Risque d’incendie de cigarettes électroniques dans les bagages enregistrés à bord des avions

No SGDDI 10358004
Février 2016

Le but de cet avis est d'informer les opérateurs aériens, les passagers et l'équipage des risques liés au transport de cigarettes électroniques dans les bagages enregistrés à bord d'un avion.

Les cigarettes électroniques, également appelés vaporisateurs personnels ou inhalateurs électroniques de nicotine, sont des dispositifs à piles qui simulent le tabagisme en produisant une vapeur chaude qui ressemble à de la fumée. Ces appareils comprennent un élément de chauffage qui vaporise une solution liquide. Ils sont composés de trois parties principales :

  • une pile au lithium ionique;
  • une cartouche de cigarette électronique (qui peut contenir de la nicotine, une saveur, un parfum et/ou d'autres contenus); et
  • un atomiseur (un dispositif qui transforme la solution de nicotine en une brume ou une vapeur).

Les cigarettes électroniques sont transportées en nombre croissant par des passagers. Ces cigarettes électroniques peuvent surchauffer à la suite de l'activation accidentelle de leur élément de chauffage et causer des incendies dans les bagages enregistrés. Plusieurs incidents de ce genre ont été rapportés.

Pour cette raison, Transports Canada avise les opérateurs aériens, les passagers et l'équipage de ce risque à la sécurité et recommande que les cigarettes électroniques soient transportées dans la cabine où un incident peut être immédiatement atténué, et non dans les bagages enregistrés.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site web du TMD au http://www.tc.gc.ca/tmd, ou encore communiquer avec un inspecteur des marchandises dangereuses de Transports Canada dans votre région :

Date de modification :