Ex. 3 – Circulation au sol

Objectifs

Apprendre à l'élève à manœuvrer en toute sécurité un avion multimoteur au sol sans gêner la circulation des autres appareils et dans diverses conditions.

Justification

Tout vol exige d'abord de circuler au sol. Manœuvrer un avion multimoteur au sol peut être difficile en raison de sa taille plus imposante, de son poids supérieur ou de la disposition des moteurs. Il est donc impératif de développer des habitudes de circulation au sol sécuritaires.

Connaissances de base essentielles

Revoir :

  • les techniques de circulation au sol sûres, notamment :
    - le maintien d'une vitesse convenable
    - la maîtrise de la puissance dissymétrique
    - l'utilisation des freins
  • l'utilisation de la ligne médiane de la voie de circulation
  • l'utilisation des commandes de vol en conditions de vent fort lors de la circulation au sol
  • la vérification des instruments de vol pendant la circulation au sol
  • les règlements et procédures de circulation ainsi que les consignes du service de contrôle de la circulation aérienne à l'aérodrome qui sert à l'entraînement

Expliquer comment circuler au sol avec un moteur coupé.

Conseils à l'intention de l’instructeur

La plupart des bimoteurs légers ont tendance à circuler plus rapidement au sol qu'un monomoteur. Par conséquent, l'élève pourrait être enclin à ne pas relâcher les freins en circulant.

Éviter le recours excessif à la puissance dissymétrique en circulant au sol. Il entraîne souvent un parcours en dent de scie à haute vitesse. Se servir de la puissance dissymétrique dans des conditions de vent latéral et pour tourner dans un espace restreint.

Certains avions ne sont pas dotés de commandes de freins du côté de l'instructeur. Si c'est le cas de l'avion qui sert à l'entraînement, il faudrait en informer l'élève.

Selon la hauteur des moteurs et la dimension des hélices, le dégagement au sol peut être faible. L'élève doit donc être prudent lorsqu'il circule au sol sur des surfaces inégales ou près du bord des aires de stationnement.

Éviter d'effectuer les vérifications du point-fixe, pré-vol et après-atterrissage pendant que l'avion est en mouvement. Les distractions associées à de telles vérifications pourraient entraîner un accident de circulation au sol ou la sélection malencontreuse de commande telle que la « RENTRÉE » du train d'atterrissage plutôt que celle des volets.

Instruction et mise en pratique

S'assurer que l'élève braque les commandes de vol convenablement en fonction des conditions de vent.

Commencer à circuler, puis vérifier les freins. Si l'avion est doté de commandes de freins du côté de l'instructeur, les vérifier également.

Laisser l'élève manœuvrer l'avion pour lui permettre de se rendre compte des ressemblances et des différences par rapport aux avions monomoteurs.

Choisir l'aire de point-fixe de façon à ne pas obstruer la voie de circulation.

Montrer comment régler la vitesse en réduisant d'abord la puissance et en appliquant ensuite les freins.

Profiter de la manœuvre dans l’aire de point-fixe pour montrer comment utiliser la puissance asymétrique.

Date de modification: