Exercice 16 - Translations latérales et arrière

INSTRUCTION AU SOL

Manuel de vol - Limitations

INSTRUCTION PRéPARATOIRE

But de l'exercice

Enseigner à l'élève :

    1. les translations latérales et arrière face au vent et par vent arrière; et
    2. les virages sur la queue.

Révision

Exercices de vol stationnaire : Exercice 10

Motivation

Les translations latérales et arrière, et les virages sur la queue représentent une partie importante des opérations en hélicoptère, qui s'effectuent souvent en présence d'obstacles.

Discipline aéronautique

    1. Surveillance extérieure : obstacles,
    2. Limitations de l'appareil.

Points essentiels

    1. Insistez sur le fait qu'il est préférable de circuler près du sol vers l'avant plutôt que sur le côté ou vers l'arrière, si c'est toutefois possible. Cette précaution doit être prise à cause de la nécessité de la surveillance extérieure, et du risque de panne moteur;
    2. Translations latérales
      1. Indiquez les hauteurs et les vitesses sol à utiliser dans cet exercice.
      2. Expliquez les effets des commandes de la façon suivante :
        1. le cyclique, pour contrôler la direction du déplacement;
        2. le palonnier, pour contrôler le cap de l'appareil; et
        3. le collectif, pour contrôler la hauteur.
      3. Décrivez les limitations de l'appareil; par exemple : effet girouette, basculement arrière, etc.
      4. Expliquez qu'il est vital d'observer constamment la direction du déplacement, le cap de l'appareil, la hauteur et les indications des instruments.
    3. Translation arrière
      1. Établissez la hauteur et les vitesses sol à utiliser dans cet exercice. La hauteur sera généralement plus élevée, pour assurer un bon dégagement au rotor de queue, et la vitesse sera plus lente.
      2. Expliquez les effets des commandes.
      3. Décrivez les repères visuels et les dangers de désorientation qui peuvent se présenter quand on tente de regarder dans la direction du déplacement.
      4. Soulignez le fait que du point de vue opérationnel, il est rarement nécessaire de procéder à une translation arrière prolongée. Si pour quelque raison, il est nécessaire de se déplacer vers l'arrière sur une longue distance, il est conseillé de s'arrêter fréquemment afin de vérifier à nouveau l'absence d'obstacles dans les environs.
    4. Virages sur de la queue
      1. Précisez la hauteur et le taux de virage à utiliser.
      2. Expliquez les effets des commandes, en soulignant l'analogie avec la translation latérale.
      3. Décrivez les repères visuels.

Confirmation

EXPOSé PRé-VOL

INSTRUCTION EN VOL
    1. Montrez des translations latérales dans les deux directions, face au vent.
    2. Laissez l'élève pratiquer.
    3. Montrez les translations latérales dans les deux directions à angle droit du vent.
    4. Laissez l'élève pratiquer.
    5. Montrez des translations latérales dans les deux directions à 180° du vent.
    6. Laissez l'élève pratiquer.
    7. Montrez des translations arrière face au vent.
    8. Laissez l'élève pratiquer.
    9. Montrez des translations arrière sur des caps différents par vent arrière.
    10. Laissez l'élève pratiquer.
    11. Montrez des virages autour de la queue dans les deux directions.
    12. Laissez l'élève pratiquer.

EXPOSé APRÈS-VOL

CONSEILS À L'INSTRUCTEUR
    1. Faites une reconnaissance soigneuse de la zone avant et pendant la leçon, avec une attention particulière pour les buissons, les clôtures, les roches, les souches et objets mobiles « FOD : Dommages par corps étrangers », car vous allez circuler près du sol.
    2. Les repères au sol peuvent aider considérablement l'élève à se déplacer avec précision pendant l'exercice. Si possible, utilisez une structure linéaire comme une clôture ou comme le bord d'une piste pour aider l'élève. Si vous n'avez pas de zone désignée pour le vol stationnaire, pensez à marquer un espace de carrés ou de cercles de grandes dimensions « zone de vol stationnaire ».
    3. La plupart des élèves estiment à la première leçon, qu'il s'agit d'un exercice fatiguant. Observez attentivement votre élève, et s'il présente des signes de fatigue, interrompez la leçon en amorçant un circuit. De cette façon, vous aurez l'avantage supplémentaire de laisser à l'hélicoptère le temps de se refroidir après les températures élevées et les réglages de puissance que réclame le vol stationnaire.
    4. Montrez à votre élève quelques figures de vol stationnaire comprenant tous les exercices de vol stationnaire enseignés jusqu'ici dans leur cours. Avant d'envoyer un élève pratiquer cet exercice en solo, vérifiez que le vent est favorable; il est également judicieux d'expliquer que des figures de vol stationnaire seront pratiquées en association à d'autres exercices.
Date de modification :