation du train avant. L’aéronef s’est affaissé sur sa partie avant, ce qui a endommagé l’hélice. Le pilote, seul à bord, n’a pas été blessé. La radiobalise de repérage d’urgence (ELT) s’est déclenchée brièvement avant que le pilote ne l’éteigne. Dossier n° A12W0058 du BST.

— Le 17 mai 2012, un de Havilland DHC-2 Beaver atterrissait en direction ouest sur la bande d’atterrissage de Lammers (Yn) après un vol en provenance de Dawson City (Yn). L’aéronef s’est posé sur une partie de la piste de gravier soulevée par le gel avant de rebondir et de quitter la bande par le côté gauche. L’appareil a ensuite heurté un tas de gravier près du bord de la bande, ce qui a considérablement endommagé le train d’atterrissage gauche, le fuselage et l’hélice. Le pilote et le passager n’ont subi aucune blessure. Il s’agissait du deuxième voyage du pilote à Lammers; il avait utilisé cette bande d’atterrissage plus tôt dans la journée avec un pilote expérimenté aux fins d’entraînement en ligne. Le pilote avait volé environ 6 h sur type, depuis une récente vérification de compétence. Dossier n° A12W0059 du BST.

— Le 17 mai 2012, à l’aéroport international James Armstrong Richardson (CYWG) de Winnipeg (Man.), alors que le pilote coupait le moteur d’un hélicoptère Messerschmitt MBB-BK117 qui se trouvait au sol, le manche de pas cyclique a été déplacé vers l’avant au point où le rotor principal est entré en contact avec le dispositif coupe-câble supérieur. Une pale du rotor principal a été endommagée au-delà de toute réparation possible. Aucun membre d’équipage n’a été blessé. Dossier n° A12C0058.

— Le 18 mai 2012, un Pilatus PC-12/45 a quitté Sioux Lookout (Ont.) en direction de Thunder Bay (Ont.). Peu après le départ, l’aéronef s’est écarté de sa route pour contourner un orage signalé au sud-est de Sioux Lookout. L’avion a ensuite rencontré de la pluie, qui s’est transformée en grêle entre 4 000 et 5 000 pi ASL. L’avion a continué jusqu’à sa destination sans autre incident. L’inspection a permis de constater d’importants dégâts aux bords d’attaque des ailes. L’avion a été retiré du service pour être réparé. Dossier n° A12C0059 du BST.

— Le 19 mai 2012, un planeur monoplace Schleicher ASW 27 en exploitation privée effectuait un vol sur campagne1 depuis l'aéroport de Saint-Dominique (CSS4) (Qc) en direction de Bromont (CZBM) (Qc), avec l'intention de revenir au point de départ. Le pilote n'a pu poursuivre son vol sur campagne et s'est posé dans un champ à 3 NM au nord de l'aéroport de CZBM. Après l'atterrissage, l'aile droite a touché l'herbe dont la hauteur était d'environ 20 cm, et le planeur a fait un cheval de bois. Le pilote n'a pas été blessé, mais l'appareil a subi des dommages importants à la poutre de queue et aux commandes de vol. Dossier nº A12Q0088 du BST.

— Le 20 mai 2012, un Cessna 152 décollait de l'aéroport de Saint-Hubert (CYHU) (Qc), à destination de Saint-Donat (CSY4) (Qc), avec un pilote et un passager à bord. Rendu à l'aéroport de Saint-Donat, l'appareil a survolé la piste à basse altitude à environ 70 mi/h, avec les volets à 20°. Après avoir remis les gaz et placé les volets à 10°, le pilote a jugé que le taux de montée de l'appareil était insuffisant pour franchir le relief droit devant et a décidé d'atterrir sur la piste. L'appareil est sorti en bout de piste. La roue de nez s'est enlisée dans le sable et l'appareil a capoté. L'avion a subi des dommages importants. Les deux occupants sont sortis indemnes de l'accident. Dossier nº A12Q0075 du BST.

— Le 20 mai 2012, un appareil de construction amateur Sonerai II décollait de l'aéroport de Mascouche (CSK3) (Qc), avec le pilote seul à bord, pour effectuer un vol récréatif local. À environ 1 500 pi d'altitude, la verrière s'est complètement ouverte et est restée attachée à la charnière située du côté gauche du poste de pilotage. L'appareil n'était pas en mesure de maintenir l'altitude et le pilote a décidé d'effectuer un atterrissage forcé dans un champ labouré. L'appareil a subi des dommages importants lors de l'atterrissage. Le pilote est sorti indemne de l'accident. Dossier nº A12Q0076 du BST.

— Le 25 mai 2012, un appareil de construction amateur Dan-B-Wolf sur flotteurs effectuait un vol selon les règles de vol à vue entre le lac Pipmuacan (Qc) et le lac Damasse (Qc). L'appareil a été porté manquant le vendredi 25 mai 2012 et a été retrouvé le dimanche 27 mai 2012 au fond du lac Pipmuacan. Des débris avaient été repérés par une équipe de recherche et sauvetage militaire le samedi en matinée sur les rives du lac. L'appareil a été repéré par une équipe de plongeurs de la Sûreté du Québec. Le pilote est décédé et l'appareil a été détruit par la force de l'impact. Dossier nº A12Q0081 du BST.

— Le 26 mai 2012, un Piper Cherokee PA-28-181 en provenance de l’aéroport de Rockcliffe (CYRO) (Ont.) se dirigeait vers London (Ont.). À proximité d’Oakville (Ont.), l’avion a subi une perte de puissance moteur (Avco Lycoming, O-360-A4M) et le pilote a effectué un atterrissage d’urgence dans un champ. Personne n’a été blessé, mais l’avion a été lourdement endommagé. Une inspection subséquente a révélé que le réservoir carburant gauche et le carburateur étaient vides, alors que le réservoir carburant droit était plein. Dossier n° A12O0073 du BST.

— Le 27 mai 2012, le pilote et propriétaire du paramoteur RS Ultra Kangook B était en vol depuis quelque 15 min à environ 150 pi sol à la verticale d'un champ en bordure du fleuve Saint-Laurent à Bécancour (Qc). On a vu l'appareil faire un virage serré et ensuite descendre dans une sorte de vrille. Le pilote n'a pu reprendre le contrôle avant l'impact avec le sol et a succombé à ses blessures. L'examen de l'appareil n'a révélé aucun dommage à la voilure et aux contrôles, et le moteur développait de la puissance lors de l'impact. Dossier nº A12Q0082 du BST.

— Le 28 mai 2012, un hélicoptère Bell 206B était utilisé dans le cadre d’activités de lutte contre les moustiques à 3 NM au nord de l’aéroport international Erik Nielsen (CYXY) de Whitehorse (Yn). Lors du premier départ pour procéder à l’épandage, le pilote s’est dirigé en direction du soleil levant et l’hélicoptère a heurté un câble lorsque le carénage de transmission avant de l’hélicoptère est entré en contact avec une ligne électrique à trois fils non balisée. Le pilote a été capable de conserver la maîtrise de l’appareil et il a immédiatement effectué un atterrissage dans le lit d’un cours d’eau. L’hélicoptère est resté à l’endroit, mais le rotor de queue a heurté la trémie pendant l’arrondi et l’arrivée au sol. Le pilote n’a pas été blessé. Dossier nº A12W0069 du BST.

Artist impression of occurrence

Vue d’artiste de l’événement A12W0069

— Le 5 juin 2012, un ultra-léger Quad City Challenger II était utilisé pour la formation au pilotage à l’aérodrome de Carleton Place (CNR6) (Ont.). En approche finale, la vitesse a diminué et l’instructeur a pris les commandes. L’aéronef a décroché à environ 10 pi, a rebondi sur la piste, puis a heurté des arbres à la gauche de la piste avant que l’instructeur reprenne la maîtrise de l’appareil. L’aéronef a subi des dommages importants, mais aucun des deux pilotes n’a été blessé. Dossier nº A12O0079 du BST.

— Le 6 juin 2012, un avion Glastar de construction amateur effectuait un vol local d’agrément dans les environs d’Exeter (Ont.), lorsqu’il y a eu perte de puissance du moteur. Le pilote a effectué un atterrissage forcé dans un champ de blé. Au moment de l’atterrissage, le train principal s’est pris dans les tiges de blé et l’avion a capoté. Le pilote n’a pas été blessé. La perte de puissance était due à une panne de carburant. Dossier nº A12O0082 du BST.

— Le 8 juin 2012, un hélicoptère Eurocopter AS 350B2 effectuait une opération aérienne de gestion de la faune à 40 NM au nord-ouest de Hebron (T.-N.-L.). Alors que l’appareil effectuait des manœuvres à basse altitude à proximité d’animaux, le rotor de queue a heurté des roches et une importante vibration s’est fait sentir dans le palonnier. Le pilote s’est posé sans autre incident non loin d’une rivière située à proximité et il a appelé son employeur pour signaler la situation. L’inspection subséquente a révélé des dommages aux pales et aux arbres d’entraînement du rotor de queue, à la poutre de queue ainsi qu’à la dérive et au stabilisateur. L’hélicoptère a dû être transporté par élingue jusqu’à Goose Bay pour y être réparé. Dossier nº A12A0063 du BST.

— Le 9 juin 2009, un Pezetel PZL-104 WILGA 35 sur flotteurs, avec un pilote et un passager à bord, effectuait un vol selon les règles de vol à vue du barrage Gouin (Qc) à destination d'un campement privé. Alors que l'appareil longeait la rivière Saint-Maurice dans la région de Weymontachie (Qc), le pilote a remarqué une température de cylindre plus élevée qu'à la normale. Considérant la possibilité d'avoir à se poser, le pilote a effectué un virage afin de s'aligner au-dessus de la rivière face au vent. Pendant le virage à grande inclinaison et à basse altitude, l'appareil a perdu de l'altitude. Une fois les ailes redressées, et bien que pleine puissance ait été ajoutée, l'appareil a touché le sol sur le rivage de la rivière. L'appareil a parcouru une distance d'environ 75 pi, avant de s'immobiliser en bordure de la forêt. Les deux occupants ont subi des blessures mineures. Une fois sortis de l'appareil, ils ont utilisé un téléphone satellite pour demander du secours. Dossier nº A12Q0093 du BST.

— Le 10 juin 2012, un appareil de construction amateur Aerocruiser SE sur flotteurs effectuait un vol à basse altitude dans la région de Notre-Dame-de-Pontmain (Qc) lorsqu’on a vu l'appareil piquer du nez à la suite d’un virage à grande inclinaison. L'appareil s'est écrasé dans l'eau. Les deux occupants ont réussi à évacuer l'appareil et ont été secourus par des riverains. L'appareil a subi des dommages importants. Dossier nº A12Q0091 du BST.

— Le 10 juin 2012, un Cessna 172, avec un élève-pilote et un instructeur à bord, venait de se poser lorsqu'à la fin du roulement au sol, l'appareil est sorti de piste. Les deux occupants n'ont pas subi de blessures. L'hélice est entrée en contact avec le sol ou un objet, rendant nécessaire une vérification interne du moteur. Dossier nº A12Q0096 du BST.

— Le 11 juin 2012, le pilote d’un Zenair CH-701 effectuait une formation au roulage à haute vitesse à l’aéroport 108 Mile House (CZML) (C.-B.) en vue de se préparer pour un vol en solo. Le pilote n’ayant pas été capable de conserver la maîtrise directionnelle, il a décidé de s’arrêter. Cependant, durant la manœuvre, l’avion s’est envolé par inadvertance sur une courte distance, a franchi une clôture et a heurté des arbres tout juste à l’extérieur des limites de l’aérodrome. L’avion a subi des dommages importants, mais le pilote n’a pas été blessé. Dossier nº A12P0088 du BST.

— Le 16 juin 2012, un Cessna 180AA effectuait une desserte entre un camp situé au lac Tasumitt (Ont.) et Ear Falls (Ont.). Durant le vol, l’avion a effectué une manœuvre à basse altitude pour éviter une volée d’oiseaux, mais il a heurté un arbre avant de terminer sa course sur le dos dans un petit lac à proximité du lac Confederation (Ont.). Un pilote qui survolait l’endroit a vu l’avion et a informé la station d’information de vol (FSS) de Red Lake, laquelle a commencé des recherches par moyens de communication. Une fois le Cessna déclaré en retard, un avion d’Ear Falls a été dépêché sur les lieux de l’accident et il a transporté le pilote gravement blessé jusqu’à Red Lake. Il n’y avait aucun passager à bord. L’avion a été lourdement endommagé. Dossier nº A12C0075 du BST.

— Le 22 juin 2012, un hélicoptère Robinson R44 effectuait un vol de surveillance des champs pétrolifères au nord-est de Whitecourt (Alb.). Après environ 35 min de vol, le moteur (Avco Lycoming O-540-F1B5) a commencé à perdre de la puissance. Le pilote a choisi un site de concessions pétrolières pour y effectuer un atterrissage de précaution. Pendant la descente jusqu’à l’aire d’atterrissage prévue, le moteur a perdu sa puissance avant de la retrouver puis de s’arrêter pour de bon. Le pilote a amorcé une autorotation, mais l’appareil a rebondi à l’atterrissage, ce qui a endommagé l’atterrisseur à patins et causé une torsion du mât. Le pilote, seul à bord, n’a pas été blessé. Dossier nº A12W0081 du BST.

— Le 22 juin 2012, un Rotorway Exec 162F de construction amateur effectuait une excursion aérienne dans la région de Red Deer (Alb.) lorsque le rotor de queue a subi une perte de puissance. L’hélicoptère a alors pris un mouvement de lacet et le pilote a amorcé une autorotation. Toutefois, après avoir réussi à éviter des lignes de haute tension, l’appareil avait toujours un mouvement latéral lorsqu’il s’est posé, si bien qu’il a fait un tonneau. Le pilote et le passager n’ont subi aucune blessure. L’hélicoptère a été lourdement endommagé. Il est apparu que la courroie centrale d’entraînement en Kevlar du rotor de queue s’était fendue en deux. Dossier nº A12W0082 du BST.

— Le 25 juin 2012, un Cessna 180E sur flotteurs effectuait un vol selon les règles de vol à vue entre le réservoir Gouin (Qc) et le lac à la Tortue (Qc). Alors que l'appareil se trouvait à son altitude de croisière de 2 700 pi et à environ 9 min de sa destination finale, le moteur (Teledyne Continental O-470-R) a eu des ratés et s'est arrêté complètement. Le pilote a tenté de le redémarrer, mais sans succès. Un atterrissage d'urgence a été effectué mais aucune étendue d'eau convenable n'était disponible. L'appareil a terminé sa course dans les arbres. Les deux personnes à bord n'ont pas été blessées et l'appareil a subi des dommages importants. Les deux personnes ont communiqué avec le centre d’information de vol (FIC) de Québec par téléphone satellite. Dossier nº A12Q0105 du BST.

— Le 30 juin 2012, un Grumman American AA-1C a décollé de la piste 33 de l'aéroport de Saint-Mathieu de Beloeil (CSB3) (Qc) avec deux personnes à bord pour effectuer un vol récréatif. Après le décollage, les performances de l'appareil étaient insuffisantes pour permettre de monter et l'avion s'est écrasé sur l'autoroute 20 juste au nord-ouest de la piste. Après avoir touché le sol, l'appareil a heurté un véhicule avant de s'immobiliser. Au moment du décollage, la température extérieure était de 26 °C et le vent soufflait du 230° à 15 kt avec des rafales à 25 kt. L'appareil a été fortement endommagé et les deux occupants ont subi des blessures graves. Dossier nº A12Q0106 du BST.

— Le 5 juillet 2012, un Cessna 177B privé effectuait un vol selon les règles de vol à vue depuis l'aéroport de Rimouski (CYXK) (Qc) à destination de l'Île-aux-Grues (CSH2) (Qc), avec un pilote et un passager à bord. Lors de l'atterrissage, l'appareil s'est posé à environ la moitié de la piste et a dépassé le seuil de celle-ci pour terminer sa course environ 20 m plus loin. Il n'y a eu aucun blessé, toutefois l'appareil a subi des dommages importants lorsque la roue de nez s'est brisée. Dossier nº A12Q0110 du BST.

— Le 7 juillet 2012, un Piper PA-23-160 a décollé de la piste 23 de l’aéroport de Vernon (CYVK) (C.-B.). Le pilote a rentré le train d’atterrissage et il est resté en effet de sol avant de monter de façon accentuée à l’extrémité de la piste. L’avion est monté jusqu’à environ 400 pi, puis il s’est incliné à gauche de façon prononcée et, après un virage d’environ 120º, il est descendu dans un piqué prononcé et incliné jusqu’à ce qu’il heurte le sol. Le choc a été violent, et l’avion a rebondi et glissé avant de s’immobiliser sur le ventre, à 180° du cap de décollage. Il y a eu une explosion, et l’avion a été envahi par les flammes et une fumée noire. Les deux occupants sont morts et l’incendie a détruit l’avion. Une personne assise sur un banc heurté par l’avion s’en est tirée indemne. Dossier nº A12P0097 du BST.

— Le 9 juillet 2012, un Cessna 180A muni de flotteurs décollait du lac Pigeon (Ont.), en direction nord-ouest. Au même moment, une barge de transport traversait le lac en direction sud avec à son bord sept personnes. L’avion n’a pas changé de cap à mesure qu’il s’approchait de la barge. L’avion était sur le redan lorsque son aile droite a heurté la barge. Il est parti en tonneau à droite et il a fini par couler sur le dos. Des témoins qui se trouvaient à proximité se sont précipités sur les lieux à bord d’embarcations et, après plusieurs tentatives, ils ont réussi à extirper le pilote de l’avion et à le remonter jusqu’à la surface où des manœuvres de réanimation cardiopulmonaire (RCP) ont été pratiquées. Une embarcation a transporté le pilote jusqu’à la marina se trouvant à proximité, là où les services d’urgence attendaient pour transporter le blessé à l’hôpital. Le pilote a succombé à ses graves blessures à l’hôpital. Un passager de la barge a subi des blessures légères. Dossier nº A12O0106 du BST.

— Le 9 juillet 2012, un hélicoptère Bell 206B en exploitation privée effectuait un vol selon les règles de vol à vue depuis une résidence privée, à destination du lac Germain (Qc) situé à environ 18 NM de Rouyn-Noranda (Qc), avec un pilote et un passager à bord. Après l'atterrissage, il fut décidé de déplacer l'hélicoptère légèrement et le patin droit s'est enlisé dans le sol. Un basculement dynamique est survenu et les pales du rotor principal ont percuté le sol, causant des dommages importants à l'appareil. Le pilote a subi des blessures mineures. Dossier nº A12Q0113 du BST.

— Le 15 juillet 2012, le pilote d’un Myers M-2 de construction amateur et un passager volaient en croisière à environ 2 000 pi ASL dans les environs de Nanoose Bay (C.-B.), lorsque le moteur (Lycoming 0-235) a commencé à perdre de la puissance progressivement, passant de 2 400 tr/min à 1 400 tr/min; à ce régime, le moteur s’est brusquement arrêté. Rien n’indiquait un problème moteur lié à la pression d’huile ou à la température. L’hélice ne fonctionnait pas en moulinet et le pilote a essayé de redémarrer le moteur, mais en vain. Il a envoyé un « Mayday » par radio à la station d’information de vol (FSS) de Nanaimo et il s’est préparé à amerrir à environ 300 m des îles Ada. L’avion a heurté l’eau violemment à environ 45 kt, mais il est resté à l’endroit. Les deux occupants portaient leur ceinture-baudrier et leur ceinture abdominale et ils ont réussi à évacuer l’appareil sans subir de blessures. Ils ont empoigné des gilets de sauvetage et ils ont commencé à nager jusqu’à la rive d’une île. Après avoir passé 25 min dans l’eau et n’avoir progressé que d’environ 200 pi à cause du courant, ils ont été secourus par un navire de la Garde côtière canadienne qui les a transportés jusqu’à Nanoose Bay (C.-B.). La Gendarmerie royale du Canada (GRC) et les services ambulanciers les ont ensuite pris en charge, mais ils n’ont pas été conduits à l’hôpital. Dossier nº A12P0102 du BST.

— Le 15 juillet 2012, un hélicoptère Eurocopter AS 350 B3 effectuait un vol de convoyage régulier entre Brandon (Man.) et Winnipeg (Man.). Peu après avoir quitté Brandon, le pilote a senti une vibration dans le palonnier. Après une discussion avec un agent de maintenance présent à bord, il a été convenu d’atterrir et d’évaluer la cause de la vibration. Durant l’atterrissage, il a été déterminé que la vibration provenait du rotor de queue. Puis, l’appareil est reparti en direction de Winnipeg, où des services de maintenance étaient disponibles. Cependant, environ 20 min après le décollage, la vibration a empiré et il y a eu un bruit; le pilote a effectué un atterrissage de précaution à proximité d’Austin (Man.). Le technicien d’entretien a inspecté le rotor de queue et il a remarqué que les demi-coquilles du palier du rotor de queue s'étaient rompues et que le manchon de pale de rotor semblait s'être détaché du longeron de rotor. L’hélicoptère a été retiré du service et il est en attente de pièces de rechange. Les demi-coquilles de palier (réf. 704A33-6332-61) de pale de rotor de queue (réf. 355A12-0055-00 et nº de série 18126) avaient été remplacées le 6 juillet 2012. Le nombre d’heures de vol cellule était de 91,3 h. Dossier nº A12C0089 du BST.

— Le 23 juillet 2012, un Cessna TR182 en exploitation privée effectuait un vol, selon les règles de vol à vue, de l'aéroport de Rockliffe (CYRO) (Ont.) à l'aéroport de Montréal/Mascouche (CSK3) (Qc) pour un ravitaillement en carburant et pour prendre un autre passager. Lors de l'atterrissage sur la piste 11, le toucher des roues s'est fait trop loin et le pilote a remis les gaz pour une deuxième approche et un deuxième atterrissage. Lors de la remontée, les volets ont été remontés complètement et l'appareil a perdu de l'altitude et a heurté les arbres à environ 1 NM du bout de la piste. Les deux personnes ont été blessées et transportées à l'hôpital. L'appareil a été lourdement endommagé. Dossier nº A12Q0123 du BST.

— Le 24 juillet 2012, un Cessna 172S à bord duquel se trouvaient un instructeur et un élève était utilisé pour des exercices d’atterrissage au terrain d’aviation de Greenbank (CNP8) (Ont.). Le vent soufflait en rafales durant l’approche de la piste 34 et l’avion a piqué du nez. L’instructeur a tenté de rétablir l’assiette en mettant pleins gaz et en cabrant l’avion. Toutefois, l’avion a heurté le relief en pente ascendante à environ 100 pi avant le seuil de la piste. L’élève a subi des blessures mineures, tandis que l’instructeur s’en est tiré indemne. L’avion a été lourdement endommagé. Dossier nº A12O0114 du BST.

— Le 26 juillet 2012, un hélicoptère Robinson R44-II de propriété privée effectuait un vol selon les règles de vol à vue dans la région de Murdochville (Qc). Le pilote était accompagné d'un passager. Lors de la montée initiale, le klaxon de bas régime rotor s'est fait entendre et le pilote a tenté de poser l'appareil sur une route. L'appareil s'est renversé dans le fossé adjacent à la route. Les deux personnes à bord ont été blessées légèrement alors que l'appareil a subi des dommages importants. Dossier nº A12Q0125 du BST.

— Le 29 juillet 2012, un planeur Neukom ELFE S4 en exploitation privée a quitté l’aérodrome de Conn (CCN4) (Ont.) pour effectuer un vol dans les environs. Après quelque trois heures de vol à voile, et durant l’approche en prévision d’un atterrissage sur la piste 18à une altitude de moins de 500 pi, le planeur s’est cabré et le pilote a sauté de l’appareil. L’aéronef a atterri à quelques centaines de pieds au-delà de l’endroit où le pilote s’était posé en parachute. Le pilote a été grièvement blessé et le planeur a subi des dommages importants. Dossier nº A12O0116 du BST.

— Le 31 juillet 2012, un Cessna 180F sur flotteurs a effectué un amerrissage sur la rivière des Prairies, dans le nord de Montréal (Qc), avec seul le pilote à bord. Lors de la course à l'amerrissage, l'aile gauche s'est soulevée et le pilote a perdu la maîtrise de l'appareil. L'hydravion s'est renversé vers la droite et s'est immobilisé inversé sous la surface de l'eau. Le pilote est sorti indemne de l'accident. Dossier nº A12Q0130 du BST.

— Le 31 juillet 2012, un paramoteur PER IL VOLO Miniplane terminait un vol de formation avec seul le pilote à bord. Lors de l'atterrissage, le pilote a remis les gaz. L'appareil a recommencé à voler et a été déporté par un coup de vent vers des arbres. La voilure a heurté des branches et s'est dégonflée. Le pilote est tombé au sol et a subi des blessures mortelles. Dossier nº A12Q0131 du BST.

 Ligne décorative

1 Le terme « vol sur campagne » s’applique aux planeurs qui, lorsque les conditions météorologiques de vents ascendants le permettent, s’éloignent de leur terrain local pour un vol-voyage ou un grand circuit, tout en gardant des champs d’atterrissage d’urgence en vue, au cas où ils ne puissent plus profiter des ascendances thermiques.

Date de modification :