Résultats de l'étude menée en septembre 2006 par Transports Canada sur l'utilisation de la ceinture de sécurité dans les régions rurales du pays

nob 

Sécurité des véhicules automobiles
Transports Canada

   Feuillet de renseignements
– Sécurité routière
RS-2007-01F
TP 2436 F
Avril 2007



 


CONTEXTE

Le Programme canadien sur la protection des occupants (PCPO 2010) est un élément important de Vision sécurité routière 2010 – un partenariat ambitieux approuvé par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de la sécurité du transport et des routes en vue de doter le Canada des routes les plus sûres du monde. L'objectif du PCPO est le port de la ceinture de sécurité par au moins 95 % des occupants et le bon usage des dispositifs appropriés de retenue pour enfants par tous les occupants des véhicules. La contribution de Transports Canada à ce programme de promotion de l'usage de la ceinture de sécurité vise à mener des sondages d'observation.

En septembre 2006, Transports Canada a réalisé une étude sur les observations liées au port de la ceinture de sécurité dans les collectivités rurales du Canada. Cette même année, pour la première fois, des données sur l'utilisation du téléphone cellulaire au volant ont également été recueillies.



MÉTHODE

Le Canada rural est défini comme les municipalités où l'on recense moins de 10 000 personnes, mais qui comptent plus de 1 000 habitants hors des limites des régions métropolitaines de recensement ou des agglomérations de recensement1. Le sondage vise tous les occupants de véhicules utilitaires légers, dont les voitures de tourisme, les véhicules utilitaires légers, les mini-fourgonnettes et les véhicules utilitaires sport. L'étude, qui s'est déroulée dans la semaine du 15 au 21 septembre, comprenait l'observation de 249 sites. Chaque période d'observation durait deux heures pendant les heures de clarté (soit de 7 h 30 à 18 h 30). En tout et partout, 41 137 véhicules et 60 616 occupants ont fait l'objet d'observations au cours de l'étude.

1. Pour être plus exact, la définition utilisée dans ce sondage comprend également les collectivités de plus de 10 000 résidents qui ne sont pas considérées comme des agglomérations de recensement selon le recensement 2001 de Statistique Canada.

 

POINTS SAILLANTS

Utilisation de la ceinture de sécurité par l'ensemble des occupants, par province ou territoire

  • Le tableau 1 montre qu'environ 88,3 % (± 0,3 %) de tous les occupants de véhicules utilitaires légers bouclent leur ceinture. L'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, le Québec et l'Ontario étaient ou se trouvaient au-dessus de la moyenne nationale. Terre-Neuve et Labrador, le Manitoba, la Saskatchewan, l'Alberta, la Colombie-Britannique et deux des trois territoires étaient sous la moyenne nationale. Aucune donnée n'a été recueillie au Nunavut en 2006.
     
  • Comparativement à l'étude réalisée en milieu urbain en 2005, le taux d'utilisation de la ceinture était environ de 2,2 % moins élevé en région rurale.

Tableau 1 : Utilisation de la ceinture de sécurité par l'ensemble des occupants, par province et territoire



Utilisation de la ceinture de sécurité par l'ensemble des occupants de véhicules utilitaires légers

  • Selon le sondage, 49,4 % des véhicules étaient des voitures de tourisme, 23,8 % des mini-fourgonnettes et des véhicules utilitaires sport, et 26,8 % étaient des camions légers.
     
  • Le tableau 2 indique un taux d'utilisation de la ceinture de sécurité beaucoup plus faible chez les occupants de camions légers (
    81,9 %
    ) que de voitures de tourisme (
    90,4 %
    ), de mini-fourgonnettes et de véhicules utilitaires sport (
    90,2 %
    ). Pour ce qui est des conducteurs, plus précisément, les taux sont de
    91,4 %
    pour les vTableau 2 : Taux d'utilisation de la ceinture de sécurité dans les zones rurales canadiennes par type de véhicule légéroitures de tourisme,
    91,9 %
    pour les mini-fourgonnettes et les véhicules utilitaires sport, et
    82,3 %
    pour les camions légers.


Utilisation de la ceinture de sécurité par sexe du conducteur et type de véhicule 

  • Le tableau 3 indique que les conductrices sont davantage portées à boucler leur ceinture de sécurité que les conducteurs (92,9 % contre 87,6 %).
     
  • Le taux plus élevé de port de la ceinture de sécurité recensé chez les femmes était uniforme pour les trois types de véhicules. L'écart allait de 2,4 points de pourcentage pour les mini-fourgonnettes et les véhicules utilitaires sport (93,3 % des femmes contre 90,9 % des hommes) à 4,0 points pour les camions légers (soit 85,9 % des femmes contre 81,9 % des hommes).
     
  • D'autres données recueillies dans le cadre de l'étude indiquent que le taux plus élevé de port de la ceinture de sécurité chez les femmes est uniforme dans l'ensemble des provinces et des territoires. L'écart allait de 0,7 point de pourcentage à l'Île-du-Prince-Édouard (94,9 % des femmes contre 94,2 % des hommes) à 13,9 points dans les Territoires du Nord-Ouest (93,5 % des femmes contre 79,6 % des hommes).

Tableau 3 : Utilisation de la ceinture de sécurité dans les zones rurales canadiennes, par sexe du conducteur et type de véhicule



Utilisation de la ceinture de sécurité par groupe d'âge des conducteurs

  • Le tableau 4 indique que la proportion des conducteurs qui bouclent leur ceinture augmente selon le groupe d'âge, allant de 87,7 % chez les moins de 25 ans à 89,1 % chez les personnes de 25 à 49 ans, et à 90,9 % chez les cinquante ans et plus.
     
  • D'autres données découlant de l'enquête montrent que l'accroissement du taux d'utilisation de la ceinture de sécurité en fonction de l'âge est généralement uniforme pour les trois types de véhicules :
    • Pour les conducteurs de voitures de tourisme, on recensait chez les 50 ans et plus un taux d'utilisation de 92,8 % (comparativement à 88,6 % chez les moins de 25 ans et à 91,1 % pour les 25 à 49 ans).
    • Pour les conducteurs de mini-fourgonnettes et de véhicules utilitaires sport, les 50 ans et plus affichaient un taux d'utilisation de 93,5 % (par rapport à 89,7 % pour les moins de 25 ans et à 91,3 % pour les 25 à 49 ans).
    • En ce qui a trait aux conducteurs de camions légers, le taux d'utilisation de la ceinture chez les 50 ans et plus était de 83,9 % (contre 77,9 % chez les moins de 25 ans et 82,1 % chez les 25 à 49 ans).

Tableau 4 : Utilisation de la ceinture de sécutié dans les zones rurales canadiennes, par groupe d'âge des conducteurs



Comparaison des résultats des sondages réalisés en milieu rural en 2002, en 2004 et en 2006

  • L'étude sur le port de la ceinture de sécurité réalisée en 2002 n'avait permis de recueillir des données que pour les occupants du siège avant tandis que l'étude de 2004 a réuni des données sur tous les occupants. Par conséquent, les comparaisons suivantes ne viseront que les occupants du siège avant.
  • L'enquête de 2004 comprenait des collectivités réparties dans 69 régions géographiques, tandis que l'enquête de 2002 visait 63 régions.
  • Les collectivités dont la population est de plus de 10 000 résidents, mais qui ne sont pas considérées comme des agglomérations de recensement, ont été incluses dans les études de 2004 et de 2006.
  • Certaines couches de la population ont été regroupées.
  • La conception de l'étude de 2006 est identique à celle de 2004.
Provinces/territoires  2002 2004 2006
Terre-Neuve et Labrador 86,3 % 85,0 % 85,4 %
Île-du-Prince-Édouard  76,7 % 66,3 % 95,3 %
Nouvelle-Écosse 90,5 % 83,6 % 90,4 %
Nouveau-Brunswick 90,6 % 86,5 % 88,9 %
Québec 91,2 % 89,3 % 91,2 %
Ontario 85,1 % 87,9 % 89,2 %
Manitoba 80,8 % 91,3 % 86,9 %
Saskatchewan 85,7 % 88,3 % 82,8 %
Alberta 77,3 % 82,5 % 86,3 %
Colombie-Britannique 79,7 % 86,3 % 87,4 %
Yukon 53,9 % 65,9 % 77,9 %
Territoires du Nord-Ouest 77,1 % 66,4 % 83,9 %
Nunavut 22,9 % N/D N/D
Régions rurales canadiennes 85,0 % 87,1 % 88,6 %


Comparaisons des enquêtes nationales réalisées en 2004-2005 et en 2005-2006

  • Les données découlant de l'enquête réalisée en milieu urbain en 2005 ont été combinées aux données obtenues en 2004 et en 2006 pour les zones rurales afin d'obtenir un portrait global du taux d'utilisation de la ceinture de sécurité au Canada. Elles représentent une moyenne pondérée des taux obtenus pour les régions urbaines et rurales.
     
  • Le taux d'utilisation de la ceinture de sécurité a connu une légère hausse entre 2004-2005 et 2005-2006. La plupart des juridictions ont noté une augmentation à ce titre, sauf en Ontario, au Manitoba et en Saskatchewan.
     
  • En 2005-2006, les résultats indiquaient que le taux d'utilisation de la ceinture de sécurité se situait à 91,0 % pour les occupants du siège avant et à 85,3 % pour les occupants du siège arrière.
Provinces/territoires 2004-2005 2005-2006
Terre-Neuve et Labrador 87,0 % 87,2 %
Île-du-Prince-Édouard 81,4 % 88,2 %
Nouvelle-Écosse 88,7 % 91,0 %
Nouveau-Brunswick 85,9 % 87,2 %
Québec 90,9 % 91,1 %
Ontario 92,1 % 92,1 %
Manitoba 92,1 % 91,3 %
Saskatchewan 93,7 % 92,9 %
Alberta 82,9 % 83,4 %
Colombie-Britannique 91,6 % 91,7 %
Yukon 81,5 % 86,9 %
 Territoires du Nord-Ouest 75,1 % 80,2 %
Nunavut N/D N/D
Canada 90,5 % 90,8 %


Utilisation du téléphone cellulaire au volant, par sphère de compétence

Le tableau 5 indique qu'environ 2,8 % (± 0,2 %) des conducteurs utilisent un téléphone cellulaire. L'Île-du-Prince-Édouard, le Québec, l'Ontario, l'Alberta, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest étaient dans la moyenne ou au-dessus de la moyenne. Terre-Neuve et Labrador, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, le Manitoba, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique se trouvaient sous la moyenne nationale. Aucune donnée n'a été recueillie pour le Nunavut en 2006.

Tableau 5 : Utilisation du téléphone cellulaire au volant, par province et territoire



CONCLUSION

Vision sécurité routière 2010 vise à réduire de 30 % le nombre moyen d'usagers tués ou gravement blessés pendant la période 2008–2010, par rapport à la période 1996–2001. Les sous-objectifs sont de réduire le nombre de décès découlant de la non-utilisation des dispositifs de retenue ou découlant de collisions sur des routes rurales.

L'étude sur le port de la ceinture de sécurité résumée dans le présent document représente l'une des initiatives d'importance de Vision sécurité routière 2010 entreprises par le groupe de travail du Programme canadien sur la protection des occupants (PCPO 2010). Les résultats de l'étude indiquent que le taux d'utilisation de la ceinture de sécurité dans les régions rurales canadiennes continue d'être moins élevé que dans les régions urbaines du pays. Les résultats qui découleront de l'étude contribueront à appuyer l'adoption de mesures visant à atteindre les objectifs du PCPO 2010, qui est d'accroître l'utilisation de la ceinture de sécurité dans les zones rurales canadiennes de 88,3 % à 95 % d'ici 2010.

À l'automne 2007, Transports Canada prévoit réaliser une étude des collectivités urbaines et des banlieues rurales qui complétera l'enquête sur les régions rurales de 2006.

VERSION PDF

Vous pouvez télécharger le rapport intégral Résultats de l'étude menée en septembre 2006 par Transports Canada sur l'utilisation de la ceinture de sécurité dans les régions rurales du pays en format PDF (Portable Document Format) (173 Ko)

Le logiciel d'extension « Adobe® Acrobat Reader » est nécessaire pour visionner les documents en format PDF. Vous pouvez télécharger sans frais le logiciel en consultant le site Adobe.

Pour obtenir ce document dans un autre format ou pour de plus amples renseignements, communiquez avec nous par courriel à sa-mvs@tc.gc.ca, ou en composant le 1 800 333-0371 (sans frais), ou le (613) 998-8616 (dans la région d'Ottawa).