3.4 Évaluations périodiques

3.4.1 Pour qu'un simulateur puisse conserver son statut actuel, il doit faire l'objet d'évaluations périodiques effectuées à l'aide du GEQ approuvé. Les évaluations périodiques doivent être effectuées tous les six mois. Au cours des évaluations périodiques d'une durée prévue de huit heures, on effectue des essais de fonctionnement et environ la moitié des essais objectifs du GEQ. Le but visé est d'effectuer tous les essais contenus dans le GEQ chaque année.

3.4.2 Pour perdre le moins possible de temps d'utilisation d'un simulateur, les exploitants peuvent choisir une autre procédure que l'évaluation périodique normale de huit heures.

  1. Le personnel de l'exploitant effectue et certifie au moins la moitié des essais de performances entre les évaluations périodiques de TC. Il doit avoir terminé tous les essais de performances après la deuxième évaluation périodique consécutive. Ces essais et les résultats obtenus doivent être révisé par TC au début de chaque évaluation. La moitié des essais de performances exécutés avant chaque évaluation périodique doit être échelonnés de façon uniforme au cours des six mois qui précèdent l'évaluation.
     
  2. Pendant une évaluation périodique, TC choisit vingt pour cent des essais effectués par l'exploitant et le répète.
     
  3. Pendant une évaluation périodique, TC choisit également dix pour cent des essais non effectués par l'exploitant et les effectue.
     
  4. Les exploitants doivent aviser le DPS par écrit de leur intention de se prévaloir de la procédure de rechange susmentionnée. Cette dernière doit commencer à la prochaine évaluation périodique. Si cette procédure peut être suivie en moins de huit heures de temps de simulateur, on prévoira alors quatre heures seulement pour les évaluations périodiques ultérieures de ce simulateur, soit une réduction de 50 pour cent par rapport aux huit heures normalement requises. Les quatre heures comprennent la durée d'indisponibilité imprévue nécessaire pour corriger les mauvais fonctionnement. Si l'exploitant ne peut prolonger la période prévue, l'évaluation prendra fin et sera reportée à une date ultérieure.
Date de modification :