Relations élève-instructeur

  1. C'est à vous qu'incombe essentiellement la responsabilité d'établir des relations favorables entre vous et l'élève. Pour que vos leçons soient efficaces, vous devez faire en sorte que votre relation avec vos élèves remplisse trois fonctions : premièrement, elle doit maintenir la discipline et vous acquérir le respect de vos élèves, conditions indispensables pour un chef. Deuxièmement, vos élèves doivent suivre vos instructions, ce qui est particulièrement important à bord d'un appareil. Enfin, ils doivent suivre votre exemple et s'efforcer de mettre en pratique les instructions et suggestions que vous leur donnerez en vue de les améliorer.
  2. Le désir d'aider l'élève à résoudre ses problèmes constitue une partie importante de la relation élève-instructeur. Si vous manifestez ce désir, ce sera le meilleur moyen de vous attirer le respect, la loyauté et la coopération de l'élève. Cette volonté d'aider l'élève se manifeste dans les conseils que lui donne l'instructeur et qui suffisent souvent à régler ses problèmes. Il s'agit là d'un processus continu et, sans plus de formalités, vous devez conseiller votre élève chaque fois qu'il éprouve des difficultés concernant sa formation.
  3. Votre enseignement a pour objectif de former de bons pilotes, capables de faire preuve des qualités d'initiative, de jugement et d'habileté que vous leur avez inculquées pendant votre cours. Il est préférable de gagner le respect de vos élèves sans que votre autorité soit crainte ou mal acceptée, vous devrez vous montrer honnête, ferme et amical. Voici quelques conseils qui vous permettront d'être considéré comme possédant quelques-unes des qualités d'un bon instructeur :
    1. Par votre conduite exemplaire et vos idéaux élevés, vous inspirerez à vos élèves le désir de se fixer des objectifs qui leur donneront un rôle utile dans l'aviation.
    2. Faites preuve d'esprit de décision. Avant de prendre une décision, pesez tous les facteurs en présence, puis agissez résolument.
    3. Intéressez-vous à vos élèves et faites-le leur savoir en vous tenant au courant de leurs antécédents, de leurs difficultés et de leurs résultats.
    4. Respectez les droits de vos élèves et, quand vous corrigez leurs erreurs, faites-le sans détour, mais sans avoir jamais recours au sarcasme.
    5. Reconnaissez vos propres erreurs. Admettre qu'un élève a raison et que c'est vous qui avez tort, voilà qui fera beaucoup pour son moral.
    6. Quand vous ignorez la réponse à une question, dites-le; puis, cherchez la réponse et communiquez-la à l'élève.
    7. Soyez enthousiaste. Votre enthousiasme se reflétera sur la manière dont vos élèves apprendront.
    8. Encouragez l'esprit d'initiative, la confiance en soi, les idées et les suggestions personnelles de vos élèves. De cette façon, vous leur apprendrez à raisonner par eux-mêmes au lieu de suivre des règles d'un conformisme rigide. Faites-leur observer cependant qu'il y a certaines limites à ne pas dépasser.
    9. Soyez juste et impartial et ne montrez jamais de favoritisme.
    10. Ne prétendez jamais savoir quand vous ne savez pas; votre enseignement s'en ressentirait par la suite.
    11. Ayez le sens de l'humour. L'humour utilisé à bon escient crée un atmosphère de bonne volonté et peut être utile à enseigner des sujets difficiles, mais il ne faut pas que votre humour prenne trop d'importance par rapport au travail essentiel.
    12. Si vous avez des doutes sur la progression ou la motivation d'un élève, faites une vérification particulière. Peut-être serait-il utile d'apporter certaines modifications à votre méthode d'enseignement. Dans les cas extrêmes, il vaudrait même mieux changer d'instructeur, si la situation de l'école le permet.
    13. N'oubliez pas que dans le poste de pilotage d'un appareil, la communication nécessite une phraséologie spéciale, un certain débit, de la clarté et de la discipline.
    14. Enseignez à vos élèves à bien contrôler leur appareil, à le piloter avec fougue et brio jusqu'aux limites de son domaine de vol; à connaître leurs propres limites; cependant, ils devront faire une distinction très nette entre la confiance en soi intelligente et la témérité stupide.
    15. Préparez toutes vos leçons en solo. Donnez à vos élèves des exposés pré-vol et après vol et assurez vous qu'ils ont bien compris les exigences et le but de chaque exercice. En analysant son travail avec lui, dans le détail, vous vous rendrez compte des difficultés qu'il a éprouvées et qui, sans ce moyen, auraient pu lui échapper. Pour l'élève, le fait que son instructeur ne fasse pas une analyse du vol qu'il vient d'effectuer révélerait de sa part un manque d'intérêt évident.
    16. Assistez toujours aux analyses des résultats que vos élèves ont obtenus au cours d'un contrôle ou d'un test en vol. De cette façon, vous pourrez découvrir certains points qui sont passés inaperçus quand vous étiez en vol avec votre élève et que vous obtiendrez par une analyse de vive voix des détails qu'un rapport écrit n'aurait pas mentionnés.
    17. Conservez toujours une attitude professionnelle.
Date de modification :