Stabilité d'un bâtiment

La stabilité des bâtiments est un élément fondamental de la navigabilité. Leurs propriétaires et utilisateurs gagnent donc à bien connaître le sujet et à s’assurer que leurs bâtiments sont suffisamment stables pour évoluer en sécurité avec leurs occupants.

La stabilité permet au bâtiment de résister aux vents,  aux vagues et aux autres forces causées par ses opérations (levage, chalutage, remorquage, etc.) et de se redresser  sans chavirer après une inclinaison. Un architecte naval peut mesurer la stabilité d’un bâtiment en étudiant le plan des formes 1 du bâtiment et les résultats d’un essai d’inclinaison. 2

la courbe du bras de redressement– un graphique illustrant les forces agissant sur un bateau à des différents angles de gîte - cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

La courbe du bras de redressement– un graphique illustrant les forces agissant sur un bateau à des différents angles de gîte

Cette information inscrite dans un livret de stabilité donne au capitaine un aperçu du comportement du bâtiment dans diverses conditions de charge. Les ressources indiquées en bas de page aideront les intéressés à bien comprendre les principes de bases liés à la stabilité d’un bâtiment et aideront à la compréhension de l’information sur la stabilité.

N’hésitez pas à faire examiner la stabilité de votre bâtiment et à prendre les mesures correctives nécessaires. Évaluez sa stabilité périodiquement et faites examiner toutes ses modifications importantes par un architecte naval pour discerner leur effet sur la stabilité de votre bâtiment. Soyez particulièrement vigilent vis à vis tous les changements qui ont une influence sur le poids du bâtiment ou sur l’étanchéité de la coque et de la superstructure.

La stabilité de certains bâtiments – ceux qui sont plus petits ou qui opèrent dans des eaux protégées – peut être évaluée avec des méthodes simplifiés.

Précautions générales contre le chavirement
(du Recueil des règles de la stabilité à l’état intact de l’OMI)

« L’observation des critères de stabilité ne met pas à l’abri des chavirements, quelles que soit les circonstances, et n’exonère pas le capitaine de ses responsabilités.  Le capitaine devrait donc faire preuve de prudence et de sens marin en tenant compte de la saison, des prévisions météorologiques et de la zone de navigation;il devrait, de plus, prendre les mesures dictées par les circonstances en ce qui concerne la vitesse et la route.

Normes de stabilité

Stabilité à l’état intact

La norme applicable à la stabilité à l’état intact 3 dépend de la taille et du type du bâtiment.

Les Normes de stabilité, de compartimentage et de lignes de charge (TP 7301) (1975)  précisent les exigences relatives aux bateaux de pêche, aux bâtiments autorisés à transporter plus que 12 passagers, aux remorqueurs, aux navires de charge et aux ravitailleurs extracôtiers. 

Les petits bâtiments autres que des embarcations de plaisance construits avant le 1er avril 2005 ne sont pas soumis à des exigences particulières, mais leurs propriétaires et utilisateurs sont encouragés à vérifier s’ils sont suffisamment stables. Divers moyens d’en vérifier la stabilité sont exposés dans le Bulletin de la sécurité des navires 07/2006.

Certains petits bâtiments peuvent se servir des méthodes expliquées dans le document Évaluation simplifiée de la stabilité à l’état intact et de la flottabilité des petits bâtiments autres que les embarcations de plaisance : Guide d’évaluation.

Stabilité à l’état d’avarie

Les exigences relatives à la stabilité à l’état d’avarie restreignent la pénétration de l’eau dans le bâtiment et permette à celui-ci de demeurer stable lorsque la coque est endommagée. Deux normes s’appliquent à la stabilité à l’état d’avarie actuellement :

Le Bulletin de la sécurité des navires 10/2007 signale que la publication TP 10943 a été révisée  le 1er octobre 2007. La conformité aux exigences révisées doit être réalisée dans des délais allant de six mois à huit ans, selon la taille du bâtiment, son secteur d’utilisation et la mesure dans laquelle le bâtiment est déjà conforme à ces normes. Un délai plus long est accordé pour les bâtiments existants de construction plus récente (moins de 20 ans).

Les propriétaires doivent confirmer la mesure dans laquelle leur bâtiment est conforme à la norme révisée. Il y va de leur propre intérêt de le faire plus tôt que plus tard car pour certains gros bâtiments, le calendrier peut demander la mise en oeuvre des dispositions le 1er avril 2008. Plus l'évaluation sera effectuée rapidement, plus le propriétaire disposera de temps pour déterminer ce qui doit être fait, si c'est le cas, pour satisfaire aux dispositions. Transports Canada n'évaluera pas la stabilité à l'état d'avarie pour les propriétaires. Les consultants maritimes qui se sont portés volontaires pour effectuer des évaluations de la stabilité.

Toute personne qui effectuera une évaluation devrait savoir qu'il faut prêter une attention particulière à la précision des données de l'état lège (partie III de la norme). Les propriétaires doivent aussi être avisés que lorsqu'ils évaluent la stabilité à l'état d'avarie du bâtiment, les calculs de stabilité à l'état intact doivent être ajustés pour 75 kg par personne (BSN 05/2007).

Les bateaux de pêche et les livrets de stabilité

Le livret de stabilité est un outil qui aide à déterminer les limites de la stabilité d’un bâtiment distinct.
Un livret de stabilité doit être produit pour un bateau de pêche qui :

  • a une jauge brute de plus que 150 tonneaux;
  • transporte une cargaison de capelan ou de hareng en vrac; ou
  • est soumis à au moins un facteur réducteur de stabilité mentionné dans le Bulletin de la sécurité des navires 04/2006.

Pour plus d’information…

Pour bien comprendre la stabilité et le contenu, la préparation et l’usage des livrets de stabilité, consultez les liens suivants :

Ces deux derniers documents peuvent être commandés (uniquement en anglais pour l’instant) de FishSafeBC. FishSafeBC est une initiative mené par l’industrie de la pêche en Colombie-britannique avec comme objectif  l’amélioration de la sécurité à bord des bateaux de pêche commerciaux. Le programme d’éducation relatif à la stabilité de FishSafeBC a été conçu pour les pêcheurs  en fonction des conditions d’utilisation particulières des bateaux de pêche. Les cours sont donnés par des pêcheurs, lesquels sont bien placés pour en communiquer le contenu dans un langage  familier pour les pêcheurs. Parlez-en à votre association locale si vous souhaitez faire présenter ces cours dans votre région.



* Disponible en anglais seulement

1 [représentation de la forme de la coque]

2 [pop-up : une vérification de la condition du navire à flot et de l’effet du déplacement des poids sur la gîte permettant de déterminer avec précision le déplacement et les centres de gravités du bâtiment ] .

3 [la capacité d’un bâtiment non endommagé de se redresser]

4 [des bâtiments de moins de 15 tonneaux de jauge brute (généralement, il s’agit des bâtiments mesurant au plus 12 mètres de longueur hors tout) qui ne transporte pas plus de 12 passagers  et qui sont utilisés autre que pour la plaisance]

Date de modification :