Exercice 26 - Anneaux tourbillonnaires (état de vortex)

On ne connaît pratiquement pas les contraintes aérodynamiques auxquelles sont exposés la cellule et le système rotor d'un hélicoptère quand se produit le phénomène des anneaux tourbillonnaires. L'exercice 26 qui traite de cette condition de vol a été retenu, mais il faut insister sur la nécessité d'éviter ou de reconnaître à temps le phénomène, plutôt que de s'engager dans des anneaux tourbillonnaires en plein développement. Dans les situations où les anneaux tourbillonnaires risquent de se développer, il est important de contrôler le taux de descente.

EN RAISON DES EFFORTS CONSIDéRABLES IMPOSéS À L'HéLICOPTÈRE, DANS DE NOMBREUSES éCOLES, ON NE PRATIQUE PAS L'EXERCICE EN VOL, MAIS ON éTUDIE LE SUJET PAR DES DISCUSSIONS ET DES SCéNARIOS EN SALLE DE CLASSE. EN VOL, ON PEUT QUAND MêME PRATIQUER LES MESURES CORRECTIVES EN SIMULANT LES ANNEAUX TOURBILLONNAIRES. L'EXERCICE PEUT SE FAIRE EN RéDUISANT LE TAUX DE DESCENTE À DE 300 À 400 PIEDS/MINUTE LORS DE LA PRATIQUE AU POINT ESSENTIEL 4C.

INSTRUCTION AU SOL

Théorie du vol : Anneaux tourbillonnaires

INSTRUCTION PRéPARATOIRE

But de l'exercice

Enseigner à l'élève la façon d'éviter les anneaux tourbillonnaires et comment corriger la situation.

Motivation

Il est préférable que le pilote évite de toute façon les conditions de vol qui peuvent entraîner des anneaux tourbillonnaires. Néanmoins, il est souhaitable qu'il soit capable de reconnaître les symptômes du début de ce phénomène, et qu'il puisse les empêcher de se développer pleinement, ce qui dans la plupart des situations opérationnelles, entraînerait un accident.

Discipline aéronautique

    1. Limitations de l'appareil
    2. Surveillance extérieure

Points essentiels

    1. Révisez les causes, conditions et symptômes des anneaux tourbillonnaires (voir Conseils à l'instructeur, 3 et 4).
    2. Décrivez les situations opérationnelles typiques dans lesquelles les anneaux tourbillonnaires peuvent se rencontrer, comme une approche à forte pente dans des conditions de masse totale et d'altitude-densité élevées, sans vent ou par vent arrière.
    3. Révisez les mesures correctives en discutant des avantages et inconvénients des manoeuvres suivantes :
      1. augmenter la vitesse; ou
      2. entrer en autorotation.
    4. Décrivez les techniques permettant de créer et de corriger sans danger des anneaux tourbillonnaires :
      1. dans des conditions de vent nul ou léger, monter à une altitude suffisante pour permettre de sortir sans danger de la situation;
      2. faire une bonne surveillance extérieure, surtout en direction du bas;
      3. prendre un taux de descente d'environ 500 à 1 500 pieds par minute, avec une vitesse de 0 à 20 MPH;
      4. augmenter la puissance;
      5. observer les symptômes et le taux de descente, suivant le type de l'appareil; et
      6. corriger la situation en faisant une transition vers le vol en palier, ou en se mettant en autorotation.
    5. Soulignez le fait qu'il est préférable d'éviter les conditions qui pourraient créer des anneaux tourbillonnaires, en surveillant constamment la vitesse du vent et le taux de descente.

Confirmation

EXPOSé PRé-VOL

INSTRUCTION EN VOL
    1. Montrez la formation (et le développement si on le désire, MAIS LA CHOSE N'EST PAS RECOMMANDéE) des anneaux tourbillonnaires, en indiquant les procédures à suivre pour corriger la situation.
    2. Laissez l'élève pratiquer.

EXPOSé APRÈS-VOL

CONSEILS À L'INSTRUCTEUR
    1. Cet exercice ne doit pas nécessairement faire l'objet d'une leçon en vol séparée, mais il peut être combiné avec un autre vol en double commande.
    2. La formation des anneaux tourbillonnaires se produit quand sont réunies les conditions aérodynamiques suivantes :
      1. l'hélicoptère a induit un flux d'air descendant à travers le système rotor (EN VOL MOTORISé);
      2. il existe un flux d'air externe en opposition directe avec le flux induit (TAUX DE DESCENTE éLEVé); et
      3. la vitesse indiquée est faible (CONDITIONS DE VENT ARRIÈRE OU DE VENT CALME).
    3. Apprenez à l'élève les symptômes qui indiquent la formation d'anneaux tourbillonnaires :
      1. vibrations, trépidation et secousses du cyclique;
      2. mouvements de lacet désordonnés, avec perte du cap;
      3. augmentation rapide du taux de descente;
      4. perte d'efficacité du cyclique; et
      5. mouvements désordonnés de roulis et de tangage.
    4. Les élèves doivent éviter les situations risquant de causer des anneaux tourbillonnaires ou, si la chose est impossible, ils doivent limiter la descente à un taux de descente faible (200 pi/min), quand la vitesse est faible (entre 0 et 15 noeuds). En effet, cette situation de vol risque le plus de se produire quand on se trouve à moins de 500 pieds-sol, au moment où les techniques de correction ont le moins de chance de réussir.
Date de modification :