8.4 Rapport écrit

8.4.1  Généralités : Le travail de l’inspecteur se juge d’après le rapport écrit. Un rapport mal rédigé est peu utile pour les autres inspecteurs. Le rapport doit être rédigé peu après l’évaluation comme telle. Pour éviter d’oublier des détails importants, l’inspecteur doit prendre des notes détaillées à la fin de chaque journée. Le rapport doit tenir compte de ce qui suit.

8.4.2  État : Cette section doit présenter au lecteur une vue d’ensemble de l’évaluation du cours. Il s’agit des qui, quoi, où, quand et pourquoi du cours.

Une évaluation des domaines suivants répondrait plus ou moins à l’élément quoi :

Le programme de formation se mesure dans l’optique du RAC ou des NSAC en ce qui a trait à l’exploitation d’un taxi aérien (703). Il a été évalué pour assurer que chaque membre d’équipage d’un vol connaisse les systèmes de l’aéronef et toutes les procédures normales, anormales, non normales et d’urgence. Les points particuliers suivants ont été évalués :

  1. L’exploitation et les restrictions des systèmes de l’aéronef contenus dans les manuels pertinents et les procédures d’utilisation normales;

  2. L’utilisation du matériel qui est installé dans l’aéronef;

  3. Les procédures d’utilisation normalisées dans le cadre des fonctions du pilote en ce qui concerne les procédures normales, anormales et d’urgence s’appliquant à l’aéronef;

  4. Les procédures relatives au rendement et aux limites de l’aéronef; aux masses et au centrage.

8.4.3  Instruction en salle de cours : Cette section porte sur la matière couverte dans la salle de cours. Conformément au plan de cours, cette section inclue également toute constatation quant à la qualité de l’enseignement et au contenu de la matière enseignée. Il peut aussi y avoir une section recommandation à la fin de la section par exemple :

Cinquième jour
Procédures relatives au chargement et au centrage
Revue du cours
Examen final et critique

Sixième jour
Période disponible pour d’autres leçons

Les conclusions sont les suivantes :

  1. Le temps total de 15 heures pour l’instruction en salle de cours est insuffisant;

  2. L’explication du système comportait quelques erreurs mineures;

  3. Les techniques d’enseignements normalisées c.-à-d. introduction, aperçu, contenu, sommaire/examen n’ont pas été appliquées efficacement;

  4. Il y a eu une excellente discussion/leçon sur le nombre de Mach limite;

  5. Il y reste peu de temps au moniteur pour poser des questions en salle de cours;

  6. Plusieurs sujets, notamment relatifs à l’hélice, à l’huile moteur, aux commandes de vol, à l’avionique et aux systèmes environnementaux ont été couverts très superficiellement, ce qui est insuffisant pour le pilote moyen;

Recommandations :

Tous les systèmes de l’aéronef énumérés dans la constatation 6 doivent être examinés à fond à l’école de formation au sol.

8.4.4  Entraîneur de vol (FTD) : Cette section doit également suivre la formule de la section instruction en salle de cours. Par exemple :

Sixième jour
Procédures normales
Décollages et atterrissages normaux

Voici les constatations :

  1. La période allouée pour l’entraîneur en vol est considérée comme satisfaisant (six (6) séances de 2 heures);
  2. L’avantage d’observer un autre élève à partir du siège de droite est inestimable.

Recommandation :

Les systèmes GPS, EADI et EHSI doivent être appris avant les séances FTD.

8.4.5  Manuel de référence en vol : Formuler des commentaires et des recommandations sur le manuel s’il est fourni ou nécessaire.

8.4.6  Manuel d’utilisation de l’avion (POH) : Formuler des commentaires et des recommandations sur le manuel s’il est fourni ou nécessaire.

8.4.7  Simulateur de système : Formuler des commentaires et des recommandations sur le simulateur de système s’il est utilisé.

8.4.8  Poste de pilotage d’entraînement (CPT) : Formuler des commentaires et des recommandations sur le poste de pilotage d’entraînement s’il est utilisé.

8.4.9  Formation en vol : Formuler des commentaires et des recommandations sur la formation en vol si nécessaire.

8.4.10  Vérification de compétence pilote (CCP) : Si une vérification de compétence pilote est effectuée, commenter sur l’efficacité du cours pour préparer le candidat à la vérification de compétence du pilote.

8.4.11  Sommaire : Un bref sommaire des principales constatations en donnant une évaluation générale du programme de formation.

8.4.12  Conclusion : L’évaluateur du cours fait des recommandations aux cadres supérieurs et aux divers IPE relativement à la pertinence du cours pour les exploitants commerciaux.

Date de modification :