Indicateurs de rendement de sécurité liés à la fatigue pour les exploitants aériens

Les exploitants aériens surveillent et gèrent les facteurs pouvant présenter des risques liés à la fatigue pour les équipages de conduite. Les exemples d’indicateurs de rendement de sécurité (IRS) ci-après peuvent servir aux exploitants aériens pour l’élaboration des processus du système de gestion des risques liés à la fatigue (SGRF) relatifs à la surveillance du rendement en matière de sécurité.

Sur cette page

À propos des indicateurs de rendement de sécurité liés à la fatigue

Les exemples d’IRS liés à la fatigue ci-après n’ont pas pour but d’aborder chaque opération. Les gestionnaires peuvent utiliser différents indicateurs selon le type d’opération aérienne.

Les indicateurs sont fondés sur :

  • les causes spécifiques de risque lié à la fatigue pour les opérations;
  • l’objectif de chaque mesure de contrôle et d’atténuation des risques qui est appliquée.

Les indicateurs de rendement peuvent être analysés et suivre une tendance selon :

  • le vol, l’itinéraire ou l’appariement
  • le type d’aéronef
  • la base d’affectation de l’équipage
  • le poste du membre d’équipage
  • la règle d’exploitation
  • la période

Indicateurs de rendement de sécurité liés aux périodes de service

Exemples d’indicateurs de rendement de sécurité liés aux périodes de service :

  • pourcentage de périodes de service de vol débutant ou prenant fin durant la phase de dépression circadienne;
  • nombre de décollages et d’atterrissages durant la phase de dépression circadienne;
  • nombre de périodes de service de début de journée consécutives;
  • nombre de périodes de service de fin de journée consécutives;
  • pourcentage de secteurs pour lesquels le repos aux commandes a été utilisé;
  • nombre de changements de fuseaux horaires que subit l’équipage de conduite durant une période déterminée;
  • nombre de pauses réduites entre les périodes de service de vol;
  • nombre de périodes de repos réduites entre les périodes de service de vol;
  • pourcentage de périodes de repos en dehors de la phase de dépression circadienne;
  • nombre de périodes de service de vol prolongées;
  • durée moyenne des prolongations des périodes de service de vol;
  • aérogare de départ des périodes de service de vol prolongées;
  • aérogare d’arrivée des périodes de service de vol prolongées;
  • nombre de secteurs durant les périodes de service de vol affichant des dépassements de temps de vol;
  • durée moyenne des dépassements de temps de vol;
  • aérogare de départ des temps de vol dépassés;
  • aérogare d’arrivée des temps de vol dépassés;
  • pourcentage de rappel de membre en réserve pour toutes les périodes de service et utilisation mensuelle
  • fréquence du nombre d’heures de travail dépassé sur une période donnée.

Indicateurs de rendement de sécurité liés aux rapports

Exemples d’indicateurs de rendement de sécurité liés aux rapports :

  • nombre moyen de rapports sur la fatigue par vol, itinéraire ou appariement;
  • pourcentage de rapports sur la fatigue durant le service;
  • pourcentage de rapports sur la fatigue avant le service;
  • pourcentage de rapports présentés par plus d’un membre de l’équipage de conduite;
  • pourcentage de rapports indiquant le recours à des mesures pour contrer la fatigue;
  • pourcentage de rapports indiquant que la qualité du sommeil à bord a constitué un facteur de fatigue;
  • pourcentage de rapports indiquant que des problèmes à l’hôtel ont constitué un facteur de fatigue;
  • nombre de fois où la fatigue accumulée lors d’un quart de travail précédent est citée comme cause d’inaptitude au travail, en tant que pourcentage de toutes les fonctions;
  • ratio de rapports sur la fatigue liée aux vols effectués dans le cadre d’un SGRF comparativement aux rapports sur la fatigue liée aux vols effectués conformément aux exigences normatives;
  • nombre d’événements du programme d’assurance de la qualité opérationnelle des vols ou du programme d’analyse des données sur les vols par vol, itinéraire ou appariement qui ont produit des rapports sur la fatigue.

Indicateurs de rendement de sécurité liés au système de gestion des risques liés à la fatigue (SGRF)

Exemples d’indicateurs de rendement de sécurité liés au SGRF :

  • degré de participation des membres d’équipage de conduite à la collecte de données sur la fatigue;
  • données sur la fatigue ou la vigilance mesurées (p. ex., les cotes de l’échelle de somnolence, les notes au test de vigilance, durée de sommeil pendant le repos en escale) et dépassant les seuils acceptables;
  • niveau de risque moyen des risques déterminés liés à la fatigue;
  • nombre d’évaluations des risques liés à la fatigue effectuées;
  • pourcentage de mesures de contrôle ou d’atténuation des risques liés à la fatigue mises en œuvre selon le délai convenu;
  • pourcentage de mesures de contrôle ou d’atténuation des risques liés à la fatigue soumises à un examen pour en déterminer l’efficacité;
  • nombre d’événements liés à la fatigue survenus durant une période déterminée (tendances dégagées par rapport à des périodes antérieures);
  • pourcentage d’incidents ou d’accidents pour lesquels il a été déterminé que la fatigue constituait un facteur contributif ou de risque;
  • pourcentage d’enquêtes dans le cadre du SGRF menées dans le délai convenu;
  • nombre de constatations de non-conformité par vérification interne du SGRF;
  • pourcentage de conformité aux processus et procédures du SGRF;
  • pourcentage de mesures de suivi découlant de vérifications et d’enquêtes dans le cadre du SGRF accomplies à la date fixée;
  • pourcentage de formations sur le SGRF offertes au personnel visé avant le début des fonctions attribuées dans le SGRF;
  • pourcentage de formations de mise à jour ou de perfectionnement offertes au personnel visé selon le calendrier annuel de formation du SGRF;
  • pourcentage de personnes échouant à l’évaluation de compétence du SGRF après le délai convenu;
  • pourcentage d’activités de promotion du SGRF organisées selon le calendrier annuel.

Références

Le présent document est une adaptation des documents et éléments suivants :

  • Indicateurs de rendement de sécurité liés à la fatigue (Fatigue SPIs) de l’Association du transport aérien international (IATA);
  • Paramètres liés à la fatigue (Fatigue Metrics) définis par la Civil Aviation Authority du Royaume-Uni;
  • Fatigue Risk Management System Handbook de la Civil Aviation Safety Authority de l’Australie [en anglais seulement];
  • Circulaire d’information 120-103A de la Federal Aviation Administration (FAA) [en anglais seulement];
  • Manuel pour la supervision des approches de gestion de la fatigue de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)
  • Fatigue Management Guide for General Aviation Operators of Large and Turbojet Aeroplanes, publié conjointement par l’OACI, le Conseil international de l’aviation d’affaires (IBAC) et la Fondation pour la sécurité aérienne (FSF) [en anglais seulement];
  • Fatigue Management Guide for Airline Operators, publié conjointement par l’OACI, l’IATA et la Fédération internationale des associations de pilotes de ligne (IFALPA) [en anglais seulement].

Liens connexes

Pour nous joindre

Courriel : TC.FCFM-GFEC.TC@tc.gc.ca

Date de modification: