Ce que vous devez savoir au sujet du ... dispositif de frein anti-blocage (ABS)



ABS ... qu'est-ce que cela signifie?

ABS est un sigle désignant le dispositif de frein anti-blocage. Ce dispositif a été conçu pour aider le conducteur à garder un certain contrôle de la direction et à empêcher le véhicule de déraper lors du freinage.

L'ABS a fait son apparition sur le marché au milieu des années 1980 et fait maintenant partie de l'équipement de série sur la majorité des véhicules vendus au Canada. L'ABS installé sur les voitures et sur la plupart des véhicules à usages multiples et camionnettes fonctionne sur les quatre roues. Il favorise la stabilité directionnelle et permet le contrôle du véhicule tout en maximisant le freinage.

Contrôle en cas de freinage brusque

Contrôle en cas de freinage brusque

L'ABS vous permet de garder le contrôle du véhicule. Étant donné que l'ABS fonctionnant sur les quatre roues empêche ces dernières de déraper, il vous permet de diriger le véhicule tout en maintenant le freinage.



Comment fonctionne-t-il?

L'ABS se sert des capteurs de vitesse des roues pour déterminer si une ou plusieurs roues tentent de se bloquer au cours du freinage. Si une roue tente de le faire, des soupapes hydrauliques limitent ou réduisent le freinage sur cette roue. Ceci empêche le dérapage et permet de maintenir le contrôle de la direction.



Pourquoi voudrais-je un ABS ou pourquoi en aurais-je besoin?

Lors d'un récent sondage effectué par l'Association canadienne des automobilistes auprès de quelque 1 700 de ses membres, 66 % des répondants associaient avec justesse l'ABS à la stabilité du véhicule en cas d'urgence, et 53 % affirmaient avec raison que l'ABS permettait au conducteur de diriger le véhicule tout en freinant.

Comme l'ABS empêche les roues de se bloquer, vous pouvez freiner et diriger le véhicule en même temps. La capacité de freinage et de direction du véhicule est directement liée à la force de traction que les pneus peuvent générer.

Si vous devez diriger le véhicule tout en freinant, 100 % de la traction que les pneus peuvent générer sera réparti entre les deux tâches. Par exemple, si vous avez besoin de 50 % de la traction pour la direction, il en restera alors 50 % pour le freinage. Si vous en avez besoin de 10 % pour la direction, il en restera donc 90 % pour le freinage. Tenez compte du fait que 100 % de traction sur une surface sèche représente beaucoup plus de traction que 100 % sur de la glace! En conséquence, votre véhicule est incapable de garder sa direction et de freiner aussi bien sur une surface glissante que sur une surface sèche.



Date de modification :