Exercice 23 - Terrains en pente

INSTRUCTION AU SOL

  1. Basculement dynamique
  2. Manuel de vol : Limitations
  3. Dérive et roulis du rotor de queue

INSTRUCTION PRéPARATOIRE

But de l'exercice

Enseigner à l'élève les procédures et techniques permettant des opérations à partir d'un terrain en pente.

Révision

Exercices 8, 9 et 10.

Motivation

    1. Décrivez la façon dont l'hélicoptère est capable de fonctionner à partir de surfaces non préparées et de terrains en pente. Expliquez que les pilotes sont souvent obligés de recourir à cette capacité dans des conditions opérationnelles.
    2. Expliquez que les techniques de terrains en pente, du fait qu'elles demandent des déplacements souples et prudents des commandes, conviennent parfaitement à l'atterrissage sur n'importe quel type de surface douteuse, comme de la neige tassée et en savane ou tourbière, etc.

Discipline aéronautique

    1. Surveillance extérieure : obstacles
    2. Vitesse du vent
    3. Limitations de l'appareil

Points essentiels

Expliquez que les opérations sur terrain en pente peuvent se diviser en 4 phases :

    1. reconnaissance;
    2. manoeuvres sur place;
    3. atterrissage;
    4. décollage.
    1. Reconnaissance :
      1. Expliquez à l'élève que toutes les surfaces d'atterrissage exigent une grande attention pendant l'atterrissage et le décollage. Il faut être extrêmement prudent quand la surface risque d'être molle, glissante ou quand elle présente des obstacles tels que des roches ou des souches d'arbre.
      2. Décrivez la façon dont l'atterrissage en pente transversale est rendu difficile par les limitations de la commande cyclique, et par le fait qu'en vol stationnaire, un patin se trouve plus bas que l'autre.
      3. Expliquez que l'atterrissage face au vent est toujours désirable pour la manoeuvre de l'appareil, mais qu'il y a souvent des situations dans lesquelles le pilote doit faire un compromis entre le vent et la pente afin d'obtenir la meilleure solution pour tenir compte des limitations du sol et de l'appareil.
      4. Faites remarquer qu'en fonction de ces considérations, il est d'une importance vitale de faire une évaluation soigneuse du sol avant de tenter de se poser.
    2. Manoeuvres
      Faites remarquer que la queue de l'appareil est particulièrement vulnérable pendant les manoeuvres à proximité d'un terrain en pente. Le pilote doit être constamment attentif à la position du rotor de queue, en particulier pendant les rotations en vol stationnaire ou, dans le cas d'atterrissage face à la pente, lorsque le relief de la pente devient plat derrière l'hélicoptère, ou encore dans les cas d'atterrissage en direction de la descente.
    3. Atterrissage
      1. Décrivez les performances et les limitations du type d'hélicoptère utilisé à la formation.
      2. Décrivez la technique à suivre pour atterrir sur un terrain en pente :
        1. Établir un vol stationnaire stabilisé;
        2. abaisser doucement le collectif jusqu'à ce que le patin amont prenne contact avec le sol;
        3. continuer d'abaisser le collectif tout en déplaçant le cyclique doucement en direction de la pente en maintenant une assiette horizontale;
        4. quand les deux patins sont complètement en contact avec le sol, abaisser doucement le collectif jusqu'à la butée d'arrêt;
        5. Éviter pendant ce temps tout mouvement de lacet;
        6. vérifier l'assise de l'appareil en déplaçant légèrement et doucement le collectif et le palonnier; et
        7. quand on est certain que l'hélicoptère ne glissera pas, remettre le cyclique au neutre et réduire le régime, si nécessaire.
      3. Signalez la nécessité de déplacer les commandes avec souplesse et précision, et d'éviter toute correction excessive. Expliquez qu'il est possible qu'un mouvement de roulis prenne naissance, puisqu'un seul atterrisseur est en contact avec le sol et qu'il est impossible de le contrer en mettant le cyclique en position opposée.
      4. Décrivez les symptômes révélant que le cyclique est presque en butée à cause d'une pente excessive. Quand la chose se produit, ou que l'hélicoptère commence à glisser, on doit le remettre en vol stationnaire en souplesse et se poser plus loin.
      5. Faites ressortir la nécessité de maintenir un régime de vol jusqu'à ce que le collectif soit complètement abaissé et que l'assise soit assurée.
    4. Décollage

      Décrivez la technique du décollage en pente :

      1. s'assurer que la puissance est au régime de décollage;
      2. amener le disque rotor en position parallèle à l'horizon;
      3. relever doucement le collectif et déplacer le cyclique vers le bas de la pente en gardant l'appareil à l'horizontal de façon qu'il quitte le sol verticalement. Souligner la nécessité vitale d'éviter tout mouvement latéral; et
      4. contrôler le lacet.
    5. Considérations opérationnelles
      1. Faites ressortir le danger que présentent des pales en mouvement pour les personnes qui se trouvent à proximité de l'hélicoptère dans ce genre de manoeuvre, et en particulier au moment où les passagers montent ou descendent de l'hélicoptère. Expliquez qu'il appartient au pilote d'avertir ses passagers et le personnel au sol aussi souvent que possible.
      2. Revoyez les dangers du basculement dynamique et la nécessité de s'assurer avant le décollage que l'hélicoptère respecte les limites de centre de gravité et que le train d'atterrissage est dégagé de tout obstacle ou difficulté.
      3. Expliquez que dans certaines conditions opérationnelles, il ne sera ni nécessaire ni désirable de remettre le cyclique au neutre après l'atterrissage, ou même dans certains cas, d'abaisser le collectif complètement.

Confirmation

EXPOSé PRé-VOL

INSTRUCTION EN VOL
    1. Choisissez un terrain en pente dans les limites de l'hélicoptère et démontrez la façon de faire la reconnaissance du terrain et de manoeuvrer au-dessus du point d'atterrissage prévu.
    2. Laissez l'élève pratiquer.
    3. Démontrez des atterrissages en pente transversale dans les deux directions, en signalant les différences de performances de l'appareil dans les cas appropriés.
    4. Laissez l'élève pratiquer.
    5. Montrez un atterrissage en direction de la pente montante.
    6. Laissez l'élève pratiquer.
    7. Choisissez un secteur avec terrain en pente située près des limites de l'appareil et montrez des atterrissages et des décollages.
    8. Laissez l'élève pratiquer.
    9. Choisissez un terrain en pente qui est au-delà des limites de l'appareil et montrez les indications montrant qu'on s'approche des limites, ainsi que les méthodes pour abandonner l'atterrissage.
    10. Laissez l'élève pratiquer.
    11. Montrez la façon de trouver un compromis entre le vent et la pente.
    12. Laissez l'élève pratiquer à faire la reconnaissance et le choix de points d'atterrissage.

EXPOSé APRÈS-VOL

CONSEILS À L'INSTRUCTEUR
    1. Les performances et techniques associées à différents types d'hélicoptères sur des terrains en pente sont variables. L'exercice doit être adapté pour répondre aux performances de l'appareil d'entraînement.
    2. Les élèves sont souvent très tendus quand on leur enseigne les manoeuvres d'atterrissage sur terrain en pente. Ils auront tendance à surcontrôler et à se fatiguer rapidement. Avant d'entreprendre cet exercice, il est donc indispensable que l'élève ait atteint un niveau de compétente suffisant dans les techniques de vol stationnaire ainsi que dans les techniques de décollage et d'atterrissage normaux.
    3. Les élèves auront tendance à regarder le sol à proximité de leur appareil. Il en résulte souvent un surcontrôle, et il sera alors nécessaire de rappeler à l'élève de regarder au loin en prenant l'horizon comme référence.
    4. Quand l'élève a atteint un niveau de compétence suffisant, laissez-le décider de l'endroit choisi pour l'atterrissage, afin d'évaluer ses capacités d'évaluer les pentes.
    5. Commencez vos leçons par des pentes pour débutants, puis augmentez progressivement la difficulté à mesure que s'améliore la compétence de l'élève.
    6. Faites le nécessaire pour montrer à l'élève certains terrains qui sont un mélange de pentes transversales et de pentes montantes et descendantes, de telle sorte que l'atterrissage doit se faire en diagonale sur la pente.
Date de modification :