Transports Canada exhorte les propriétaires de véhicules GM visés par un rappel à faire réparer leur commutateur d'allumage

Près de la moitié des véhicules touchés par un rappel circulent toujours sur les routes avec un défaut de sécurité

Le 22 octobre 2014 - Ottawa (Ontario) - Transports Canada

Transports Canada rappelle aujourd’hui aux propriétaires de véhicules General Motors (GM) visés par un rappel lié au commutateur d’allumage de se présenter à un concessionnaire GM afin d’effectuer les réparations nécessaires le plus rapidement possible. 

GM a rappelé 368 073 véhicules au Canada à l’hiver dernier en raison d’un risque que le commutateur d’allumage sorte de la position « en marche », ce qui pourrait entraîner une perte partielle de la puissance électrique et l’arrêt du moteur. Il est possible que les sacs gonflables ne se déploient pas si le véhicule est impliqué dans une collision, ce qui augmente les risques de blessures.

Le Ministère note que GM a communiqué avec les propriétaires des véhicules touchés, en envoyant notamment de nouvelles lettres d’avis à de nombreux propriétaires. Malgré ces efforts de notification, en date du 16 octobre 2014, 168 026 véhicules ayant ce défaut de sécurité circulaient toujours sur les routes canadiennes. Cela représente 45,6 % des véhicules visés au Canada.

En attendant que le commutateur d’allumage soit réparé, il est très important de retirer tout article qui se trouve sur le porte-clés puisque les risques augmentent avec un poids supplémentaire. Il faut également enlever la télécommande à puce (le cas échéant) qui se trouve sur le porte-clés.

Les propriétaires de véhicules touchés par ce rappel devraient immédiatement visiter le site Web de GM* (https://recalls.gm.com/#/) et entrer le numéro d’identification de leur véhicule (NIV) pour vérifier si ce dernier a fait l’objet d’un rappel. Le NIV du véhicule est inscrit sur le tableau de bord près du pare-brise ainsi que sur l’étiquette de certification apposée sur le verrou de la porte, à côté du siège conducteur.

Pour en savoir plus sur la division d’Enquêtes sur les défauts et rappels de Transports Canada, consultez le site Web www.tc.gc.ca/rappels ou composez le 1-800-333-0510.

* Le site Web https://recalls.gm.com/#/ est disponible uniquement en anglais pour l’instant. 

Les faits en bref

  • En date du 16 octobre 2014, 168 026 des 368 073 véhicules canadiens visés par le rappel n’avaient pas été réparés.
  • Le commutateur d’allumage pourrait sortir de la position « en marche », ce qui pourrait entraîner une perte partielle de la puissance électrique et l’arrêt du moteur. Il serait alors possible que les sacs gonflables ne se déploient pas.
  • Une liste des véhicules GM ayant été rappelés pour le défaut lié au commutateur d’allumage est affichée sur le site de rappel d’allumage de GM : http://www.gmignitionupdate.com/canada/fr/index.html.
  • Tout acheteur éventuel d’un véhicule neuf ou usagé peut vérifier sur le site suivant de Transports Canada, soit http://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/VehiculesSecuritaires-Enquetes-index-76.htm, si le véhicule qu’il souhaite acquérir fait l’objet d’un rappel.
  • La sécurité routière est une responsabilité partagée par les gouvernements, les constructeurs automobiles et le public. Les propriétaires d’un véhicule doivent intervenir dès qu’ils reçoivent un avis de rappel afin de se protéger, et aussi de protéger leurs passagers, les piétons et les occupants d’autres véhicules. Consultez la page Web « L’importance de faire réparer les véhicules faisant l’objet d’un rappel » à l’adresse suivante : http://www.tc.gc.ca/fra/securiteautomobile/tp-tp14665-v201101-1152.htm.

Contacts

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l’entremise des fils RSS, de Twitter, Facebook, YouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Cet avis de sécurité est disponible en d’autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.

Date de modification :