Renseignez-vous sur la sécurité des navires-citernes au Canada

De Transports Canada

Le littoral du Canada est le plus long au monde, soit de 243 000 kilomètres. Il est essentiel de protéger nos eaux et nos collectivités de la pollution causée par les navires, étant donné que :

  • chaque année, les pétroliers transportent environ 80 millions de tonnes de pétrole des côtes du Canada;
  • chaque année, environ 180 gros navires de commerce naviguent à une distance d'au moins 200 milles de nos côtes.

Consulter plus d'information sur la sécurité des pétroliers dans cette page.

Pour un aperçu, lire ou visionner la brochure Sécurité de classe mondiale pour les navires-citernes :

Dans cette page :

Transcription

Statistiques sur les déversements de pétrole au Canada

Le déversement de pétrole le plus important au Canada a eu lieu au large de la côte est, en 1970. Le navire-citerne Arrow a déversé plus de 10 000 tonnes de pétrole au large de la Nouvelle-Écosse, soit environ un quart de la quantité de pétrole déversée dans les eaux des États-Unis par le navire-citerne Exxon Valdez, en 1989.

Sur la côte ouest, le déversement le plus important a eu lieu en 2006 alors que le traversier The Queen of the North a coulé, déversant 240 tonnes de pétrole. En 1988, la barge pétrolière Nestucca a déversé 87 tonnes de pétrole au large de la côte ouest de l'Île de Vancouver.

Selon les rapports, le navire-citerne Marathassa a déversé des hydrocarbures dans la baie English à Vancouver, en 2015. Pour en savoir plus, lire l'examen indépendant.

Statistiques sur les navires-citernes sur la côte est

Chaque année, la côte est reçoit environ 4 000 navires-citernes en voyage d'entrée. Les navires-citernes représentent environ un cinquième des 20 000 voyages d'entrée à la côte est.

Plus de 82 millions de tonnes de produits pétroliers et de combustibles divers sont transportées à destination ou en provenance de 23 ports du Canada atlantique. Au Canada atlantique, le mouvement de pétrole brut et de produits pétroliers se fait dans la presque totalité dans les ports suivants :

  • Come by Chance (Terre-Neuve-et-Labrador)
  • Port Hawkesbury (Nouvelle-Écosse)
  • Saint John (Nouveau-Brunswick)

Pour ce qui est des 39 ports du Québec où la cargaison est chargée et déchargée, 25 millions de tonnes de pétrole brut et de produits pétroliers divers y arrivent ou en sortent.

Quatre-vingt-neuf pour cent des expéditions de pétrole brut et de produits pétroliers divers passent par Québec et Montréal.

Statistiques sur les navires-citernes sur la côte ouest

Depuis les années 1930, les navires-citernes naviguent le long du littoral de la côte ouest du Canada.

En 2015, le nombre de départs et d'arrivées de navires dans les ports de la côte ouest était d'environ 197 513, dont les navires-citernes en représentent environ 1 487, soit 0,75 %.

La plupart du temps, le pétrole est transporté des ports suivants :

  • Vancouver
  • Prince Rupert
  • Kitimat

La majorité du pétrole à destination et en provenance des collectivités le long de la côte de la Colombie-Britannique passe par Vancouver. Des barges, des porte-conteneurs, des traversiers et d'autres types de navires privés et de commerce transportent le pétrole.

Statistiques sur les navires-citernes sur la côte arctique

Les navires-citernes font le voyage jusqu'en Arctique surtout pour approvisionner les collectivités et desservir les projets de ressources naturelles. Toutefois, un nombre croissant de navires-citernes naviguant les eaux arctiques est attendu au cours des prochaines décennies.

Les changements climatiques ont des effets sur les transports dans l'Arctique. Par exemple, la fonte de la glace de mer a pour effet de prolonger la saison de navigation, entraînant une croissance de la circulation maritime dans le Nord.

En 2015, onze navires réglementés transportaient des produits dans l'Arctique. La plupart de ces navires étaient canadiens.

Dorénavant, les navires doivent suivre des règles précises concernant la navigation dans l'Articque, conçues pour assurer la sécurité des activités dans les conditions météorologiques du Nord.

Statistiques sur les navires-citernes dans la voie maritime du Saint-Laurent et les Grands Lacs

Plus de 4,1 millions de tonnes de produits pétroliers passent par 29 installations maritimes dans les ports des Grands Lacs et de la voie maritime du Saint-Laurent. De ce nombre :

  • plus de 1,8 tonne de produits pétroliers est transportée entre le Canada et les États-Unis;
  • plus de 2,3 tonnes de produits pétroliers sont importées ou exportées dans des navires empruntant les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent.

Les produits pétroliers transportés par des navires-citernes représentent 7 % de toutes les expéditions dans les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent. Actuellement, le pétrole brut lourd n'est transporté ni dans les Grands Lacs ni dans le Saint-Laurent.

Date de modification :