Brise-glace escorteur

Lorsque les conditions glacielles empêchent les opérations d’un navire ou les entravent considérablement, il peut être souhaitable ou nécessaire qu’il soit escorté par un navire de capacité supérieure. L’efficacité d’un brise glace escorteur dépend de diverses conditions. Les brise glaces escorteurs peuvent alléger les conditions glacielles le long de la route lorsque les conditions s’y prêtent; toutefois, lorsque le sillage de glace fragmentée derrière l’escorteur est trop étroit, que des pressions s’exercent sur la glace, ou dans diverses autres circonstances, l’efficacité du brise glace peut être gravement restreinte. Lorsque l’on fait appel à un escorteur, il est important de tenir compte des points suivants :

  • La largeur du sillage de glace fragmentée par comparaison à celle du navire qui suit le brise glace.
  • Les pressions qui s’exercent et la possibilité que le sillage se referme rapidement.
  • La taille, l’épaisseur et la solidité des fragments de glace qui restent dans le sillage.

Les capitaines des deux navires doivent travailler en étroite collaboration. Le capitaine du brise glace doit décider s’il peut sans danger frayer un chemin dans les glaces, et le capitaine du navire escorté doit continuer à évaluer les conditions afin de déterminer s’il est sécuritaire de suivre l’escorte, et à quelle vitesse.

Le brise-glace Martha Black de la Garde côtière canadienne.Avant d’obtenir l’escorte d’un brise glace, le navire qui demande une telle aide doit transmettre au brise glace un bref message comprenant les informations générales qui permettront de déterminer les capacités du navire qui doit être escorté. Le contenu de ce message figure à la section 2.7.2 de la publication intitulée Navigation dans les glaces en eaux canadiennes.

La Garde côtière canadienne offre les services d’un certain nombre de brise glaces à des fins d’opérations dans l’Arctique. Entre le mois de juin et le début du mois de novembre, six brise glaces interviennent dans l’Arctique. Les opérations de déglaçage sont exécutées à diverses fins, notamment l’aide dans les eaux recouvertes de glace, la lutte contre les inondations, le déglaçage des ports, et le ravitaillement dans le Nord. Les demandes d’assistance de brise-glaces émanant des navires non reliés à NORDREG seront moins prioritaires que celles émanant des navires dont le personnel donne des comptes rendus de position quotidiens.