Surveillez l’extérieur, écoutez et parlez (TP 2228F-15)

Promotion et sensibilisation en matière de sécurité

Le risque d'une collision en vol est maximal entre le décollage et le sommet de la montée, ensuite du début de la descente jusqu'à l'atterrissage. Ne jamais présumer d'être toujours capable de voir les autres aéronefs et d'être vu.

Le pilote est entièrement responsable d'assurer son propre espacement et de surveiller l'extérieur. Les conseils suivants pourront lui être utiles.

Surveillez l'extérieur : - Ne jamais oublier de surveiller l'extérieur.

Ne jamais laisser les tâches routinières (programmation du GPS, gestion, etc.) ou l'habitude de fréquenter un aérodrome atténuer sa surveillance extérieure.

Pendant la montée et la descente, se concentrer sur la surveillance extérieure d'abord et avant tout.

Effectuer la plupart des vérifications et des exposés avant la descente afin de pouvoir se concentrer sur les procédures et la surveillance extérieure.

Écoutez : - Laisser à l'ouïe la tâche de « voir ».

Toujours demeurer à l'écoute de la fréquence recommandée ou obligatoire.

Syntoniser cette fréquence bien avant d'arriver dans la zone ATF ou MF afin d'évaluer la circulation.

Demeurer à l'écoute de l'ATF et de la MF pendant la montée et la descente.

Parlez : - Par des moyens verbaux, visuels et électroniques. Tenir les autres au courant de sa position.

Transmettre les avis initiaux et les modifications ultérieures sur la fréquence recommandée ou obligatoire et préciser sa position, son altitude, ses intentions et son ETA.

Demeurer bien en vue. Allumer les feux de position, les feux stroboscopiques ou les phares d'atterrissage.

Les transpondeurs permettent aux services de la circulation aérienne et aux aéronefs dotés d'un système anticollision d'obtenir des renseignements pour éviter les collisions. Les mettre en marche.

Pour voler en toute sécurité, ne jamais oublier :

De surveiller l'extérieur, d'écouter et de parler.

Date de modification :