3.3 Évaluations initiales

3.3.1 L'exploitant qui désire qu'on fasse une évaluation initiale d'un simulateur ou l'évaluation d'un simulateur amélioré doit soumettre une demande par écrit au DPS ou au bureau régional approprié. La demande doit contenir une déclaration qui atteste que l'exploitant a effectué avec succès tous les essais contenus dans le GEQ, que le simulateur satisfait à toutes les normes contenues dans la présente partie du manuel, qu'on a établi des méthodes de contrôle précises de la configuration du matériel et du logiciel, et que le ou les pilotes désignés par l'exploitant confirment que les fonctions des systèmes, les performances et les qualités de pilotabilité correspondent à celles du giravion simulé. La demande doit aussi indiquer les modifications les plus récentes qui ont été apportées à la flotte de giravions de l'exploitant et au simulateur à évaluer.

  • On n'établira pas de date pour l'évaluation avant que le DPS n'ait examiné le GEQ et déterminé qu'il est conforme au présent manuel. Normalement, dans les dix jours ouvrables qui suivent la réception du GEQ, le DPS communiquera avec l'exploitant pour fixer une date d'évaluation qui conviendra aux deux parties. Pour éviter des retards inutiles, on encourage les exploitants à travailler étroitement avec le DPS pendant l'étape de conception du GEQ, avant de présenter une demande d'homologation officielle.
  • On procède normalement aux évaluations dans le même ordre que le DPS reçoit le GEQ et les demandes d'évaluation.

3.3.2 Le GEQ de l'exploitant doit comprendre les éléments suivants :

  1. Les essais de performances décrits à l'annexe 3-B du présent chapitre et les procédures utilisées pour effectuer ces essais. Si nécessaire, le GEQ doit aussi inclure les essais de l'annexe 3-C qui se rapportent expressément au simulateur. Le GEQ doit contenir une déclaration de conformité pour chaque caractéristique dont la conformité ne peut être démontrée par un essai objectif déterminé.
     
  2. Les données du giravion auxquelles ont doit comparer les résultats des essais mentionnés à l'annexe 3-B. Les documents qui contiennent les données du giravion et qui sont insérés dans le GEQ peuvent être soumis à une réduction photographique, à condition que cette réduction ne modifie pas l'échelle graphique ou ne pose pas de difficultés pour l'interprétation de l'échelle.
     
  3. Les enregistrements des résultats des essais effectués par l'exploitant pour démontrer la fidélité du simulateur. On doit pouvoir comparer facilement ces résultats aux données de référence au moyen de traçage, de chevauchement, de feuilles transparentes ou de tout autre moyen acceptable. Le guide d'essais doit contenir un document qui prouve que les résultats des essais sont conformes aux exigences des essais objectifs de l'annexe 3-B. Dans le cas de l'évaluation d'un simulateur amélioré, l'exploitant doit avoir effectué les essais qui concernent le niveau sur lequel portera l'évaluation. Les résultats des essais qui ont été effectués pour une évaluation initiale antérieure ou une évaluation antérieure d'un simulateur amélioré ne doivent pas servir à valider un simulateur pour lequel on demande une évaluation qui porte sur un niveau supérieur. Lorsque les résultats des essais du simulateur doivent être comparés aux données d'essais en vol (en fonction du temps), ou aux transparents, il faut inscrire des points de référence sur les feuilles des résultats afin de pouvoir établir une comparaison exacte des données en fonction du temps. Les exploitants qui utilisent une imprimante ligne par ligne pour consigner les variations en fonction du temps doivent inscrire des points de repère sur les imprimés pour faciliter la comparaison, par traçage, avec les données du giravion. Les résultats des premiers essais du simulateur doivent être insérés dans un volume distinct, comme document de référence du GEQ. Il est essentiel d'effectuer une comparaison par traçage ou un autre type de comparaison entre les données du simulateur de l'exploitant et les données du giravion, afin de confirmer les performances ou les qualités de pilotabilité du simulateur au cours de chaque essai. Pendant une évaluation, TC vérifie en détail certains essais choisis dans le GEQ. L'évaluation de TC sert donc à valider les essais effectués par l'exploitant du simulateur.
     
  4. Les documents qui contiennent les données du giravion et qui sont insérés dans le GEQ peuvent être soumis à une réduction photographique, à condition que cette réduction ne modifie pas l'échelle graphique ou ne pose pas de difficultés pour l'interprétation de l'échelle. Les échelles incrémentielles sur les documents graphiques doivent avoir une résolution suffisante pour permettre l'évaluation des paramètres appropriés contenus dans l'annexe 3-B.

3.3.3 Après l'évaluation initiale ou l'évaluation d'un simulateur amélioré, on doit soumettre au DPS un GEQ principal qui contient les renseignements suivants :

  1. la table des matières;
     
  2. la page de référence contenant toutes les données de vérification;
     
  3. une liste des termes et des symboles utilisés dans le guide d'essais; et
     
  4. pour chaque essais inclus dans le guide d'essais :
     
    1. le nom de l'essai;
    2. l'objectif de l'essai;
    3. les conditions dans lesquelles l'essai a été effectué;
    4. les procédures d'essai;
    5. la méthode d'enregistrement;
    6. les tolérances permises; et
    7. les données d'essai en vol du giravion et les résultats de l'évaluation comparés par traçage sur ces données.

3.3.4 Les résultats initiaux des essais effectués par l'exploitant et par TC doivent accompagner le GEQ principal dans un document distinct. Les résultats des essais du simulateur doivent être présentés de manière qu'il soit facile de les comparer aux données qu'on retrouve dans le guide d'essais.

3.3.5 Une copie du GEQ principal doit accompagner le GEQ principal fourni. Cette copie sera conservée pour les évaluations périodiques des simulateurs. Le DPS doit réviser le GEQ principal avant la première évaluation périodique du simulateur.

3.3.6 Toutes les évaluations initiales et les évaluations périodiques ultérieures des simulateurs qui seront effectuées après la date de publication du présent manuel devront se dérouler conformément aux consignes qu'il contient.

3.3.7 Pendant les évaluations, l'un des pilotes du répondant dont les compétences sont à jour et qui est qualifié pour le vol de ligne ou désigné par le répondant ainsi que l'opérateur du simulateur du répondant ou de l'exploitant seront disponibles pour aider à l'exécution des essais de fonctionnement et de validation. Le personnel qualifié sur type de TC devra manipuler les commandes pendant l'évaluation de TC, avec l'aide du pilote du répondant si TC le permet.

Date de modification :