Exercice 11 - Panne moteur en vol stationnaire/en circulation près du sol

INSTRUCTION AU SOL

Manuel de vol : Tableau hauteurs/vitesses

INSTRUCTION PRéPARATOIRE

But de l'exercice

Enseigner à l'élève la méthode permettant d'atterrir sans danger à la suite d'une panne moteur en vol stationnaire ou en circulation près du sol.

Révision

    • Exercice 9 - Vol stationnaire.
    • Exercice 10 - Décollage/atterrissage.

Motivation

Les moteurs peuvent tomber en panne aussi bien en vol stationnaire ou en circulation près du sol qu'en plein vol. Dans ce cas, l'hélicoptère atterrira très rapidement, et il est essentiel que le pilote puisse réagir rapidement et éviter qu'un simple incident ne devienne un accident coûteux.

Discipline aéronautique

Choix d'un terrain favorable pour l'entraînement.

Points essentiels

  1. Faites remarquer qu'aux hauteurs habituelles du vol stationnaire et de la circulation près du sol, il ne sera pas possible pour le pilote d'amorcer une autorotation. En fait, en abaissant le collectif à la suite d'une panne moteur, on provoquera un atterrissage brutal. Cette manoeuvre ne doit pas être considérée comme une autorotation, quand le pilote se fie à l'inertie du système rotor pour atterrir sans danger.
  2. Décrivez la réaction de l'hélicoptère quand le moteur tombe en panne :
    1. Mouvement de lacet (vers la gauche, avec les appareils américains);
    2. Dérive (vers la gauche, avec les appareils américains) et vers l'arrière; et
    3. Enfoncement.
  3. Expliquez que le lacet et la dérive doivent être corrigés avant le contact avec le sol. Un enfoncement doit être contrôlé au moyen du collectif, selon le type de l'appareil et en fonction de la hauteur au-dessus du sol, de façon à amortir l'atterrissage.
  4. Expliquez que si la panne moteur se produit en phase de circulation près du sol, le pilote doit éviter tout déplacement du cyclique vers l'arrière, et accepter un atterrissage avec une certaine vitesse avers l'avant.

Confirmation

EXPOSé PRé-VOl

INSTRUCTION EN VOL
  1. Panne moteur en vol stationnaire
    1. Faites, face au vent, la démonstration suivante :
      1. avertissement verbal;
      2. fermer la manette des gaz;
      3. contrôler le lacet et la dérive; et
      4. faire un atterrissage amorti.
    2. Laissez l'élève pratiquer.
  2. Panne moteur pendant circulation près du sol
    1. Faites la démonstration face au vent.
    2. Laissez l'élève pratiquer.

EXPOSé APRÈS-VOL

CONSEILS À L'INSTRUCTEUR
  1. Vous devez commencer cet exercice en donnant à l'élève tous les avertissements nécessaires avant chaque manoeuvre. Ensuite, vous pouvez accélérer la manoeuvre pour en arriver aux normes du test en vol, quand l'élève ne reçoit qu'un avertissement minime de la manoeuvre à exécuter en cas de panne moteur.
  2. Fermer la manette des gaz et freiner l'atterrissage au moyen du collectif; cela demande une bonne dose d'adresse manuelle sur la plupart des types d'hélicoptères. Le but de cet exercice étant pour l'élève de réagir à une panne moteur, il n'est pas très avantageux de lui apprendre à contrôler les gaz; autrement dit c'est l'instructeur qui doit s'en occuper.
  3. Par contre, la panne de rotor de queue en vol stationnaire ou circulation près du sol, qui exige la coordination des gaz et du collectif par l'élève ne doit faire l'objet de pratique qu'à une étape plus avancée de la formation.
  4. Assurez-vous toujours que la surface du sol convient à l'exercice, en particulier après une période de précipitation.
  5. C'est un bon exercice que de montrer à l'élève la phase de l'atterrissage dans une manoeuvre d'autorotation. Et c'est pour lui une bonne occasion de pratiquer juste avant de commencer une manoeuvre d'autorotation complète.
  6. Soyez prudent, car un élève pourrait réagir à une simulation de panne moteur en abaissant rapidement le collectif. N'oubliez pas de l'avertir verbalement avant de fermer la manette des gaz.
  7. La démonstration de cet exercice se décompose facilement en montrant les trois déplacements de commandes séparément; faites donc trois démonstrations séparées en laissant l'élève concentrer son attention à chaque fois sur la commande en mouvement, puis combinez le déplacement des trois commandes avant de laisser l'élève pratiquer.
Date de modification :