Programme d’autoformation 2019-2020 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite

Consulter l’alinéa 421.05(2)d) du Règlement de l’aviation canadien (RAC).

Une fois rempli, le présent questionnaire permet à l’intéressé de satisfaire aux exigences de la formation périodique, laquelle doit être suivie tous les 24 mois conformément à l’alinéa 401.05(2)a) du RAC. Il doit être conservé par le pilote.

Tous les pilotes doivent répondre aux questions 1 à 44. De plus :

  • Les pilotes d’avions doivent répondre aux questions 45 à 52;
  • Les pilotes d’avions ultra-légers doivent répondre aux questions 53 à 56;
  • Les pilotes d’hélicoptères doivent répondre aux questions 57 et 58;
  • Les pilotes de ballons doivent répondre à la question 59;
  • Les pilotes de planeurs doivent répondre aux questions 60 à 63; et
  • Les pilotes d’autogires doivent répondre aux questions 64 et 65.

Les renvois sont indiqués après chaque question. Bon nombre de réponses se trouvent dans le Manuel d’information aéronautique de Transports Canada (AIM de TC), et d’autres réponses peuvent figurer dans l’AIP Canada (OACI). Les modifications de ces publications peuvent entraîner des modifications des réponses et/ou des renvois.

GEN – Généralités

  1. Expliquez la différence entre les termes « devrait » et « doit » tel que le définit le paragraphe GEN 1.1.3 du Manuel d’information aéronautique de Transports Canada (AIM de TC).
    • a) Le terme « devrait » tel qu’employé dans l’AIM signifie que les pilotes
    • b) Le terme « doit » tel qu’employé dans l’AIM signifie que

    (Manuel d’information aéronautique de Transports Canada (AIM de TC), GEN 1.1.3)

    Réponse 1

    (a) sont encouragés à se conformer à la procédure ou à la méthode visée;

    (b) la procédure est obligatoire parce qu’elle est prescrite par un règlement.

AGA – Aérodromes

  1. Un aéroport, aérodrome ou héliport dont l’utilisation peut être limitée et qui est publié dans le Supplément de vol – Canada (CFS) ou le Supplément d’hydroaérodromes — Canada (CWAS) est considéré comme un endroit utilisé à des fins privées. L’utilisation peut être limitée des façons suivantes :
    • a)
    • b)

    (AIM de TC, AGA 2.2; CFS, section A58)

    Réponse 2

    PPR : L’autorisation préalable de l’exploitant de l’aérodrome est requise. Tous les aérodromes militaires nécessitent une PPR pour être utilisés par des aéronefs civils.

    PN : L’exploitant ou le propriétaire de l’aérodrome doit être préalablement informé de l’utilisation de son aérodrome afin qu’il puisse fournir des renseignements à jour.

COM – Communications

  1. Le retrait de l’identification audio de radiophares non directionnels (NDB), de radiophares omnidirectionnels VHF (VOR), d’équipements de mesure de distance (DME) ou de systèmes d’atterrissage aux instruments (ILS) sert d’avertissement aux pilotes pour souligner que, bien que , ce dernier peut .

    (AIM de TC, COM 4.2)

    Réponse 3

    l’installation émette un signal, ne pas être fiable

  2. Avant d’utiliser toute aide à la navigation (NAVAID), les pilotes devraient vérifier les pour se renseigner sur les NAVAID hors service.

    (AIM de TC, COM 4.2)

    Réponse 4

    NOTAM

  3. Après que toutes les procédures en cas de panne des communications ont été suivies, peut-on communiquer avec une unité des services de la circulation aérienne (ATS) par téléphone cellulaire?

    (AIM de TC, COM 1.12.2 c))

    Réponse 5

    Oui

  4. On encourage les pilotes à utiliser la lettre «  » dans les plans de vol VFR lorsqu’ils utilisent tout type de système mondial de navigation par satellite (GNSS) pour aider à la navigation VFR.

    (RAC 3.16.4 (tableau 3.9), CFS, rubrique C4 – Planification)

    Réponse 6

    G

  5. Si on utilise dans un avion un GPS VFR dont la base de données est à jour, faut-il tout de même avoir des cartes aéronautiques à bord?

    (COM 5.11, RAC 602.59)

    Réponse 7

    Oui

MET – Météorologie

METAR CYXE 292000Z CCB 09015G25KT 3/4SM R09/4000FT/D –RA BR BKN008 0VC040 21/19 A2992 WS RWY 09 RMK SF5NS3 VIS NW 3/8 SLP134 DENSITY ALTITUDE 2500FT

  1. Que signifie « CCB »?
    Réponse 8

    La deuxième correction

  2. Que signifie « WS »?
    Réponse 9

    « WS » signifie cisaillement du vent (« wind shear »).

  3. Quel est le plafond le plus bas?
    Réponse 10

    800 pieds (pi) au-dessus du sol (AGL)

    (AIM de TC, MET 8.3)

RAC – Règles de l’air et services de la circulation aérienne

  1. Quelle est la nouvelle fréquence des stations privées de services consultatifs, qui était auparavant de 122,75 MHz?

    (Modification et RAC 1.2.1 UNICOM, qui stipule que la fréquence de 122,75 MHz a été remplacée par 122,35 MHz.)

    Réponse 11

    122,35

  2. Un avis de CARBURANT MINIMAL implique ou n’implique pas une priorité de vol du contrôle de la circulation aérienne (ATC)

    (AIM de TC, RAC 1.8.3)

    Réponse 12

    n’implique pas

  3. La priorité de vol est accordée à un pilote qui déclare une urgence de carburant en diffusant -

    (AIM de TC, RAC 1.8.3)

    Réponse 13

    MAYDAY MAYDAY MAYDAY CARBURANT

  4. La déclaration d’une urgence MAYDAY vous dispense-t-elle de vous conformer à l’instruction ATC qui vous a été transmise avant que vous déclariez l’urgence?

    (AIM de TC, RAC 1.7 et CIR-21 — Guide d’étude du certificat restreint d’opérateur radio (compétence aéronautique)

    Réponse 14

    Oui. MAYDAY indique que le pilote fait face à « un danger imminent et grave, et nécessite une aide immédiate ». S’il est incapable de se conformer à l’autorisation, le pilote doit immédiatement en informer l’ATC, puisque le contrôleur comprendra que l’accusé de réception de l’autorisation signifie une acceptation.

  5. Nul ne peut effectuer des activités aériennes à l’intérieur de l’espace aérien de classe F réglementé en service, sauf sur de l’.

    (AIM de TC, RAC 2.8.6)

    Réponse 15

    autorisation préalable; organisme utilisateur

  6. Au cours d’un vol en croisière dans la région d’utilisation du calage altimétrique, le pilote doit caler l’altimètre de son aéronef sur le calage altimétrique de la de sa route de vol.

    (AIM de TC, RAC 2.10)

    Réponse 16

    courant; station la plus proche

  7. Les poids normalisés en été (y compris les vêtements personnels et les bagages de cabine) des hommes et des femmes (plus de 12 ans) sont, respectivement, de et de .

    (AIM de TC, RAC 3.5.7 tableau 3-1)

    Réponse 17

    200 lb ou 90,7 kg pour les hommes et 165 lb ou 74,8 kg pour les femmes.

  8. Vous pilotez un avion pouvant accueillir jusqu’à cinq sièges passagers. Quel poids recommandé utiliseriez-vous pour déterminer la masse et le centrage de l’aéronef?

    (AIM de TC, RAC 3.5.7 )

    Réponse 18

    On recommande de faire le calcul à l’aide des poids réels

  9. L’article 602.73 du RAC stipule qu’il est interdit au commandant de bord d’utiliser un aéronef en vol VFR à moins qu’un plan de vol VFR ou un itinéraire de vol VFR n’ait été déposé, sauf lorsque le vol est effectué à une distance de milles marins ou moins de l’aérodrome de départ.

    (AIM de TC, RAC 3.6)

    Réponse 19

    25

  10. Vous entrez directement dans le circuit dans l’étape vent arrière à gauche à un aéroport non contrôlé. Vous entendez un autre pilote entrer dans le circuit à une altitude supérieure par vent de travers, mais vous ne pouvez pas le voir. Que feriez-vous?

    (AIM de TC, RAC 4.5.2 et Figure 4,6 Circuit d’aérodrome standard (à gauche))

    Version textuelle - Figure 4.6 – Circuit d’aérodrome standard (à gauche)

    Cette figure représente un circuit d’aérodrome standard à gauche. La figure illustre les étapes vent de travers, arrière, de base et finale et inclut des flèches indiquant la façon d’entrer dans un circuit aux aérodromes non contrôlés.

    Réponse 20

    Faire un appel radio approprié. Rechercher l’autre appareil. S’assurer qu’il n’y a aucun conflit, puis continuer à entrer dans le circuit. S’il y a un conflit, on peut envisager d’élargir/de raccourcir son approche et/ou d’augmenter/de réduire sa vitesse selon la séquence.

  11. La fréquence de trafic d’aérodrome (ATF) sera normalement sur la fréquence de l’UNICOM lorsqu’il y en a une, ou sur MHz lorsqu’il n’y en a pas.

    (AIM de TC, RAC 4.5.5)

    Réponse 21

    123,2

  12. Il est interdit d’utiliser un aéronef à une distance inférieure à pi de toute personne, tout navire, tout véhicule ou toute structure lorsqu’on ne se trouve pas au-dessus d’une zone bâtie ou au-dessus d’un rassemblement en plein air et que ce n’est pas autorisé en vertu de l’article 602.14 du RAC?

    (RAC 602.14)

    Réponse 22

    500 pi

  13. Que devriez-vous inclure dans un compte rendu de position VFR?

    (AIM de TC, RAC 5.1)

    Réponse 23

    Les comptes rendus devraient se faire selon le format suivant :

    • 1) Identification de l’aéronef
    • 2) Position
    • 3) Heure de passage
    • 4) Altitude
    • 5) VFR/VFR-OTT
    • 6) Destination

SAR – Recherches et sauvetage

  1. Si le pilote souhaite alerter une unité de contrôle de la circulation aérienne (ATC) d’une situation d’urgence, mais qu’il est incapable d’établir immédiatement la communication avec celle-ci, il doit régler son transpondeur sur le code . Après quoi, la communication avec l’unité ATC doit être établie dès que possible.

    (AIM de TC, SAR 4.4)

    Réponse 24

    7700

  2. À des fins de recherches et sauvetage, le symbole X au sol signifie .

    (AIM de TC, SAR 4.8)

    Réponse 25

    Demande de l’aide médicale

  3. Si on vole en dessous de l’indication d’élévation maximale (MEF), l’aéronef risquerait de ?

    (Légende de la carte de navigation VFR (VNC))

    Réponse 26

    frapper un obstacle ou le terrain

MAP – Cartes et publications aéronautiques

  1. À quelle organisation a-t-on délégué la responsabilité de la collecte, de l’évaluation et de la dissémination de l’information aéronautique publiée dans l’AIP Canada (OACI), le Supplément de vol — Canada (CFS), le Supplément hydroaérodromes — Canada (CWAS) et les cartes aéronautiques canadiennes?

    (AIM de TC, MAP Section 1,0 page 345)

    Réponse 27

    NAV CANADA

  2. Où peut-on trouver la réglementation et l’information concernant l’espace aérien aux abords des feux de forêt? (Sélectionnez toutes les réponses pertinentes.)
    1. Articles 602.14 et 602.15 du RAC
    2. Articles 601.15 et 601.16 du RAC
    3. Fichier NOTAM de l’aérodrome
    4. Fichier NOTAM de la FIR appropriée

    (AIM de TC, MAP; note au paragraphe 3.6.10(b), page 358)

    Réponse 28

    b. Articles 601.15 et 601.16 du RAC; d. Fichier NOTAM de la FIR appropriée

  3. Les NOTAM d’aérodromes couvriront les activités qui sont d’un intérêt particulier pour un aérodrome précis ou qui se produisent dans un rayon de NM de celui-ci, et les activités se produisant au-delà de ce rayon seront signalées dans le fichier NOTAM de la appropriée.

    (AIM de TC, MAP; paragraphe 3.6.10(c), page 358)

    Réponse 29

    25; FIR

LRA – Délivrance des licences, immatriculation et navigabilité

  1. Les carnets de documents d’aviation (CDA) sont valides pendant ans. Cependant, les titulaires d’une licence annotée du niveau fonctionnel en compétences linguistiques doivent repasser les épreuves linguistiques tous les ans, et ils continueront à recevoir des CDA valides pendant ans.

    (AIM de TC, LRA 1.2)

    Réponse 30

    10, cinq, cinq

  2. Le certificat de navigabilité (CdN) est délivré pour un aéronef qui respecte pleinement .

    (AIM de TC, LRA 5.3.2)

    Réponse 31

    toutes les normes de navigabilité qui s’appliquent à la catégorie.

  3. Un certificat médical canadien pour licence de pilote privé est valide pendant mois si le pilote a moins de 40 ans, et pendant mois si le pilote a 40 ans ou plus.

    (LRA 2.2)

    Réponse 32

    60; 24

  4. Conformément à l’article 401.08 du RAC, tout titulaire ou demandeur d’un permis, d’une licence ou d’une qualification de membre d’équipage de conduite doit tenir un .

    (LRA 1.5, RAC 401.08))

    Réponse 33

    carnet personnel

  5. Si le pilote souhaite assumer les fonctions de commande de bord ou de copilote d’un aéronef, il doit respecter les exigences de mise à jour des connaissances pour les périodes de et . S’il envisage de transporter des passagers, il doit également se conformer à l’exigence de .

    (LRA 1.12, RAC 401.05(2))

    Réponse 34

    cinq ans, deux ans, six mois

  6. En plus de toute défectuosité de pièces ou d’équipement de l’aéronef qui devient apparente durant une opération aérienne, les pilotes sont également chargés d’inscrire dans le carnet de route de l’aéronef les détails sur qu’a subie l’aéronef.

    (RAC 605.94; AIM de TC, LRA 5.6.1)

    Réponse 35

    toute condition d’utilisation anormale (par exemple : un atterrissage brutal)

AIR – Discipline aéronautique

  1. Il est fortement recommandé à chaque propriétaire de munir ses aéronefs des recommandées par le constructeur. Les devraient être énumérées dans un ordre tenant compte de la disposition du .

    (AIM de TC, AIR 1.2)

    Réponse 36

    listes de vérifications; listes de vérifications; processus ordonné; poste de pilotage

  2. Les vents qui sont déviés autour du sommet d’une grosse montagne isolée ou dans les de chaînes de montagnes ont tendance à de vitesse, ce qui entraîne une locale de pression (principe de Bernoulli). Lorsqu’un altimètre barométrique se trouve dans un tel écoulement d’air, l’indication qu’il donne comporte une erreur d’altitude .

    (AIM de TC, AIR 1.5.6)

    Réponse 37

    vallées; augmenter; diminution; encore plus grande

  3. La chute de pression qui accompagne l’augmentation de la vitesse du vent et les erreurs d’altitude qui résultent de températures non standard peuvent faire en sorte que l’altimètre indique jusqu’à pieds de trop?

    (AIM de TC, AIR 1.5.8)

    Réponse 38

    3000 pi

Circulaire d’information aéronautique (AIC) de l’AIP Canada (OACI)

  1. Quel est le titre de la Circulaire d’information aéronautique (AIC) 19/19 de l’AIP Canada (OACI)?

    (Partie 5 – Circulaires d’information aéronautique (AIC))

    Réponse 39

    Transition au format de NOTAM de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) pour tous les NOTAM canadiens

  2. Quel est le titre du Supplément 20/19 de l’AIP Canada (OACI)?

    (Suppléments de l’AIP Canada (OACI)

    Réponse 40

    Région du Québec — Espace aérien réglementé au-dessus de 10 établissements de détention provinciaux

CFS

  1. Dans les installations publiques, que signifie « C 6 »?

    (CFS, section générale A.)

    Réponse 41

    Location de voitures à moins de 5 NM de l’aérodrome

  2. Pour entrer dans l’espace aérien de classe C, un vol VFR nécessite une et un transpondeur pourvu d’un dispositif de transmission automatique de l’altitude-pression.

    (CFS, section C – Planification)

    Réponse 42

    autorisation, en bon état de fonctionnement

  3. La fréquence UNICOM à un aérodrome est-elle toujours la fréquence à laquelle allumer les feux de piste du système de balisage lumineux d’aérodrome télécommandé (ARCAL)? (oui ou non) Où pourriez-vous trouver les fréquences de balisage lumineux de l’ARCAL pour activer les feux de piste d’un aérodrome?
    Version textuelle - Question 43 – Image

    PISTE

    RCR

    Piste 15(145°)/33(325°) 4501x150 asphalte Piste 33 monte 0.51%.
    Exp 1330-2130ZϮ 1 mai-29 oct ; Aucun entretien l’hiver

    BALISAGE

    15-AO(TE  ME) P2, 33-AO(TE  ME) P2 ARCAL-123.0 type K

    COMM

    ATF

    AUTO

     
    UNICOM hrs ltée O/T tfc 123.0 5 NM 4000 ASL
    122.55 (anglais seulement)

    Réponse 43

    Non; CFS, Section générale, BALISAGE LUMINEUX.

Navigation

  1. Vous naviguez dans une région pour laquelle existent une carte VNC ainsi qu’une carte de région terminale VFR (VTA) (ci-dessous). Où trouveriez-vous l’altitude minimale pour survoler les zones réglementées CYR 531 et CYR 508? Quelles sont les altitudes minimales?

    (Carte VTA et Manuel des espaces aériens désignés (TP 1820F) sur le site Web de Nav Canada

    Figure A – Carte VNC de Toronto

    Figure A- Toronto Cartes de navigation (VFR) échelle 1/500 000

    Figure B – Carte VTA d’Ottawa

    Figure B- Ottawa Cartes de région terminale VFR (VTA) échelle 1/250 000
    Réponse 44

    CYR 508 : de la surface à 1 400 pi; CYR 531 : de la surface à 1 000 pieds. Référez-vous à la carte VTA et/ou au Manuel des espaces aériens désignés (TP 1820F), qui stipule ceci :

    CYR 508 HAZELDEAN, ON

    L’espace aérien, compris dans cercle de :
    0.4 mille de rayon centré sur
    N45°19’18.00” W075°52’32.00”
    Altitude designée - de la surface à 1400’
    Durée de la désignation - Cont le jour
    Organisme utilisateurs/de contrôle - Ressources naturelles Canada, Installation de CANMET (613) 995-1275
    Procédure d’exploitation - Personne ne doit piloter un aéronef dans la zone décrite sans autorisation de vol préalable de l’organisme utilisateur/de contrôle

    CYR 531 POLYGONE DE CONNAUGHT, ON

    L’espace aérien compris dans la région délimité par une ligne allant de :
    N45°24’00.00” W075°55’00.00” à
    N45°22’00.00” W075°53’00.00” à
    N45°21’00.00” W075°55’00.00” à
    N45°23’00.00” W075°57’00.00” à
    N45°24’00.00” W075°55’00.00” son point de départ
    Altitude désignée - de la surface à 1 000’
    Durée de la désignation - Cont
    Organisme utilisateur/de contrôle - Contrôle du champ de tir du Connaught (613) 991-5740 (CSN) 991-5740
    Procédure d’exploitation - Personne de doit piloter un aéronef dans la zone décrite sans autorisation de vol préalable de l’organisme utilisateur/de contrôle

Questions spécifiques aux avions :

  1. Vous faites face à une panne de moteur en vol de croisière à 2 000 pi. Quelles sont les premières mesures de l’approche forcée?
    1. ,
    2. ,

    Citez les éléments de la liste de vérification d’urgence de votre manuel d’utilisation de l’avion/manuel de vol de l’aéronef (POH/AFM) si le temps le permet.

    (Manuel de pilotage – Exercice 22 Atterrissage forcé, manuel d’utilisation de l’avion/manuel de vol de l’aéronef (POH/AFM))

    Réponse 45
    1. Garder la maîtrise de l’aéronef, établir une vitesse de vol plané.
    2. Choisir une zone d’atterrissage.
    3. Planifier son approche. Référez-vous au POH/AFM pour obtenir des détails en particulier si le temps le permet.
  2. Quel est le facteur de charge maximum de votre aéronef?

    (POH/AFM)

    Réponse 46

    Référez-vous à votre POH/AFM

  3. Lors d’un vol VFR, si l’approche à l’atterrissage n’est pas stabilisée à pi AGL, il faudrait .

    (TP 13723 — Guide de test en vol — Licence de pilote privé – Avion – mars 2019
    TP 12475 — Guide de test en vol — Permis de pilote de loisir – Avion – mars 2019)

    Réponse 47

    200 pi; remettre les gaz

  4. Lors d’une remise des gaz, pourquoi le nez aurait-il tendance à se cabrer brusquement? Comment pouvez-vous maîtriser cette tendance?

    (Manuel de pilotage — Exercice 5 Assiettes et mouvements et Exercice 18 Approche et atterrissage)

    Réponse 48

    brusque application de puissance; utiliser l’assiette appropriée de commande de profondeur.

  5. Quelle est la composante vent de travers d’un vent dont la direction fait un angle de 30° avec le cap de piste à 20 kt?

    (AIM de TC, AIR 1.6.6, utilisation de la figure 1.1 Limites de vent de travers en fonction du CRFI)

    Réponse 49

    10 kt de vent de travers.

  6. Quelle serait la limite de vent de travers lorsque l’indice du CFRI est de 0,25?

    (AIM de TC, AIR 1.6.6, utilisation de la figure 1.1 Limites de vent de travers en fonction du CRF)

    Tableau des limites de vent de travers en fonction du CRFI. Ce tableau contient des renseignements sur la manière de calculer les composantes de vent de face et de vent de travers.
    Réponse 50

    Limite de vent de travers maximale de 5 kt.

  7. Que signifie ce signal de circulation au sol? Avec le bâton tenu en main droite, de façon répétée, dessiner un huit, de l’épaule au genou, l’autre bâton pointant dans une direction particulière.

    (AIM de TC, AIR 1,8 Signaux de circulation au sol)

    Réponse 51
    Cette figure représente une personne avec le bâton tenu en main droite, de façon répétée, dessiner un huit, de l’épaule au genou, l’autre bâton pointant en direction du feu.
  8. Sur un avion en virage en montée stable, l’aile décrochera en premier. Lors d’un virage en descente stable, c’est l’aile qui décrochera en premier.

    (Manuel de pilotage, Exercice 12 – Décrochages)

    Réponse 52

    haute (extérieure), basse (intérieure)

Questions spécifiques aux avions ultra-légers :

  1. Quelle est la définition d’un avion ultra-léger de base?

    (RAC 101)

    Réponse 53

    avion ultra-léger de base Avion ayant au plus deux places, qui est conçu et construit de façon à avoir :

    • a) une masse maximale au décollage d’au plus 544 kg;
    • b) une vitesse de décrochage en configuration d’atterrissage (Vso) de 39 nœuds (45 mi/h) ou moins de vitesse indiquée à la masse maximale au décollage.
  2. Quelles sont les exigences en matière de permis pour pouvoir transporter un passager dans un avion ultra-léger?

    (RAC 401.21)

    Réponse 54

    Paragraphes 401.21(b) et (c)

    Avion ultra-léger — Avantages

    401.21 Le titulaire d’un permis de pilote — avion ultra-léger peut, en vol VFR de jour :

    • a) agir en qualité de commandant de bord d’un avion ultra-léger à bord duquel il n’y a aucune autre personne;
    • b) agir en qualité de commandant de bord d’un avion ultra-léger à bord duquel il y a une autre personne si les conditions suivantes sont réunies :
      • (i) le permis du titulaire est annoté de la qualification permettant le transport de passagers,
      • (ii) l’avion ultra-léger ne fait l’objet d’aucune restriction concernant le transport d’une autre personne,
      • (iii) le titulaire a subi la formation, y compris l’instruction en double commande et le vol en solo, pour la classe d’avion ultra-léger utilisée;
    • (c) agir en qualité de commandant de bord d’un avion ultra-léger à bord duquel il y a une autre personne si cette personne est titulaire d’une licence de pilote ou d’un permis de pilote, autre qu’un permis d’élève-pilote, lui permettant d’agir en qualité de commandant de bord d’un avion ultra-léger.
  3. Quelles sont les exigences médicales relativement à un avion ultra-léger dont la qualification permet le transport de passagers?

    (Norme 421.55 du RAC)

    Réponse 55

    421.55 Exigences

    • (1) Aptitude médicale
      • a) Le demandeur est titulaire d’un certificat médical de validation de catégorie 4 pour permis de pilote — avion ultra-léger.
      • b) Le demandeur qui satisfait aux exigences précisées dans la déclaration médicale de l’aviation civile et qui a signé le document en question doit être considéré comme ayant satisfait aux normes médicales de catégorie 4, à condition qu’un praticien diplômé en médecine au Canada ait signé la partie C de la déclaration.
      • c) La période de validité médicale pour le titulaire d’un permis qui a moins de 40 ans est de 60 mois et pour le titulaire d’un permis qui a 40 ans ou plus est de 24 mois.
      • d) Pour maintenir le permis en état de validité, le demandeur doit posséder un certificat médical de catégorie 1, 3 ou 4.
  4. Qu’est-ce qu’un avion ultra-léger de type évolué?

    (RAC 101.01)

    Réponse 56

    Un avion ultra-léger de type évolué est un avion dont la définition de type est conforme aux normes précisées dans le manuel intitulé Normes de conception pour avions ultra-légers de type évolué (en anglais seulement), qui stipule :

    [Traduction] Un avion ultra-léger de type évolué est un aéronef :

    • À hélice;
    • Conçu pour transporter au plus deux personnes dont le pilote;
    • Dont la masse au décollage maximale, MTOmax ou WTOmax, est de :
      1. 350 kg (770 lb) pour un avion monoplace, ou
      2. 560 kg (1 232 lb) pour un avion biplace;
    • Dont la vitesse de décrochage maximale en configuration d’atterrissage, VS0, à la masse au décollage maximale recommandée par le constructeur (poids) ne dépasse pas 72 km/h (20 m/s, 45 mi/h) (IAS); et
    • Destiné à une utilisation non acrobatique. Une utilisation non acrobatique comprend notamment :
      1. Les manœuvres compatibles avec le vol normal;
      2. Les décrochages et les vrilles (si ces manœuvres sont approuvées pour le type d’avion);
      3. Les huit glissés et les chandelles; et
      4. Les virages serrés, lors desquels l’angle d’inclinaison ne dépasse pas 60°.

Questions spécifiques aux hélicoptères :

  1. La section Faits établis du Rapport d’enquête aéronautique A18Q0016 du BST stipule que : « Il est fort probable que le pilote ait de l’hélicoptère en raison d’une  ».

    (Enquête de sécurité du transport aérien, rapport A18Q0016 / 3,0 Faits établis)

    Réponse 57

    perdu la maîtrise; désorientation spatiale

  2. L’avis de sécurité SN-44 de Robinson Helicopter Company stipule que : [traduction] « Le transport de passagers est une du pilote commandant de bord. Les passagers font entièrement confiance au pilote et doivent être des risques associés au vol ».

    (Robinson Helicopter Company, avis de sécurité SN-44 (en anglais seulement))

    Réponse 58

    responsabilité additionnelle; informés

Questions spécifiques aux ballons :

  1. Pour pouvoir effectuer le décollage d’un ballon de 120 pieds de haut à l’intérieur d’une zone bâtie, le site de lancement doit présenter un diamètre minimal de pi.

    (RAC 602.13)

    Réponse 59

    150 (120 plus 25 %)

Questions spécifiques aux planeurs :

  1. Lorsque deux planeurs se trouvent dans le même courant thermique, à qui revient la responsabilité d’éviter la collision?

    (Soar and Learn to Fly Gliders, p. 60)

    Réponse 60

    C’est la responsabilité des deux pilotes

  2. Si le pilote de l’avion remorqueur largue le câble de remorquage à moins de 300 pi au-dessus du sol (AGL), où devriez-vous normalement prévoir d’atterrir?

    (Soar & Learn to Fly Gliders (2011) (en anglais seulement), p. 75.)

    Réponse 61

    Droit devant

  3. Si vous perdez l’avion remorqueur de vue, ou si vous déviez rapidement vers le haut au-dessus de la position normale de remorquage, vous devriez .

    Glider Flying Handbook FAA-H-8083-13A (en anglais seulement), chapitre 7-9

    Réponse 62

    larguer immédiatement le câble de remorquage

  4. Que devez-vous faire si le mou du câble de remorquage est excessif ou s’il ne permet pas au pilote de redresser son appareil en toute sécurité? (utilisez les documents de référence traitant des planeurs)

    Glider Flying Handbook FAA-H-8083-13A (en anglais seulement), chapitre 8-13

    Réponse 63

    Larguer immédiatement le câble de remorquage.

Questions spécifiques aux autogires :

  1. Il se peut qu’un autogire ne puisse passer en palier, même en appliquant le maximum de cyclique vers , si l’aéronef effectue un décollage avec un centrage situé derrière la limite longitudinale.

    (Utilisez les documents de référence traitant des autogires)

    Réponse 64

    l’avant

  2. Lors d’une descente en autorotation, si le régime du rotor diminue, quelle mesure autre que l’arrondissement de la descente permettrait d’augmenter le régime du rotor? .

    (Utilisez les documents de référence traitant des autogires)

    Réponse 65

    Effectuer un virage

Signature :

Date :

Date de modification: