Exercice 8 - Vol stationnaire

INSTRUCTION AU SOL

Effet de sol

Tableau des performances du manuel de vol

    • Vol stationnaire en effet de sol
    • Vol stationnaire hors de l'effet de sol

INSTRUCTION PRéPARATOIRE

But de l'exercice

Apprendre le vol stationnaire à l'élève.

Motivation

Il s'agit d'un exercice d'importance fondamentale pour toutes les opérations en hélicoptère.

Discipline aéronautique

    • Surveillance extérieure
    • Limitations du moteur

Points essentiels

    1. Le vol stationnaire :
      1. le vol stationnaire s'effectue à hauteur constante au-dessus d'une position sol donnée, avec un cap fixe;
      2. Établir la hauteur du vol stationnaire selon le type de l'appareil; et
      3. expliquer qu'en faisant face au vent, l'hélicoptère est plus facile à piloter et demande moins de puissance.
    2. Expliquez les effets des commandes en vol stationnaire
      1. Le cyclique

        Remarquez les points suivants :

        1. Le cyclique contrôle l'assiette du disque rotor. Une modification de l'assiette du disque est suivie par un changement dans l'assiette du fuselage, ce qui entraîne un déplacement de l'hélicoptère au-dessus du sol. Avec certains types d'hélicoptères, il se produit un décalage appréciable entre ces événements.
        2. Pour reprendre le vol stationnaire à la suite d'un mouvement dans une direction quelconque, il faut effectuer deux déplacements du cyclique : un pour arrêter le mouvement, et un second pour stabiliser l'hélicoptère.
        3. Tous les déplacements du cyclique doivent être limités. Il faut employer un compensateur de cyclique (s'il est installé).
      2. Le collectif

        Montrez les points suivants :

        1. Le collectif contrôle la hauteur au-dessus du sol.
        2. Des modifications du pas collectif produiront un mouvement de lacet et des modifications de régime, qui devront être corrigés.
      3. La manette des gaz

        Selon le type de l'appareil, décrivez l'utilisation de la manette des gaz dans le but de maintenir le régime

      4. Le palonnier

        Décrire les effets des déplacements du palonnier sur le régime et sur le cap de l'appareil

    3. Décrivez les indices visuels utilisés pour maintenir le vol stationnaire, et soulignez l'importance de regarder bien en avant de l'hélicoptère.

Confirmation

EXPOSé PRé-VOL

Instruction en vol
  1. Montrez l'utilisation du cyclique en vol stationnaire face au vent.
  2. L'élève doit pratiquer uniquement avec le cyclique jusqu'à ce qu'il soit capable de maintenir un vol stationnaire sans effort excessif.
  3. Montrez l'utilisation du collectif et du palonnier.
  4. Laissez l'élève pratiquer.
  5. L'élève s'exerce à utiliser toutes les commandes.
  6. Montrez les différences de puissance nécessaires pour le vol stationnaire face au vent et par vent arrière, l'effet de sol, et au-dessus de diverses surfaces (p. ex., tarmacadam, herbes hautes, etc.).

EXPOSé APRÈS-VOL

Conseils à l'instructeur
  1. Cet exercice demande un haut degré de coordination, et il ne doit pas être enseigné tant que l'élève n'ait pas acquis une compétence raisonnable au cours des exercices 1 à 7. Commencer trop tôt cet exercice conduirait à un découragement et à une fatigue excessive, à la fois pour l'élève et pour l'instructeur.
  2. Une autre technique consiste à enseigner le vol stationnaire en partant du vol à faible vitesse. Elle consiste à effectuer une translation lente à basse altitude face au vent, au-dessus d'un terrain dégagé. La vitesse et la hauteur sont progressivement réduites au cours de passages successifs jusqu'à ce que l'hélicoptère avance dans l'effet sol à la vitesse du pas d'un homme, pour être arrêtée momentanément avant de faire une transition pour reprendre le vol en translation vers l'avant. Ces pauses d'arrêt sont en fait de brefs vols stationnaires dont la durée est progressivement augmentée au fur et à mesure que la compétence de l'élève s'améliore, jusqu'à ce que ce dernier parvienne à obtenir des périodes prolongées de vol stationnaire. Cette méthode est décrite dans l'exercice 12.
  3. Quelle que soit la technique employée pour enseigner le vol stationnaire, l'élève aura généralement tendance à se fatiguer rapidement. Les sessions de pratique de cet exercice de pilotage doivent être courts, et se terminer aussitôt que des signes de fatigue apparaissent.
  4. Au début, l'élève ne sera capable d'utiliser qu'une seule commande à la fois, et il sera peut-être même nécessaire de limiter le déplacement de cette commande.
  5. Donnez fréquemment à l'élève des périodes de repos afin de lui permettre de se détendre, passez à d'autres exercices, ou faites d'autres démonstrations, afin que l'élève puisse se reposer des manoeuvres de vol stationnaire.
  6. Pendant des périodes prolongées de vol stationnaire, surveillez attentivement les températures, les pressions, et la vitesse du vent.
Date de modification :