Exercice 7 - Autorotation 1

INSTRUCTION AU SOL

  1. Théorie de l'autorotation
  2. Distribution de la force d'autorotation
  3. Exécution d'une autorotation
  4. Taux de descente en autorotation

INSTRUCTION PRéPARATOIRE

But de l'exercice

Enseigner à l'élève comment :

    1. entrer en autorotation;
    2. descendre à la vitesse recommandée pour obtenir le taux de descente minimal; et
    3. faire la remise des gaz pour la montée.

Révision

Montées, descentes et virages.

Motivation

Cet exercice est une introduction à l'autorotation, qui est une procédure de base et d'urgence essentielle.

Discipline aéronautique

    1. Les vérifications avant la mise en autorotation doivent comprendre :
      1. vérification avant atterrissage;
      2. surveillance extérieure, surtout en direction du bas;
      3. choix d'une zone d'atterrissage convenable; et
      4. avertissement verbal.
    2. Vérifications après la mise en autorotation, selon le type d'appareil.
    3. Limitations de performances de l'appareil, en particulier les révolutions du rotor.

Points essentiels

    1. Expliquez à l'élève que l'hélicoptère est parfaitement manoeuvrable lorsqu'il se trouve en autorotation.
    2. Indiquez la vitesse et les révolutions du rotor recommandés par le constructeur, permettant d'obtenir un taux de descente minimal en autorotation.
    3. Expliquez la mise en autorotation de la façon suivante :
      1. à une altitude sécuritaire, en vol de croisière en palier rectiligne face au vent, au-dessus d'une zone d'atterrissage convenable, exécutez les vérifications de la discipline aéronautique;
      2. abaissez le collectif;
      3. agissez sur la manette des gaz pour éviter une survitesse, selon le type de l'appareil;
      4. quand le collectif est complètement abaissé, désynchronisez les aiguilles du tachymètre et choisissez le régime moteur recommandé; et
      5. contrôlez le mouvement de lacet.
    4. Expliquez que :
      1. le cap et la vitesse sont commandés par le cyclique, comme en vol propulsé; et
      2. les révolutions du rotor sont commandées par le collectif.
    5. Faites remarquer que les virages en autorotation augmentent le taux de descente et les révolutions du rotor.
    6. Faites remarquer qu'il est avantageux de sortir du virage aussi tôt que possible, afin de réduire le taux de descente et pour simplifier l'arrondi précédant l'atterrissage.
    7. Décrivez la remise des gaz de la façon suivante :
      1. à une altitude de sécurité, synchronisez les aiguilles du tachymètre, en vous servant de la manette des gaz selon le type de l'appareil.
      2. appliquez le régime de montée;
      3. choisissez et maintenez la vitesse de montée; et
      4. contrôlez le mouvement de lacet.
    8. Expliquez que si la réaction doit être rapide en cas de panne moteur réelle, l'accent doit être mis pendant cette introduction sur la souplesse et la précision.

EXPOSé PRé-VOL

INSTRUCTION EN VOL
    1. Montrez une autorotation en ligne droite avec remise des gaz pour la montée.
    2. Laissez l'élève pratiquer.
    3. Montrez des autorotations avec des virages de 90°, 180° et 360° suivies de remise des gaz pour la montée. Faites remarquer l'augmentation des révolutions du rotor et du taux de descente.
    4. Laissez l'élève pratiquer.
    5. Montrez un atterrissage en autorotation.

EXPOSé APRÈS-VOL

CONSEILS À L'INSTRUCTEUR
    1. Les présentations au sol et les démonstrations en vol doivent mettre l'accent sur le fait que l'autorotation n'est pas une manoeuvre pénible ou effrayante.
    2. Un plafond nuageux bas peut conduire à une démonstration précipitée. Enseignez cet exercice en vol dans des conditions qui permettront d'atteindre l'altitude suffisante pour que les démonstrations soient efficaces.
    3. Encouragez votre élève à pratiquer les autorotations pendant toute la durée du cours, afin que cette manoeuvre lui devienne tout à fait familière et qu'il la maîtrise complètement.
    4. Il est à noter que cet exercice est destiné à familiariser les élèves avec l'autorotation, mais non à les perturber nerveusement. Faites en sorte que vos démonstrations et votre attitude restent bienveillantes jusqu'à ce que l'élève ait gagné une certaine confiance.
    5. Dans la plupart des écoles, il existe des zones autorisées pour tous les pratiques de l'autorotation, qui ne sont pratiqués qu'en double commande. Assurez-vous que vos élèves sont au courant de la politique de l'école.
    6. Il est recommandé de présenter cet exercice à une certaine altitude (au moins 2 000 pieds au-dessus du sol) pour démontrer les caractéristiques et la sortie des vols d'autorotation, avant de placer l'élève à trop grande proximité du sol. De cette façon, on améliore la confiance de l'élève, du fait que le sol ne leur « saute pas dessus » durant la remise des gaz.
Date de modification :