Essais de collisions avec des véhicules à basse vitesse - Vidéo

Durée: 2 min. 26 secondes

Transcription

Titre : Essais de collisions avec des véhicules à basse vitesse

Introduction:

Transports Canada a mené des essais de collision de véhicules à basse vitesse pour déterminer ce qui arrive aux conducteurs et aux passagers lorsque ces véhicules entrent en collision avec des barrières fixes et avec d'autres véhicules qui satisfont à la réglementation sur les collisions.

[Collision frontale d'un véhicule avec un mur fixe (vue de face)]
Vue de face de la réaction dynamique d'un véhicule et de ses occupants à la force de choc provenant d'une collision frontale alors que le véhicule percute un mur fixe, à une vitesse de 40 km/h.

[Collision frontale d'un véhicule à basse vitesse avec un mur fixe (vue de face)].
Vue de face de la réaction dynamique d'un véhicule et de ses occupants à la force de choc provenant d'une collision frontale alors que le véhicule percute un mur fixe, à une vitesse de 40 km/h.

[Collision frontale d'un véhicule avec un mur fixe (vue latérale)]
Le capot du véhicule à basse vitesse est disloqué et projeté.

[Collision frontale avec un mur fixe (côté conducteur)].
Vue côté conducteur d'une collision d'un véhicule à basse vitesse avec un mur fixe, à une vitesse de 40 km/h. Le véhicule et ses occupants absorbent la force de l'impact.

[Collision latérale avec une mini-voiture].
Une petite voiture roulant à 50 km/h percute un véhicule à basse vitesse.

[Véhicule qui percute la porte du conducteur d'un véhicule à basse vitesse]
Un véhicule qui circule en sens inverse pénètre profondément dans l'espace réservé aux occupants et entre directement en contact avec le conducteur. Le conducteur et le passager absorbent la force de l'impact.

Conclusion:
La carrosserie du véhicule à basse vitesse est lourdement endommagée, malgré la force modérée de la collision.

Le risque pour le conducteur et les passagers d'un véhicule à basse vitesse d'être blessés lors de collisions dans un environnement urbain est exagérément élevé par rapport à la gravité de la collision.

Ces essais confirment la position de Transports Canada par rapport à l'utilisation des véhicules à basse vitesse. Le Ministère considère que ces véhicules sont conçus pour rouler dans un environnement contrôlé, où les véhicules circulent à basse vitesse et où le risque de collision avec des véhicules plus gros et plus rapides est considérablement réduit.

Date de modification :