« Allumez-le par sécurité » (TP 2228F-17)

Promotion et sensibilisation en matière de sécurité

La plupart des appareils sont aujourd'hui équipés d'un transpondeur et, pourtant, bon nombre de pilotes ne l'allument que si l'ATC le leur demande. Or, il faut savoir que cet appareil, trop souvent laissé éteint, pourrait sauver votre vie et celles d'autres personnes.

Voici deux bonnes raisons de toujours laisser votre transpondeur allumé en vol :

  • La première est que l'ATC est capable de « voir » les appareils, le vôtre comme ceux qui vous entourent, lorsque leur transpondeur est allumé et qu'il peut donc vous avertir, ainsi que les autres pilotes, de tout conflit de circulation aérienne potentiel. De plus, si votre transpondeur est capable d'émettre en mode C, c'est-à-dire d'indiquer automatiquement votre altitude, les contrôleurs peuvent plus rapidement déterminer les conflits éventuels.

  • La seconde raison est que les appareils (commerciaux et d'affaires) sont généralement équipés d'un système anticollision (TCAS) qui, lorsqu'il est opérationnel, est capable de détecter les appareils dont le transpondeur est allumé. L'appareil équipé d'un TCAS pourra donc détecter votre appareil et, si votre transpondeur indique votre altitude, cet autre appareil pourra ainsi prendre les mesures qui s'imposent afin d'éviter une collision avec votre propre appareil.

Vous devez admettre que tout le monde a intérêt à éviter des collisions en vol! Alors, la prochaine fois que vous pilotez, n'oubliez pas d'allumer votre transpondeur : vous serez plus en sécurité, car les ATC et les appareils équipés de TCAS pourront détecter les codes de tous les transpondeurs. En résumé, réglez votre transpondeur selon les instructions de l'ATC ou, en l'absence de telles instructions, de la façon suivante :

  • en VFR, à 12 500 pieds ASL ou moins : mode A, code 1200, plus mode C.

  • en VFR au-dessus de 12 500 pieds ASL : mode A, code 1400, plus Mode C.

  • en IFR dans l'espace aérien inférieur : mode A, code 1000, plus mode C.

  • en IFR dans l'espace aérien supérieur : mode A, code 2000, plus mode C.

Et, juste avant de décoller, n'oubliez jamais : « ALLUMEZ-LE PAR SÉCURITé ».

Remarque : le TCAS II, version 7, est ce que l'OACI appelle un « ACAS II ». L'OACI appelle ce type d'appareil un « système anticollision embarqué » (ACAS). Par ailleurs, l'OACI utilise l'expression « avis de circulation » (traffic advisory) et non « avertissement de trafic » (traffic alert).

Date de modification :