Résumé des collisions mettant en cause des autobus scolaires, Canada 1989-1997 : Conclusion et recommandations

Conclusion

  • Compte tenu du fait que cette étude est censée porter sur les cas de collisions les plus graves survenus durant ces huit ans, on peut affirmer que les autobus scolaires canadiens protègent fort bien leurs occupants.

Recommandations

  • Il faut revoir les exigences en ce qui concerne les dispositifs de verrouillage des portes, les vitres arrière, la rupture des joints, les matériaux résistant au feu et la visibilité du côté droit.
     
  • Même si de nouvelles exigences ont été adoptées au sujet des miroirs des autobus scolaires, l'élaboration d'exigences supplémentaires visant à réduire les risques que l'autobus n'écrase un enfant, après s'être arrêté pour lui permettre de monter ou de descendre, doit demeurer une priorité.


« Précédante Index Prochaine »
Date de modification :