Annexe 4-B - Essais de validation des dispositifs d'entraînement de vol

3. Table des essais de validation
Essai Tolérance Condition de vol Qualification requise Commentaires
      1 2 3 4 5 6 7  
1. PERFORMANCES
A. Décollage
1. Temps d'accélération au sol Temps ±5 % ou ±1 seconde Au sol, décollage     x     x x* * Les dispositifs du niveau 7 devront aussi mesurer les distances. Les tolérances seront de ±5 % du temps et de la distance ou ±5 % du temps et +200 pieds (60 m) de distance.
2. Vitesse minimale de déjaugeage (ou équivalente telle que fournie par le constructeur de l'avion) Vitesse de ±3 kt
Inclinaison longitudinale ±1.5°
Au sol, décollage             x Vmu est la vitesse à laquelle le dernier atterrisseur principal quitte le sol.
3. Décollage normal Vitesse de ±3 kt
Inclinaison longitudinale ±1,5°
Angle d'attaque ±1,5°
Altitude ±20 pi (6 m)
Au sol, décollage et premier segment de la montée           x x  
4. Panne de moteur critique au décollage Vitesse ±3 kt
Inclinaison longitudinale ±1,5°
Angle d'attaque ±1,5°
Altitude ±20 pi (6 m)
Angle de roulis et de glissade ±2°
Au sol, décollage et premier segment de la montée             x  
5. Décollage par vent de travers Vitesse ±3 kt
Inclinaison longitudinale ±1,5°
Angle d'attaque ±1,5°
Altitude ±20 pi (6 m)
Angle de roulis et de glissade ±2°
Au sol, décollage et premier segment de la montée             x  
B. Montée
1. Montée normale avec tous les moteurs en marche Vitesse ±3 kt
Taux de montée ±5 % ou ±100 pi/m (0,5 m/s)
Montée avec tous les moteurs en marche   x x   x x x L'essai peut être instantané.
2. Un moteur en panne Deuxième segment de montée Vitesse ±3 kt
Taux de montée ±5 % ou ±100 pi/m (0,5 m/s), mais pas inférieur au taux de montée précisé dans le manuel de vol homologué par TC
Deuxième segment
Montée avec un moteur en panne
            x  
3. Un moteur en panne Montée en configuration d'atterrissage pour les avions affectés par le givre conformément au manuel de vol homologué Vitesse ±3 kt
Taux de montée ±5 % ou ±100 pi/m (0,5 m/s), mais pas inférieur au taux de montée précisé dans le manuel de vol homologué de TC
Montée en configuration d'atterrissage avec un moteur en panne             x  
C. En vol
1. Avertissement de décrochage, vitesses de décrochage Vitesse ±3 kt
Inclinaison latérale ±2°
Deuxième segment de la montée et approche ou atterrissage             x  
2. Avertissement de décrochage (déclenchement de l'avertisseur de décrochage) Vitesse ±3 kt Deuxième segment de la montée et approche ou atterrissage   x x   x x    
D. Arrêt
1. Temps et distance d'arrêt Freinage des roues sur piste sèche Temps ±5 % ou ±1 seconde Atterrissage     x     x x* * Les dispositifs du niveau 7 devront aussi mesurer les distances. Les tolérances seront de ±5 % du temps et ±10 % de la distance ou 200 pieds (60 m), si cette distance est plus petite.Le temps (et la distance dans le cas du niveau 7) devraient être consignés pour au moins 80 % du segment total (du début du décollage interrompu jusqu'à l'arrêt complet).
2. Temps d'arrêt, inversion de poussée, piste sèche Temps ±5 % ou ± 1 seconde Atterrissage     x     x x* * Les dispositifs du niveau 7 devront aussi mesurer les distances. Les tolérances seront de ±5 % du temps et ±10 % de la distance ou 200 pieds (60 m).Le temps (et la distance dans le cas du niveau 7) devraient être consignés pour au moins 80 % du segment total (du début du décollage interrompu jusqu'à l'arrêt complet).
3. Temps et distance d'arrêt, freinage des roues sur piste mouillée Distance et temps d'arrêt représentatifs Atterrissage             x Le temps et la distance devraient être consignés pour au moins 80 % du segment total (du début de l'interruption du décollage jusqu'à l'arrêt complet). Les données tirées du manuel de vol homologué sont acceptables.
4. Temps et distance d'arrêt, freinage des roues sur piste glacée Distance et temps d'arrêt représentatifs Atterrissage             x Le temps et la distance devraient être consignés pour au moins 80 % du segment total (du début de l'interruption du décollage jusqu'à l'arrêt complet). Les données tirées du manuel de vol homologué sont acceptables.
E. Moteurs
1. Accélération Temps ±10 % Approche ou atterrissage   x* x*   x* x x * Des tolérances de ±1 seconde sont autorisées dans le cas des niveaux 2, 3 et 5.
Essais aux régimes situés entre le ralenti en vol et la puissance pour remise des gaz.
2. Décélération Temps ±10 % Au sol, décollage   x* x*   x* x x * Des tolérances de ±1 seconde sont autorisées dans le cas des niveaux 2, 3 et 5.
Essais à partir de la puissance maximale au décollage jusqu'à 10 % de la puissance maximale au décollage (chute de 90 % de la puissance disponible au-dessus du régime ralenti).
Essai Tolérance Condition de vol Qualification requise Commentaires
      1 2 3 4 5 6 7  
2. QUALITéS DE PILOTABILITé
A. Vérifications des commandes statiques*
** La position du manche, du volant et du palonnier par rapport à l'effort physique doit être mesurée aux commandes. Une autre méthode plutôt que l'installation de dispositifs d'essai sur les commandes serait d'équiper le dispositif d'instruments équivalents à ceux utilisés par l'avion lors des essais en vol. Les données relatives à l'effort physique et à la position fournie par ces instruments peuvent être enregistrées directement et comparées à celles de l'avion. Une telle installation permanente peut être utiisées sans qu'il faille installer de dispositifs externes.
1. Position du manche par rapport à l'effort physique et à la position des gouvernes Effort de décollement ±2 lb (0,89 daN)
Effort physique ±5 lb (2,224 daN) ou effort ±10 % Gouverne de profondeur ±2°
Au sol           x x Contrôle ininterrompu du mouvement.
Position du manche par rapport à l'effort physique Effort de décollement ±2 lb (0,89 daN)
Effort physique ±5 lb (2,224 daN)
    x x   x      
2. Position du volant par rapport à l'effort physique et à la position des gouvernes Effort de décollement ±2 lb (0,89 daN)
Effort physique ±3 lb (1,334 daN) ou ±10 % Gouverne de direction ±2°
Au sol           x x Contrôle ininterrompu du mouvement.
Position du volant par rapport à l'effort physique Effort de décollement ±2 lb (0,89 daN)
Effort physique ±3 lb (1,334 daN) ou ±10 % Gouverne de direction ±2°
    x x   x      
3. Position du palonnier par rapport à l'effort physique et à la position des gouvernes Effort de décollement ±5 lb (2,224 daN)
Effort physique ±5 lb (2,224 daN) ou ±10 %
Gouverne de direction ±2°
Au sol           x x Contrôle ininterrompu du mouvement.
Position du palonnier par rapport à l'effort physique Effort de décollement ±5 lb (2,224 daN)
Effort physique ±5 lb (2,224 daN) ou ±10 %
    x x   x      
4. Effort physique d'orientation de la roue avant Effort de décollement ±2 lb (0,89 daN)
Effort physique ±3 lb (1,33 daN) ou ±10 %
Au sol     x     x x Si cela convient à l'aéronef ou à la famille d'aéronefs simulés.
5. Position des pédales pour l'orientation de la roue avant Angle d'orientation de la roue avant ±2° Au sol     x     x x Si cela convient à l'aéronef ou à la famille d'aéronefs simulés.
6. Compensation longitudinale par rapport aux calculs ±0,5° de l'angle de compensation de l'ordinateur Au sol           x x  
7. Centrage de l'angle de la manette des gaz (ou de l'angle de l'arbre d'interconnexion) par rapport aux paramètres affichés du moteur (EPR, N1, couple, pression d'admission, etc.) ±5° de l'angle de la manette des gaz ou de l'angle de l'arbre d'interconnexion, ou l'équivalent Au sol           x x  
8. Position de la pédale de frein par rapport à l'effort physique Position de la pédale ±2°
Effort physique ±5 lb (2,224 daN) ou 10 %
Au sol     x*     x* x Les résultats de l'ordinateur du simulateur peuvent être utilisés pour montrer la conformité avec les données du modèle de moteur.
* Seuls les niveaux 3 et 6 ont besoin de points de données à zéro et un freinage maximal.
B. Vérification des commandes dynamiques*
** La position du manche, du volant et du palonnier par rapport à l'effort physique doit être mesurée aux commandes. Une autre méthoconsidérée comme acceptable par le DPS plutôt que l'installation de dispositifs d'essai sur les commandes serait d'équiper le dispositif d'instruments équivalents à ceux utilisés par l'avion lors des essais en vol. Les données relatives à l'effort physique et à la position fournie par ces instruments peuvent être enregistrées directement et comparées à celles de l'avion. Une telle installation permanente peut être utiisées sans qu'il faille installer de dispositifs externes.
1. Contrôle en tangage ±10 % du temps pour chaque passage au point neutre ±10 % de l'amplitude du premier dépassement ± 20 % de l'amplitude du deuxième dépassement et des suivants supérieurs à 5 % du déplacement initial
Dépassement ±1
Décollage, croisière et atterrissage             x Les données doivent représenter le déplacement normal de la commande dans les deux directions. Environ 25 % à 50 % du déplacement maximal. Voir la rubrique 4 de la présente annexe.
2. Contrôle en roulis Identiques à celles de l'alinéa B.1. précédent Décollage, croisière et atterrissage             x  
3. Contrôle en lacet Identiques à celles de l'alinéa B.1. précédent Décollage, croisière et atterrissage             x  
C. Contrôle longitudinal
1. Dynamique des changements de puissance Vitesse ±3 kt
Altitude ±100 pi (30 m) Inclinaison longitudinale ±20 % ou ±1,5°
Croisière ou approche             x  
Effort physique par rapport au changement de puissance ±5 lb ou ±20 % Croisière ou approche   x x   x x   Les essais peuvent être instantanés. Les dynamiques des changements de puissance sont acceptables.
2. Dynamique des changements des volets Vitesse ±3 kt
Altitude ±100 pi (30 m) Inclinaison longitudinale ±20 % ou ±1,5°
Du décollage jusqu'au second segment de montée, de l'approche jusqu'à l'atterrissage             x  
Effort physique par rapport au changement de volets ±5 lb ou ±20 % Du décollage jusqu'au second segment de montée, de l'approche jusqu'à l'atterrissage   x x   x x   Les essais peuvent être instantanés. Les dynamiques des changements de volets sont acceptables.
3. Dynamique des changements des déporteurs et des aérofreins Vitesse ±3 kt
Altitude ±100 pi (30 m) Inclinaison longitudinale ±20 % ou ±1,5°
Croisière et approche             x  
4. Dynamique des changements du train d'atterrissage Vitesse ±3 kt
Altitude ±100 pi (30 m) Inclinaison longitudinale ±20 % ou ±1,5°
Du décollage jusqu'au second segment de montée, de l'approche jusqu'à l'atterrissage             x  
Effort physique par rapport au changement du train d'atterrissage ±5 lb ou ±20 % Du décollage jusqu'au second segment de montée, de l'approche jusqu'à l'atterrissage   x x   x x   Les essais peuvent être instantanés.
Les dynamiques des changements du train sont acceptable.
5. Durée de manoeuvre du train d'atterrissage et des volets ±1 seconde ou 10 % de la durée Décollage et approche   x x   x x x  
6. Compensation longitudinale Contrôle en tangage (stabilisateur et profondeur) ±1°
Angle de tangage ±1° Poussée nette ou l'équivalent en croisière ±2 % Poussée nette ou l'équivalent en approche ou à l'atterrissage ±5 %
Croisière, approche et atterrissage   x* x*   x* x x L'essai peut être instantané.
* Dans le cas des niveaux 2, 3 et 5, on peut utiliser des contrôleurs de compensation et de manche équivalents au lieu d'un stabilisateur et d'une gouverne de profondeur.
7. Stabilité des manoeuvres longitudinales (effort physique au manche, nombre de g) Effort sur le manche ou sur la gouverne équivalente ±5 lb (±2,224 daN) ou ±10 % Croisière, approche et atterrissage           x x Il peut y avoir une série d'essais instantanés. L'effort ou le débattement sur la gouverne doit être dans la bonne direction.
Conformité nécessaire aux exigence de certification pour la catégorie et la classe.
8. Stabilité statique longitudinale Effort sur le manche ou sur la gouverne équivalente ±5 lb (±2,224 daN) ou ±10 % Approche   x x   x x x Les essais peuvent être instantanés. Les niveaux 2, 3 et 5 doivent être positifs.
9. Dynamique phygoïde ±10 % de la période
±10 % du temps jusqu'à la moitié ou l'amplitude double ou ±,02 du rapport d'amortissement
Croisière           x x L'essai doit comprendre six cycles ou suffisamment de cycles pour déterminer le temps jusqu'à la moitié de l'amplitude, ou le moindre des deux.
  ±10 % de la période et amortissement représentatif Croisière   x x   x      
10. Dynamique sur de courtes périodes Inclinaison longitudinale ±1.5° ou ±2°/s du taux de tangage
Accélération normale ±10 g
Croisière           x x  
D. Contrôle latéral et directionnel
1. Vitesse minimale de contrôle en vol (Vmca), selon la norme de navigabilité pertinente ou les caractéristiques de pilotage en vol à basse vitesse et avec un moteur en panne Vitesse ±3 kt Décollage ou atterrissage (selon le plus critique pour l'avion)             x  
2. Réponse en roulis (taux) Taux de roulis ±10 % ou ±2°/s Croisière et atterrissage ou approche   x x   x x x  
3. Dépassement en roulis ou réponse en roulis au signal d'entrée progressif du contrôleur de roulis ±2° ou ±10 % de l'inclinaison latérale
Taux de roulis ±10 % ou ±2°/s
Approche ou atterrissage     x     x x  
4. Stabilité pendant une spirale Tendance correcte Croisière   x     x      
  Tendance correcte, inclinaison latérale ±3 ou ±10 % en 30 secondes Croisière     x     x   On peut utiliser des données moyennes obtenues à partir de nombreux essais.
  Tendance correcte, inclinaison latérale ±2° ou ±10 % en 20 secondes Croisière             x* * Dans le cas du niveau 7, faire l'essai dans les deux sens.
5. Compensation avec moteur en panne Angle de la gouverne de direction ±1° ou angle des tabs compensateurs ±1° ou l'équivalent sur une pédale du palonnier
Angle de glissade ±2°
Deuxième segment et approche ou atterrissage             x L'essai peut être instantané.
6. Réponse de la gouverne de direction Taux de lacet ou changement de cap ±2°/s ou ±10 % Approche ou atterrissage           x x L'essai peut être supprimé si la sollicitation et la réponse de la gouverne de direction fait partie de l'essai à propos du roulis hollandais.
  Taux de roulis ±2°/s
Inclinaison latérale ±3
Approche ou atterrissage   x x   x     L'essai peut mesurer la réponse en roulis en fonction d'un braquage donné de la gouverne de direction.
7. Roulis hollandais, amortisseur de lacet arrêté ±10 % de la période
±10 % du temps jusqu'à la moitié ou le double de l'amplitude ou ±,02 du rapport d'amortissement
Croisière et approche ou atterrissage           x x* * Dans le cas du niveau 7, exigence supplémentaire de ±20 % ou d'une seconde de la différence de temps entre les maximums d'inclinaison latérale et la glissade.
  ±10 % de la période avec tendance correcte et nombre de dépassements Croisière et approche ou atterrissage     x          
8. Glissade stabilisée ou cap stabilisé Pour une position donnée de la gouverne de direction, inclinaison latérale ±2°, glissade ±1°, ailerons ±10 % ou ±2°, déporteurs ±10 % ou ±5° ou position équivalente du volant ou effort équivalent Approche ou atterrissage   x x   x x x Il peut y avoir une série d'essais instantanés
E. Essais
1. Essais automatiques. Un moyen de vérifier rapidement et efficacement la programmation et le matériel informatique du dispositif. Ce moyen pourrait être un système automatisé qui pourrait servir à effectuer au moins une partie des essais du GEQ.                 x  
2. Réponse des instruments du poste de pilotage. Réponse des systèmes d'instruments à une impulsion brutale du pilote contrôleur, comparée à la réponse de l'avion pour une impulsion similaire. Un essai est nécessaire dans chacun des axes (tangage, roulis et lacet) pour chacune des trois conditions (neuf essais au total). 150 millisecondes ou moins après la réponse de l'avion. Décollage, croisière et approche ou atterrissage             x Une déclaration de conformité à propos du fonctionnement de l'ordinateur, du taux de mises à jour, etc. qui décrit comment la synchronisation aux 150 ou 300 millisecondes est obtenue est acceptable.
300 millisecondes ou moins après la réponse de l'avion. Décollage, croisière et approche ou atterrissage   x x   x x  
OU                  
Temps d'acheminement. Un essai est nécessaire dans chacun des axes (trois essais au total). 150 millisecondes ou moins après le déplacement de la commande Tangage, roulis, lacet             x
300 millisecondes ou moins Tangage, roulis, lacet   x x   x x  
Date de modification :