Groupe de travail sur les interventions d'urgence

Groupe de travail sur les interventions d’urgence

Compte rendu de décisions
Réunion du jeudi 16 avril 2015

Point à l’ordre du jour Décisions/Mesures de suivi Présenté par
1. Mot de bienvenue du président

Le président ouvre la réunion et souhaite la bienvenue aux participants. Il indique également que la portion de l’après-midi de la réunion portera sur le sous-groupe 4 et l’avenir du GTIU.

Chris Powers
Président, Groupe de
travail sur les
interventions
d’urgence
Transports Canada
2. Adoption de l’ordre du jour L’ordre du jour est adopté tel quel. Tous
3. Approbation du compte rendu de décisions de la réunion du 19 mars 2015 La mise à jour sur l’état de la présentation de Monica Blaney (représentation sur carte) a été téléchargée sur le site du SFT et elle est à la disposition des membres du groupe de travail. Le calendrier mis à jour du sous-groupe 4 a été envoyé; toutefois, des changements peuvent être apportés à l’horaire. Le compte rendu de décisions de la réunion du 19 mars 2015 du GTIU est examiné et approuvé tel quel. Mylaine DesRosiers
Secrétariat du GTIU
Transports Canada
4. Le point du sous-groupe 5

Le président fait le point sur le sous-groupe 5 qui suit une formation.

Les membres attendent les résultats d’une demande de modification des normes de formation envoyée à la NFPA. Pendant qu’ils attendent (le processus peut prendre jusqu’à 2 ans), un groupe de discussion sera créé pour élaborer des directives. Le secrétariat du GTIU a envoyé une demande de financement auprès de RDDC CSS pour ce groupe. Denis Lauzon signale que les représentants de la NFPA ont récemment communiqué avec la Maison-Blanche pour discuter des questions de déraillement de train touchant des liquides inflammables.

Entre-temps, afin d’éviter des délais, les membres ont mis en place un groupe de discussion pour élaborer un programme de formation et un programme de sensibilisation sur le combat contre l’incendie qui porteront précisément sur la manière d’aborder les incidents sur rail touchant des liquides inflammables. L’AAR/API confirme que le groupe peut utiliser son programme pour élaborer une version canadienne. L’idée consiste à mettre en œuvre un programme de formation en ligne semblable à celui offert par l’Institut canadien des engrais, suivi par un segment pratique (p. ex., remorques de mousse, etc.), des techniques pratiques pour les incidents de déraillement.

Le groupe doit se rencontrer dans un premier temps le 20 avril 2015 à Calgary pour commencer les travaux préliminaires. Enform aidera à la tenue de cette réunion. Entre-temps, une demande de financement a été envoyée à Transports Canada pour financer la poursuite de cette initiative dans le cadre d’une réunion de deux jours en personne à Calgary à la fin mai ou début juin 2015.

Chris Powers
Président, GTIU
Transports Canada
5. Le point du sous-groupe 3

Le vice-président fait le point sur le sous-groupe 3 responsable des liquides inflammables. La plupart des travaux ont porté sur l’élaboration d’une méthodologie et dans la détermination de critères pour classer et prioriser les liquides inflammables de classe 3 GE I et GE II. Les experts en la matière ont maintenant terminé de recueillir des données.

Les EM présentent les critères proposés qu’ils devaient cerner; ils proposeront des recommandations visant les liquides inflammables de classe 3, GE I et GE II dans leur rapport.

Maintenant que les travaux du sous-groupe 3 sont achevés, le sous-groupe 4 devrait se pencher sur l’activation du PIU en avril 2015.

Il reste d’autres données scientifiques à compiler et des analyses à effectuer sur la classe 3, GE III et les classes subsidiaires. Une recommandation a été formulée à la Direction générale du TMD de continuer l’analyse relative aux produits de classe 3 avec les classes subsidiaires et d’autres classes qui auraient une classe subsidiaire 3. Points à examiner ultérieurement :

  1. déterminer si le liquide inflammable identifié doit être accompagné d’un PIU;
  2. déterminer si le volume et la fréquence du transport devraient être des facteurs qui entrent en ligne de compte à cette fin.

Les membres du GTIU appuient la recommandation demandant à la Direction générale du TMD de poursuivre l’analyse en utilisant une méthode fondée sur le risque.

Louis Laferrière
Vice-président, GTIU
Transports Canada
6. Présentation de l’Association canadienne des distributeurs de produits chimiques – de qui il s’agit et le rôle qu’elle joue dans l’expédition de marchandises dangereuses au Canada

Le groupe a apprécié la présentation.

Jim Bird
Association
canadienne des
distributeurs de
produits chimiques
7. Sous-groupe 4 et
l’avenir du GTIU

Le président annonce qu’il pourrait prendre sa retraite à la fin mai 2015, mais qu’il continuera d’agir à titre de consultant au besoin jusqu’à la fin octobre 2015.

Le vice-président annonce sa retraite qui entre en vigueur immédiatement.

Les membres expriment leur mécontentement et leurs préoccupations par rapport à la perte de la direction du président et du vice-président à ce moment. Les membres les félicitent pour leur bon travail. Peter Coyles, conseiller spécial du directeur général – TMD, offre son aide pour guider et soutenir le GTIU et les membres du sous-groupe 4 dans leurs délibérations jusqu’à la fin du mandat du GTIU. Le mandat doit normalement se terminer à la fin juin 2015, mais tout travail que TC accomplira à la suite des recommandations formulées par le GTIU, au cours de l’été, devra être examiné par les membres à l’automne 2015 (soit en personne ou par le secrétariat). Les membres du GTIU devront également être consultés avant la présentation du rapport final que le ministre des Transports attend à la fin juillet 2015.

 
8. Tour de table – questions et réponses

Daniel Rubenstein commente au nom de la Fédération canadienne des municipalités. La FCM cerne des préoccupations en suspens pour lesquelles des réponses sont requises. Même si beaucoup de travail a été accompli en ce qui a trait à l’élaboration de la formation des pompiers, deux questions importantes demeurent. Les municipalités souhaitent savoir :

  1. Qu’est-ce qu’un PIU? (p. ex., TC doit mettre des modèles à leur disposition);
  2. À quoi sert un PIU?

Le sous-groupe 5 travaille actuellement à l’élaboration d’un programme de sensibilisation à la formation des pompiers et un programme de formation et certains composants seront axés sur tous les premiers intervenants (les choses à faire et à ne pas faire lorsqu’un incident sur rail avec des liquides inflammables survient).

Le sous-groupe 4 abordera certaines questions qui demeure, c. à-d. PIU, y compris l’activation d’un PIU.

Le secrétariat rappelle aux membres de soumettre leurs suggestions de points à l’ordre du jour à Mylaine DesRosiers (mylaine.desrosiers@tc.gc.ca) ou au secrétariat (TC.ERTFSecretariat-SecretariatGTIU.TC@tc.gc.ca).

Les préoccupations, les questions ou les suggestions des participants sont incluses dans un dossier de consultation qui sera mis à jour sur une base régulière.

 
PROCHAINE RÉUNION Quand : jeudi 14 mai 2015
: 330, rue Sparks, Place de Ville, tour C,
Ottawa (Ontario)
(FC 27-28-29-30)
Heure : 9 h 30 à 16 h HNE
Tous
Date de modification :