Exercice 12 - Transitions

INSTRUCTION AU SOL

Effet de sol.

Portance de translation.

Dissymétrie de portance et basculement arrière.

Translation du rotor de queue.

État de vortex (anneaux tourbillonnaires).

Manuel de vol

  • Tableau hauteurs/vitesses.
  • Puissance de montée et puissance de descente.
  • Réglages de vitesse.

INSTRUCTION PRéPARATOIRE

But de l'exercice

Apprendre à l'élève :

  1. la transition à la montée à partir du vol stationnaire; et
  2. comment, à partir d'un vol en palier, faire une approche conduisant au vol vol stationnaire.

Révision

Vol en palier rectiligne, montées et descentes, vol stationnaire.

Motivation

Les transitions précises sont extrêmement importantes, en particulier dans un environnement opérationnel.

Discipline aéronautique

  • Surveillance extérieure.
  • Vitesse du vent.
  • Vérifications.

Points essentiels

  1. Transition vers la montée

Décrivez la transition du vol stationnaire à la montée, de la façon suivante :

a. Établissez un vol stationnaire stabilisé face au vent;

b. effectuez un virage de sécurité et vérifiez si tout est dégagé;

c. faites une vérification avant décollage;

d. choisissez un point de référence à l'extérieur pour faciliter le contrôle directionnel, et poussez le cyclique légèrement vers l'avant pour amorcer la translation;

e. en même temps, augmentez suffisamment la puissance pour éviter l'enfoncement;

f. appliquer suffisamment de cyclique vers l'avant, pour contrer le basculement arrière;

g. choisissez l'assiette et la puissance de montée; et

h. contrôlez le lacet pendant toute la manoeuvre, et réglez le cyclique de façon à maintenir l'assiette de montée.

2. Transition vers le vol stationnaire à partir de la translation vers l'avant (approche standard)

a. Expliquez à l'élève que la transition vers le vol stationnaire comprend deux exigences distinctes qui doivent être combinées en une seule manoeuvre coordonnée :

i. Réduction de hauteur : La hauteur doit être réduite de l'altitude d'approche jusqu'à la hauteur du vol stationnaire près du sol. Expliquez à l'élève que la trajectoire doit être rectiligne ou que l'angle d'approche doit être constant, et décrivez les indications visuelles.

ii. Réduction de vitesse : La vitesse doit être réduite progressivement de la vitesse d'approche jusqu'à une vitesse sol nulle, en vol stationnaire; des angles d'approche différents ou des conditions de vitesses des vents différentes entraîneront un grand changement dans la vitesse indiquée d'une approche à l'autre. Il est donc primordial que l'élève apprenne à se fier uniquement à la vitesse-sol.

b. Décrivez la procédure de la façon suivante :

i. approchez du point d'atterrissage en étant face au vent à une altitude et une vitesse indiquée spécifiques;

ii. choisissez un angle d'approche approprié (observation visuelle);

iii. amorcez l'approche en réduisant la puissance et en commençant à diminuer progressivement la vitesse indiquée;

iv. maintenez l'angle d'approche en vous servant du collectif;

v. Établissez une vitesse-sol apparente (vitesse d'un homme en marche rapide) et maintenez-la au moyen du cyclique;

vi. anticipez une perte de portance en translation;

vii. Établissez le vol stationnaire au-dessus du point choisi; et

viii. contrôlez le lacet ou la dérive latérale.

c. Décrivez les procédures de remise des gaz en fonction du type de l'appareil et des conditions locales.

d. Introduction au vol stationnaire :


Si vous avez recours à des transitions pour introduire le vol stationnaire, les approches doivent être faites au début à vitesse constante et à angle de constante, suivies d'une légère remise des gaz. Les vitesses doivent être progressivement réduites dans les approches ultérieures, tout d'abord jusqu'à la circulation rapide près du sol, puis jusqu'à la perte de portance translationnelle, pour en arriver au vol stationnaire lui-même. Les vols en translation latérale ou arrière doivent être évités. Assurez-vous que l'élève a repris le vol de translation vers l'avant avant de perdre le contrôle du vol stationnaire.

3. Expliquez que la vitesse du vent modifiera considérablement les performances et les caractéristiques de maniabilité de l'hélicoptère, suivant son type.

Confirmation

EXPOSé PRé-VOL

INSTRUCTION EN VOL
  1. Faites une démonstration de basculement arrière et de transition du vol stationnaire à la montée.
  2. Laissez l'élève pratiquer.
  3. Faites une démonstration de la transition vers le vol stationnaire, en montrant les indices visuels résultant du maintien insuffisant d'un angle d'approche constant.
  4. Faites une démonstration de transition vers le vol stationnaire, montrant les indications visuelles d'un angle d'approche constant et d'une vitesse d'approche correcte.
  5. Laissez l'élève pratiquer.
  6. Faites une démonstration des procédures de remise des gaz.
  7. Laissez l'élève pratiquer.

EXPOSé APRÈS-VOL

CONSEILS À L'INSTRUCTEUR
  1. Le concept de faire une approche à angle constant et à vitesse sol progressivement décroissante est difficile à saisir pour l'élève pilote. À cet effet, il est essentiel de vous servir de graphiques au cours de l'exposé pré-vol.
  2. L'instructeur doit être préparé au fait que dans les premières étapes, l'élève sera presque certainement incapable d'anticiper la puissance nécessaire pour compenser pour la perte de portance translationnelle en vol stationnaire. Cette erreur pourra mener facilement soit à une augmentation excessive du pas, des révolutions du rotor, de la puissance et du couple, ou même au début d'un décrochage rotor.
  3. Un autre problème qui résulte du numéro 2 est la sous-estimation du déplacement nécessaire du palonnier. Expliquez à l'élève que plus il aura besoin de puissance pour établir le vol stationnaire, et plus il aura besoin d'actionner le palonnier pour maintenir l'appareil en ligne droite, ce qui ne lui sera possible qu'en se servant d'un point de repère extérieur.
  4. Soulignez la nécessité d'évaluer l'approche en fonction de la vitesse-sol et de l'évaluation visuelle. On ne peut y parvenir qu'en observant l'espace extérieur à l'hélicoptère, tout en jetant occasionnellement un coup d'oeil aux instruments.
  5. Faites en sorte que l'hélicoptère soit orienté dans le sens du déplacement en vous servant du palonnier, quand vous approchez du sol.
  6. Les élèves doivent être encouragés à remettre les gaz si le taux de descente est trop élevé et si la vitesse indiquée est faible.
  7. Cet exercice peut être utilisé comme moyen d'enseigner le vol stationnaire (voir exercice 10).
Date de modification :