La sécurité à bord du navire (1984) - TP 5021F

Titre : La sécurité à bord du navire 
Numéro :
TP 5021
Date :
1984
Détails :
Sécurité maritime, Transports Canada, Ottawa
 

Table des matières

Avant-propos

Tout marin connaît les risques du travail en mer. Chaque année, on signale à l'administration canadienne du transport maritime de Transports Canada plus de 1000 incidents maritimes.
Bien que le travail à bord d'un navire puisse s'avérer dangereux, de nombreux incidents pourraient être évités si on observait les règles de sécurité appropriées telles que décrites dans le “Règlement sur les mesures de sécurité au travail”.

La Garde côtière canadienne a préparé la présente brochure dans le but d'expliquer ces règles. Chaque section est précédée des renvois aux articles pertinents des règlements officiels où on peut trouver un supplément d'information.

Santé

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 4(a), 14.

Sur un navire comme partout ailleurs, il est important d'être en forme et en santé. La maladie peut réduire la capacité de concentration au travail et accroître les risques d'accidents.

La santé est le fruit d'un juste équilibre entre le travail, le repos, les loisirs, des repas nutritifs pris à heures régulières, un sommeil suffisant et une consommation modérée d'alcool et de tabac.

Non seulement l'abus d'alcool ou de médicaments est-il préjudiciable à l'état physique général mais il rend également plus vulnérable aux accidents. Ne consommez jamais de boissons alcoolisées lorsque vous prenez des médicaments; associés à l'alcool, des remèdes aussi anodins que l'aspirine ou les comprimés contre le mal de mer peuvent s'avérer dangereux.

La vaccination peut prévenir de nombreuses maladies contagieuses graves et il faut s'assurer que les périodes couvertes par les vaccins reçus ne sont pas écoulées. Lors de séjour dans certains pays, il faut prendre les précautions nécessaires pour se protéger contre la malaria.

Mains sèches

Il est également essentiel de pratiquer des mesures d'hygiène personnelle très strictes, plus particulièrement lorsqu'on est appelé à travailler avec des huiles minérales pouvant causer des problèmes de peau comme la dermatite. Le cas échéant, il faut se laver fréquemment afin de se débarrasser de l'huile. Les détergents synthétiques, les solvants et les agents de dégraissage, comme la térébenthine, privent la peau de ses huiles naturelles, laissant les mains gercées, vulnérables aux effets nocifs d'autres substances. Il faut donc utiliser une crème protectrice ou porter des gants de caoutchouc ou de plastique. D'autres substances chimiques comme les détartrants et agents de dérouaillage ont le même effet tout en étant corrosifs; il faut donc, lorsqu'on les utilise, éviter les éclaboussures sur le visage et les bras. Afin de prévenir l'infection, il convient de nettoyer toute coupure ou éraflure, de les soigner sans attendre et de protéger les zones malades jusqu'à ce qu'elles soient guéries.

Lorsqu'on travaille avec de l'amiante, il faut toujours porter un masque facial et des vêtements protecteurs.

Lorsque le temps est chaud et humide, il faut absorber un supplément de sel et boire beaucoup d'eau afin de prévenir l'épuisement général dû à la chaleur et le coup de chaleur qui peuvent être mortels. Dans les régions tropicales, on doit prendre soin d'éviter les coups de soleil et l'insolation.

Le facteur le plus essentiel à la survie dans les régions froides est le port de vêtements assurant une protection suffisante contre le froid. Cette précaution non seulement améliore les conditions de travail mais s'avère très importante lorsqu'il s'agit de combattre l'hypothermie dans des situation de survie.

Vêtements de travail

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 7(b), 71-74.

En général, plus les vêtements couvrent le corps, plus ils sont efficaces. Les vêtements de travail doivent être confortables mais pas trop amples pour ne pas s'accrocher aux saillies ou aux pièces de machines lorsqu'on travaille dans des positions inhabituelles exigées par l'étroitesse du lieu de travail ou lorsqu'on se déplace à bord du navire.

Les poches déformées, les courroies qui traînent, les mouchoirs, les bracelets de montre et les bagues peuvent facilement être happés par une pièce mobile d'une machine.

Portez des chaussures appropriés, de type industriel, munies de semelles antidérapantes et à bouts renforcés. Il est dangereux de porter à bord d'un navire des souliers de ville comme des sandales, des mocassins et des mules car ils n'offrent qu'une protection négligeable et redoublent les risques de trébucher ou de glisser dans les échelles

Portez les gants appropriés afin de protéger vos mains du contact des cordages, d'objet rugueux ou coupants, d'acides et de produits chimiques. Toutefois, les gants mouillés ou huileux deviennent glissants et, le cas échéant, il convient de redoubler de prudence surtout lorsqu'il s'agit de monter dans des échelles.

Vêtement ample s'accrochant à une machine Chaussures appropriées de type industriel

Vêtements et matériel de protection

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 71-74.

Le Code des mesures de protection au travail énumère divers types de tâches qui nécessitent de l'équipement ou des vêtements de protection.

Équipements de protection

Pour la protection de la tête, on peut porter soit un casque anti-choc, coiffure ordinaire muni d'une doublure anti-choc, soit le casque protecteur approprié. Le casque anti-choc offre une protection contre les coups et les meurtrissures lorsqu'il s'agit de travailler dans des espaces réduits comme le carter de la machine principale ou une citerne de double-fond. Toutefois, dans les lieux de travail où les risques sont plus grands, il faut porter un véritable casque protecteur. Dans les endroits où le seul danger est que les cheveux longs soient happés par une machine, un troisième type de coiffure, la calotte de sécurité, peut suffire mais, elle n'offre aucune protection à la tête.

Portez toujours des lunettes ou un masque pour vous protéger les yeux lorsque vous effectuez des travaux de soudure de sablage, de détartrage ou lorsqu'il y a risque d'éclaboussures de produits chimiques. Pour le travail dans un lieu bruyant comme la salle des machines, il convient de porter des protecteurs d'oreilles. À cette fin, il vaut généralement mieux porter des cache-oreilles antibruit que de simples bouchons d'oreilles.

Vous devriez également porter des masques anti-poussière, des masques ou appareils respiratoires lorsque vous avez à travailler dans des lieux où on trouve poussière et agents toxiques ou lorsque vous vous servez de pulvérisateurs de peinture. Souvenez-vous, il existe des vêtements spéciaux capables de vous protéger; utilisez-les.

Mesures de prévention et lutte contre l'incendie

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 33-41.

L'incendie est l'un des pires dangers en mer. Ne le provoquez pas en laissant les déchets s'accumuler dans les coins. Conservez vos quartiers propres et en ordre. Des tas de chiffons huileux et de détritus peuvent s'enflammer spontanément lorsqu'on les laisse assez longtemps à l'air libre. Ne conservez pas de substances inflammables comme de la peinture et des solvants dans votre cabine. Gardez les vêtements et autres articles loin des sources de chaleur directe. Une allumette ou une cigarette oubliée peuvent provoquer un incendie; il faut donc toujours se servir d'un cendrier ou d'un autre récipient approprié et s'assurer que les allumettes et les cigarettes sont éteintes avant de quitter les lieux. Ne fumez jamais au lit. Des marins sont morts parce qu'ils se sont endormis en fumant au lit. Sur les lieux de travail, ne fumez que dans les endroits autorisés.

Il peut être dangereux de fumer au lit

L'incendie est quelquefois causé par des installation ou appareils électriques défectueux. Si vous avez dans votre cabine un téléviseur ou un autre appareil électrique, débranchez-le avant de sortir. Vous devriez signaler sur-le champ toute défectuosité d'un appareil et laisser une personne qualifiée effectuer les réparations. Ne surchargez jamais les circuits en branchant un trop grand nombre d'appareils à une même prise de courant. Lorsque vous travaillez dans les salles des machines, évitez les fuites et les flaques d'huile.

Si vous découvrez un foyer d'incendie, sonnez l'alarme sans attendre puis, si vous le pouvez, tentez d'éteindre le feu à l'aide d'un extincteur portatif. Rendez-vous ensuite à votre poste d'urgence. Si vous êtes surpris par la fumée, couvrez-vous la bouche et le nez d'un linge mouillé et rampez sur le pont à quelques centimètres du plancher, là où l'air est plus respirable. Assurez-vous de connaître l'emplacement de la sortie d'urgence la plus proche à bord du navire. C'est pour votre sécurité qu'on a installé des détecteurs de fumée. N'en retirez jamais les piles sauf pour les changer.

Extincteurs portatifs

Avant d'utiliser un extincteur portatif, vous devez en connaître le fonctionnement; en cas d'urgence, vous n'aurez pas le temps de chercher le mode d'emploi.

Assurez-vous tout d'abord que l'extincteur utilisé convient au type d'incendie à combattre. L'emploi du mauvais extincteur peut aggraver l'incendie, voire être fatal. (Certains extincteurs ont un code de couleur pour en faciliter l'identification)

Ensuite, placez-vous dans un endroit d'où vous pouvez avoir accès au foyer d'incendie tout en ayant la possibilité de battre rapidement en retraite. En vous accroupissant et en vous servant de l'extincteur comme d'un bouclier vous pourrez vous approcher du foyer d'incendie sans être incommodé par la fumée et la chaleur.

Extincteurs à eau

Tous les types d'extincteurs à eau sont efficaces contre les incendies causés par la combustion de matières comme le bois, le papier ou les vêtements. Ils ne doivent pas servir à combattre un incendie causé par une défectuosité électrique ou des liquides inflammables.

Dirigez le jet d'eau vers la base de la flamme et aspergez le foyer de l'incendie d'un mouvement diagonal. Si le feu se propage verticalement attaquez-le en son point le plus bas et procédez vers le haut. Recherchez tout foyer de combustion subsistant après avoir éteint le foyer principal.

Extincteurs à mousse

Les extincteurs à mousse sont conçus pour éteindre les incendies en recouvrant le foyer d'une couche de mousse pour empêcher l'air de pénétrer. Utilisez ces extincteurs contre les incendies de liquides inflammables, mais jamais pour des incendies causés par du matériel électrique sous tension. Lorsque vous vous servez d'un extincteur à mousse pour éteindre un feu d'huile, dirigez le jet de mousse sur le foyer d'incendie de manière à atteindre une surface verticale ou tout autre objet situé derrière le foyer d'incendie. S'il est impossible de le faire laissez tomber la mousse à la surface du liquide d'un mouvement de balayage léger. Ne dirigez pas le jet directement sur le liquide de peur de faire passer la mousse sous la surface ce qui rendrait l'opération inutile, voire risquerait de propager l'incendie.

Extincteurs à poudre sèche et à gaz carbonique (CO2)

Les extincteurs à poudre sèche et les extincteurs à gaz carbonique agissent tous deux comme agents d'étouffement; ils privent le foyer d'incendie de l'oxygène qui lui est nécessaire. Ils s'avèrant efficaces contre les feux causés par des appareils électriques défectueux ou des liquides en flammes. Lorsque l'incendie est causé par un liquide dans son contenant ou un liquide répandu, dirigez le jet ou le bec verseur vers les flammes les plus proches. Puis, imprimez au jet un mouvement de balayage rapide entre l'extrémité la plus rapprochée et l'extrémité la plus éloigné jusqu'à ce que toutes les flammes soient éteintes. Pour les incendies causés par des appareils électriques, dirigez le jet sur le foyer de l'incendie.

Si l'incendie a pris de l'ampleur et qu'il vous est impossible d'utiliser un extincteur portatif, fermez les portes et toutes les autres ouvertures laissant entrer l'air. À moins que cela ne soit trop dangereux, demeurez à proximité du foyer d'incendie pour en interdire l'accès et guider les pompiers à leur arrivée.

Extincteur à gaz carbonique
 

Appareils électriques
Liquides en flammes

Extincteur à poudre sèche
 

Appareils électriques
Liquides en flammes
Bois, papier ou vêtements

Extincteur à eau
 

Bois, papier ou vêtements

Manutention

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, article 90.

Chaque année, une foule de marins se blessent s'y prenant mal pour soulever, transporter à force de bras, tirer ou manœuvrer au levier des charges. Souvenez-vous que vos jambes sont beaucoup plus fortes que votre dos et que ce sont elles qui devraient fournir l'effort nécessaire pour soulever un poids.

Les étapes principales de l'opération sont les suivantes :

  1. Placez-vous à proximité de la charge, les pieds un peu écartés, de manière à ce que l'effort s'exerce le plus verticalement possible.
  2. Pliez les genoux, en gardant le dos droit afin que les jambes supportent toute la charge. Gardez le menton près de la poitrine.
  3. Saisissez la charge à pleine main, et non du bout des doigts. S'il est impossible de passer la main sous une charge lourde, levez-là d'abord avec une planche de bois.
  4. Soulevez la charge en redressant les jambes et en la gardant contre son corps. Évitez de vous contorsionner. Si le poids est trop lourd, demandez de l'aide. Ne transportez jamais une charge d'une manière telle qu'elle vous empêche de voir où vous allez.

Technique appropriée de levage

Déplacements à bord du navire

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, article 25.

La plupart des accidents qui surviennent à bord d'un navire sont dûs à des glissades, des trébuchements ou des chutes. Faites attention aux flaques glissantes, aux obstacles sur le pont, aux câbles qui traînent et aux ouvertures béantes. Soyez prêt à contrer toute embardée ou tout mouvement brusque du navire. Dans les escaliers et les descentes, gardez toujours une main libre pour tenir la rampe. Pour grimper à une échelle, transportez vos outils dans une ceinture spéciale afin d'avoir les mains libres pour tenir les échelons. Le port de chaussures adéquates diminuera les risques de glissades ou de trébuchement.

Mieux vaut prévenir que guérir; évitez donc d'encombrer le pont. Attachez ou arrimez toute pièce de matériel mobile. Nettoyez tout liquide renversé et répandez du sable sur les surfaces glissantes ou glacées.

Écoutille ouverte protégée par une clôture

Les ouvertures où des personnes risquent de tomber comme des écoutilles ouvertes, ou les trous laissés béants par les varangues de la salle des machines lorsqu'elles sont enlevées devraient être protégées par une clôture ou un autre moyen.

A bord, l'éclairage devrait être suffisant là où vous travaillez et vous vous déplacez. Tenez-vous loin des lieux où sont effectués des travaux lorsque vous n'avez pas à y participer, plus particulièrement lors de l'amarrage et de la manutention de la marchandise ou lorsqu'on travaille dans les hauteurs.

Accès au navire

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, article 56.

Les statistiques indiquent que les marins se noient plus fréquemment au port qu'en mer et que les risques sont plus grands au retour d'une soirée à terre. Un accident est toujours possible, mais les passerelles de débarquement et les échelles de coupée mal fixées, installées et entourées et le défaut de prévoir les mouvements de la marée et les modifications de l'assiette et du franc-bord augmentent les risques.

Utilisation de filets de sécurité

Installez un filet de sécurité à chaque fois que c'est possible. Lorsque la voie d'accès surplombe la lisse, il faut assujettir les marches du pavois et prévoir un garde continu jusqu'à la passerelle afin de ne laisser aucune brêche par où quelqu'un pourrait tomber. N'installez pas d'échelles portatives ou d'autres dispositifs de fortune à moins que ce ne soit absolument nécessaire. Le cas échéant, apportez un soin particulier à leur installation et à leur usage. Par exemple, les échelles devraient surplomber d'au moins un mètre leur point d'attache supérieur et être assujetties afin de ne pas risquer de glisser latéralement.

Les docks sont toujours une zone dangereuse, tout spécialement dans les postes de chargement de conteneurs. Tenez-vous aussi loin que possible du bord des quais. Empruntez les trajets désignés s'il y en a; évitez les raccourcis sous les chariots cavaliers.

Accès aux aires closes & de dimensions réduites

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 30-32.

Au cours des dernières années, bien des marins sont morts après avoir pénétré dans des locaux où l'air était irrespirable, bien souvent à cause d'un manque d'oxygène ou de la présence de gaz asphyxiants ou toxiques. Le danger n'existe pas seulement dans les compartiments des pompes ou des citernes qui ont contenu du pétrole ou des produits chimiques. Récemment, des accidents sont survenus dans des compartiments qui avaient abrité des marchandises apparemment inoffensives telles que des copeaux d'acier, des copeaux de bois, du suif et même des légumes. Dans tout compartiment fermé, il peut y avoir un manque d'oxygène. Donc, ne prenez aucun risque. Ne pénétrez jamais dans un compartiment fermé ou étroit sans avoir obtenu la permission du capitaine ou de l'officier responsable. Ces derniers s'assurent que l'air du compartiment n'est pas dangereux en aérant et en faisant des essais avant d'en permettre l'accès. Il convient de prévoir un appareil respiratoire de réserve et des câbles de sécurité ainsi que de poster quelqu'un à l'extérieur.

Un ouvrier se sentant étourdit

Si, à l'intérieur du compartiment, vous vous entez mal et avez de la difficulté à respirer, sortez sans tarder. Si vous êtes posté à l'extérieur et que vous voyez la personne à l'intérieur s'évanouir, donnez l'alarme sur-le champ mais ne faites rien à la légère. La rapidité est un facteur essentiel au sauvetage mais risquer une deuxième vie ne ferait qu'aggraver la situation. Les sauveteurs doivent porter un appareil respiratoire; des gens sont morts parce qu'on avait omis de prendre les précautions voulues malgré l'évidence du danger.

Outils

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 5, 6, 7.

Outils manuels

Il faut toujours se servir de l'outil qui convient au travail à accomplir et s'assurer qu'il est en bon état. Les manches des marteaux, des tournevis et des ciseaux à froid doivent être solides. Les manches de bois doivent être lisses et exempts d'éclats et l'extrémité des ciseaux à froid et des poinçons doit être nette et droite.

Rangez les outils dans un établi, une boîte ou un porte-outils approprié en protégeant le tranchant.

Outils électriques portatifs

Les outils électriques portatifs peuvent être dangereux lorsqu'ils ne sont pas entretenus, manipulés et utilisés selon les règles. Il faut toujours inspecter l'outil et son fil ou cordon d'alimentation avant de s'en servir et laisser une personne qualifiée effectuer les réparations nécessaires. Lorsque, pour un travail particulier, il est nécessaire d'installer un protecteur, il faut s'assurer qu'il est bien fixé avant de commencer le travail.

Il faut toujours débrancher l'outil de sa source d'alimentation lorsqu'on ne s'en sert pas ou pour changer des accessoires ou des dispositifs protecteurs. N'utilisez jamais d'outils électriques dans des endroits humides.

Veillez à tenir les fils électriques et les boyaux pneumatiques loin des surfaces chaudes des objets tranchants ou de tout ce qui pourrait les endommager. Si les fils et les boyaux doivent traverser une entrée, il faut bloquer la porte en position ouverte et s'ils doivent longer les ponts et les coursives. Il convient de les suspendre à une hauteur suffisante pour qu'on puisse passer en dessous. Traitez les pulvérisateurs de peinture comme des outils électriques; n'essayez pas de les nettoyer ou de changer les gicleurs lorsqu'ils sont branchés. Assurez-vous que le gicleur est pointé dans la bonne direction avant de commencer la pulvérisation.

Travaux de soudure/découpage au chalumeau

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 42-46, 77.

Tout opérateur doit être compétent; il doit connaître le matériel, porter les vêtements protecteurs appropriés et être au courant des précautions particulières qui s'imposent en utilisant l'appareil. En général, on doit obtenir une autorisation écrite pour effectuer des travaux de soudure et de découpage au chalumeau hors des ateliers. On doit toujours avoir à la portée de la main du matériel de lutte contre les incendies.

Travaux de peinture

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, article 78.

Les peintures peuvent contenir des substances toxiques ou irritantes et certains solvants produisent des vapeurs inflammables et explosibles qui sont tout aussi toxiques. Pour bien connaître tous les risques et utiliser la meilleure méthode d'application, il faut lire le mode d'emploi qui doit toujours être fourni même s'il n'est pas indiqué sur le contenant.

En général, vous devrez travailler dans une pièce bien aérée et, au besoin, porter les vêtements protecteurs appropriés. Il faut faire tout particulièrement attention aux risques pour la vue. Ne fumez pas dans les compartiments intérieurs. Vous devez toujours ranger les contenants de peinture dans l'armoire prévue à cet effet, après utilisation.

Travaux dans les hauteurs & à l'extérieur du navire

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 47-53.

Des outils se font hissés dans des contenants appropriés

Chaque année, on signale des accidents graves et souvent mortels dus à des chutes de personnes travaillant sur des plates-formes volantes, dans la chaise de gabier, dans des échelles mobiles ou ailleurs dans les hauteurs. Vous devriez vous habituer à porter un harnais de sécurité muni d'un câble de sauvetage ou d'un autre dispositif de retenue. Pour effectuer des travaux hors bord ou hors bordé, vous devriez également porter un vêtement de flottaison. Pour revenir à bord, il faut résister à la tentation d'utiliser le treuil comme moyen de transport. Servez vous de l'échelle de tangon, de la passerelle de débarquement ou de l'échelle de coupée.

Prenez soin de ne pas mettre en danger les individus qui travaillent ou circulent en dessous. Assurez-vous que les outils et le matériel sont amenés et hissés dans des contenants appropriés et portez une ceinture porte-outils.

Si vous avez à travailler en haut, près de la cheminée, du sifflet, de l'antenne radio ou du balayeur radar, assurez-vous que les personnes responsables de ces appareils sont averties de votre présence afin qu'elles puissent débrancher ces appareils pour prévenir tout danger.

Cordages

Avant de débuter le travail dans les hauteurs, il faut toujours inspecter et faire l'essai des cordages utilisés, qu'il s'agisse de câbles de sécurité, de cartahus ou câbles de plate-forme volante. Votre vie ne tient souvent qu'à un câble!

On utilise à bord des navires de nombreux types de câbles de fibre naturelle et artificielle. Ils sont tous plus ou moins vulnérables à l'action de substances contaminantes comme les agents de dérouillage, les agents de blanchiment, les huiles, les solvants et les détergents. Il faut prendre soin d'éviter qu'ils ne viennent en contact avec de telles substances.

Il importe également de choisir le bon cordage pour le travail à effectuer. On peut trouver des renseignements supplémentaires dans le “Code des mesures de sécurité au travail” et la documentation des fabricants.

Échafaudages et plates-formes volantes

Les plates-formes volantes modernes qui possèdent des gardecorps permanents sont très sûres. Lorsque vous vous servez d'une plateforme ordinaire de madriers, vous devez vous assurer que les matériaux sont assez solides pour le travail à effectuer et sont exempts de faiblesse. La méthode ordinaire pour installer la plate-forme volante est indiquée ci-dessous. Avant de lever ou d'abaisser une plate-forme volante, assurez-vous que les autres membres du personnel qui se trouvent sur la plate-forme sont prévenus, que les mouvements de la plate-forme sont bien contrôlés et que les câbles de sécurité sont bien en place. Lorsque non utilisés, les plates-formes volantes ou les madriers doivent être remisés dans un endroit sec, bien aéré, loin de la chaleur.

Chaises de gabier

Il faut toujours inspecter la chaise et le cartahu avant de s'en servir. Lorsque vous vous servez de la chaise pour le transport de balancines ou d'étais, assurez-vous que c'est l'étrier de la manille et non la clavette qui glisse sur le fil. Dans tous les cas, il faut saisir la clavette. N'utilisez que vos bras et jamais un treuil pour hisser une autre personne dans une chaise de gabier.

Échelles mobiles

Si vous devez travailler dans une échelle, assujettissez-la à un point fixe situé le plus près possible de sont point d'appui supérieur. Assurez-vous qu'elle est en bon état avant de vous en servir. Servez-vous de vos deux mains pour grimper; transportez vos outils accrochés à une ceinture ou hissez-les avec un filin de même que les autres appareils et matériel. Il est facile de trop s'allonger lorsqu'on travaille dans une échelle; prenez garde de ne pas vous pencher au point de perdre l'équilibre.

Cargaisons dangereuses

Les marchandises et les cargaisons dites dangereuses comportent des risques de divers types. Avec elles, il ne faut prendre aucun risque. Les membres d'équipage des bateaux-citernes trouveront des renseignements utiles dans les brochures “Safety in Oil Tankers” (La sécurité à bord des pétroliers) et “Safety in Chemical Tankers” (La sécurité à bord des transporteurs de produits chimiques) publiées par l'International Chamber of shipping. Les membres d'équipage des navires à déchargeurs trouveront des renseignements supplémentaires dans la brochure “Safe Working Practices for Selfunloaders” (Mesures de sécurité au travail à bord des navires à déchargeurs).

Lorsqu'on transporte de la marchandise dangereuse avec une autre cargaison elle doit être bien identifiée et isolée conformément aux mesures d'urgence à l'intention des navires transportant des marchandises dangereuses (“Emergency Procedures for Ships Carrying Dangerous Goods”). Prenez garde aux flaques de liquides, aux fuites et aux conteneurs endommagés. Signalez ces anomalies sans tarder et tenez-vous loin de la source du problème jusqu'à ce qu'on ait pris les mesures appropriées.

Objets mobiles & en chute

Le déplacement et la chute d'objets sont souvent la cause d'accidents graves à bord des navires. La règle générale, qu'il n'est pas toujours facile de suivre, est d'être aux aguets lorsque vous êtes au travail et d'essayer de trouver l'endroit le plus sûr.

Attachez ou arrimez tous les objets mobiles. Ne laissez pas les portes battantes. Attachez les écoutilles lorsqu'elles sont ouvertes (chapitres 1 et 18 du Code). Lors de la manutention de cargaisons, prenez garde aux charges qui se balancent et à la chute de crocs et de marchandises. Autant que possible, évitez de circuler et de travailler sous des charges en mouvement ou suspendues. Lorsque vous agissez en qualité de signaleur, assurez-vous que la charge est bien assujettie et que tous les autres membres du personnel sont à l'écart avant de donner le signal de hisser.

Amarrage

Les cordages mis sous tension au cours de l'amarrage ou du remorquage pourront produire un effet de “coup de fouet” d'une force considérable s'ils se rompent. C'est particulièrement vrai pour les cordages de fibre artificielle.

Au cours de ces manœuvres, tenez-vous toujours loin des zones dangereuses, plus particulièrement des anses de cordage et du ballant entre le tambour et le guide câble. Les cordages de fibre artificielle on également un point de fusion très bas ce qui peut provoquer de l'adhérence et amener le filin à sauter des tours sur le tambour du treuil. Utilisez le minimum de tours afin d'éviter les chocs inutiles.

Lorsque vous vous servez du treuil, demeurez au poste tout au long de l'amarrage et soyez prêt à prendre les mesures nécessaires pour réduire la charge si une ou l'autre des parties du système semble éprouver trop de tension et s'il y a risque pour des membres du personnel.

Écoutilles

  Danger des écoutilles

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 81-84.

Lorsque vous devez travailler sur une écoutille, vérifiez que les galiotes et les panneaux sont bien fixés et immobiles. Assurez-vous également qu'ils ne sont pas enlevés et remplacés lorsqu'on travaille juste en dessous. Tenez-vous loin des panneaux d'écoutilles mécaniques lorsqu'ils sont en mouvement. Il faut toujours assujettir les panneaux d'écoutilles mécaniques lorsqu'ils sont ouverts.

Appareils mécaniques & de manutention

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 11, 16-22.

Tout le matériel et les appareils, utilisés pour lever, abaisser et transporter les charges à bord du navire doivent être inspectés, vérifiés et mis à l'essai régulièrement par une personne compétente. Des registres relatant les détails de ces opérations doivent être tenus à jour. Il ne faut jamais se servir d'un appareil ou d'une pièce de matériel qui n'a pas été inspectée ou qui est jugée défectueuse. Si vous décelez une défectuosité au cours de l'utilisation d'un appareil, cessez l'opération et signalez le problème sans attendre. Ne dépassez jamais les limites de charges inscrites sur les appareils ou les pièces de matériel et suivez le mode d'emploi indiqué sur la commande.

Emploi de machinerie

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 19-22.

Toutes les parties des appareils qui peuvent être dangereuses doivent être munies de gardes et vous devez vous assurer que ces dispositifs de protection sont en place avant de commencer à vous servir de l'appareil. Dans les ateliers le risque d'incendie est particulièrement préoccupant, il faut donc éviter les fuites et les flaques d'huile ainsi que l'accumulation de déchets.

Ne pénétrez jamais seul et de votre propre initiative à l'intérieur d'un compartiment abritant des machines ou d'un compartiment réfrigéré. Les mesures à prendre doivent être affichées sur la porte à l'extérieur du compartiment et doivent être suivies à la lettre. Avant de débuter tout travail de réparation ou d'entretien, assurez vous que l'appareil est isolé de sa source d'alimentation afin d'éviter qu'il ne se mette en marche ou ne démarre accidentellement, il faut s'assurer que toute la pression des systèmes pressurisés a été évacuée avant d'ouvrir l'appareil. Installez des notes d'avertissement aux commandes de l'appareil afin d'éviter qu'on l'utilise. N'essayez jamais de réparer une machine ou un appareil à moins d'être qualifié pour accomplir le travail. Portez et utilisez les vêtements et le matériel protecteurs appropriés.

Toutes parties d'appareil potentiellement dangereux doivent être munies de gardes

Retour de souffle de la chaudière

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 81-84.

Le mode d'emploi doit être indiqué sur chaque chaudière et tout renseignement fourni par le fabricant doit être affiché dans la salle des chaudières.

Lors de l'allumage, il faut toujours suivre les directives appropriées afin d'éviter un retour de souffle. En général, il ne devrait y avoir aucune accumulation d'huile dans le fond de la fournaise; l'huile doit avoir la température voulue selon la qualité utilisée; on doit ventiler la fournaise afin d'évacuer toute vapeur (à moins qu'une chaudière adjacente ne soit déjà allumée) et il faut se servir de l'allumeur spécifique. S'il y a une trop grande quantité d'huile sur l'allumeur, elle peut tomber et provoquer un incendie.

Si l'huile ne s'enflamme pas immédiatement, couper l'alimentation de carburant et ventiler la fournaise pendant deux à trois minutes afin d'évacuer la vapeur puis recommencer l'opération.

Dangers de l'électricité

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, articles 61-70.

Lors de travaux effectués sur des appareils électriques ou électroniques, les risques d'électrocution sont habituellement plus grands à bord d'un navire que sur la terre ferme à cause de l'omniprésence de l'eau et de l'humidité ambiante (provoquant la transpiration) qui réduisent la résistance de contact du corps humain. Dans de telles conditions, des tensions aussi faibles que 60 volts risquent de causer des accidents graves voire mortels.

Avant de commencer à travailler sur un appareil électrique, il faut toujours l'isoler de sa source d'alimentation en retirant la fiche de la prise de courant, en enlevant les fusibles ou en bloquant les disjoncteurs en position ouverte. Il faut toujours vérifier l'absence d'électricité dans le circuit.

À moins que ce ne soit absolument nécessaire, ne travaillez jamais près d'un matériel électrique sous tension ni sur un tel matériel. Le cas échéant, évitez de toucher au métal nu; enlevez votre montre-bracelet et vos bagues et, si possible, tenez-vous sur un tapis isolant sec.

Soyez particulièrement prudent lorsque vous vous servez de solvants pour nettoyer des appareils électriques; certains de ces produits sont toxiques, particulièrement le tétrachlorure de carbone (dont l'emploi est interdit). Suivez le mode d'emploi du fabricant.

Pendant qu'on recharge une batterie d'accumulateur, elle dégage des gaz, notamment de l'hydrogène et de l'oxygène qui forment un mélange explosif. Il faut donc prendre soin d'éviter toute flamme nue dans le compartiment et de ne pas se servir de lampes électriques ou d'outils qui pourraient produire des étincelles. L'électrolyte des accumulateurs, qu'il soit acide ou alcalin, est très corrosif, il faut donc éviter tout contact.

Travail dans la cuisine

Règlement sur les mesures de sécurité au travail, article 4(a).

Santé et hygiène

Le personnel du service alimentaire doit veiller plus particulièrement à son hygiène personnelle et maintenir une propreté impeccable dans la cuisine, l'office et les carrés.

Risques de chute, de trébuchement et de glissement

La plupart des blessures subies par le personnel du service alimentaire sont causées par des glissements, des trébuchements ou des chutes. Soyez prudent lorsque vous circulez à bord du navire, assurez-vous que les ponts et les caillebotis sont exempts de graisse, de flaques et de déchets et portez des chausseurs à semelles antidérapantes.

Les chutes, trébuchement et glissement causent la plupart des blessuressubies par le personnel du service alimentaire

Magasins et chaudières à vapeur

Il peut être dangereux d'utiliser sans discernement de l'eau pour laver et rincer les appareils de la cuisine. Avant de laver le pont, assurez-vous que les cuisinières et tous les appareils électriques sont débranchés.

Il faut toujours suivre les directives régissant l'allumage des cuisinières à l'huile et se tenir loin des brûleurs afin d'éviter les retours de flamme. Si vous ratez l'allumage du premier coup ou que les brûleurs s'éteignent, ventilez le poêle avant de recommencer l'opération. Assurez-vous que la soupape de contrôle de l'alimentation en carburant est bien réglée et qu'il n'y a pas surchauffe de la cuisinière. Ne vous tenez pas à l'avant du four lorsque la porte en est ouverte; la combustion de la première flamme peut causer des brûlures.

Tout doit être sécurisé au cas de mauvais temps

Vous devriez installer des gardes sur les cuisinières, particulièrement par gros temps. Il ne faut jamais remplir les marmites et les casseroles au point que leur contenu risque de se renverser sous l'action du roulis. Il faut utiliser des linges secs pour transporter les marmites et les assiettes chaudes; les linges mouillés sont conducteurs de chaleur et risquent de causer des brûlures.

Ne faites jamais fondre de la graisse dans un four. Si elle est oubliée, cette graisse peut surchauffer et prendre feu. Il ne faut jamais se servir d'eau pour éteindre un feu de graisse. L'eau se transforme en vapeur et projette la graisse au loin, risquant d'occasionner des blessures et de provoquer un incendie. Étouffez les flammes d'un feu de graisse en plaçant un couvercle ou une couverture sur le feu; si possible, éteignez la source de chaleur ou retirez-en le récipient. En d'autres cas, utilisez l'extincteur approprié, un extincteur à mousse, à gaz carbonique ou à poudre sèche selon celui qui est disponible.

Équipement de cuisine

Avant d'utiliser un appareil de cuisine, assurez-vous que les dispositifs de sécurité sont en place autour des pièces dangereuses. Ne vous servez jamais d'un appareil électrique lorsque vous avez les mains mouillées.

Lorsqu'il s'agit de nettoyer ou de débloquer un appareil électrique, commencez par le fermer et l'isoler de sa source d'alimentation. Certains appareils continuent de fonctionner pendant un certain temps après avoir été fermés, vous devez donc attendre que les pièces, dangereuses se soient immobilisées avant de les nettoyer.

Couteaux, scies, hachoirs, etc.

Conservez tous vos couteaux, scies et hachoirs bien tranchants et propres et assurez-vous que les manches sont bien fixés et exempts de graisse. Rangez les couteaux sur un support ou dans un tiroir; ne les laissez pas sur les bancs ou dans des éviers remplis d'eau de peur qu'une personne non avertie ne se blesse.

Lorsque vous tranchez des aliments, vos doigts doivent être repliés vers la paume de la main, le pouce sous l'index. Tenez le couteau de façon à ce que la lame se meuve loin de vos doigts. Ne forcez pas une scie de boucher. Utilisez l'index de votre main libre pour guider et stabiliser la lame. Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous utilisez un hachoir ou un couperet et apportez toute votre attention à votre travail.

Technique de tranchement en sécurité

Magasins et pièces frigorifiques

Avant de pénétrer dans un magasin réfrigéré, assurez-vous qu'une autre personne est avertie de votre présence dans ce lieu. Fixez la porte afin qu'elle demeure ouverte lorsque vous transportez les denrées. Ne pénétrez jamais dans une pièce réfrigérée si vous suspectez une fuite de la substance réfrigérante.

Une foule d'accidents ne devraient jamais se produire. La plupart d'entre eux pourraient être prévus et prévenues. Même si votre travail vous paraît routinier, prenez l'habitude d'appliquer les mesures de sécurité au travail recommandées.

La Garde côtière canadienne publie des rapports sur les sinistres maritimes et les accidents qui surviennent à bord des navires. Vous constaterez sans doute que quelques minutes consacrées à la lecture de ces rapports vous donneront une bonne idée des causes d'accidents et des façons de les prévenir. Demandez à vos officiers si vous pouvez lire ces rapports.

Date de modification :