Ex. 5 – Vol en croisière

Objectifs

Apprendre à l’élève à :

  • obtenir le régime de vol en croisière en ajustant la position des manettes de gaz, des hélices et du mélange pour diverses conditions selon les méthodes recommandées dans le POH;
  • appliquer toutes les mesures supplémentaires recommandées par le constructeur en ce qui concerne la configuration de l'avion ou tout autre facteur.

Justification

La majeure partie du temps de vol se passe en vol de croisière. Afin d'obtenir les performances optimales, le pilote doit savoir configurer l'avion correctement.

Connaissances de base essentielles

Expliquer :

  • les graphiques de performances en croisière du POH
  • la relation entre la pression d'admission et les tours par minute ainsi que l’utilisation appropriée des commandes connexes
  • la relation entre la puissance et la vitesse, à l'aide de la formule suivante : « 1 pouce de pression d'admission = environ 5 nœuds »

Conseils à l'intention de l’instructeur

Avant le premier vol, s'assurer que l'élève connaît bien les procédures pertinentes, en procédant à une démonstration dans l'avion ou dans un simulateur ou en discutant des procédures.

L'élève doit être capable de maintenir un vol en palier et de régler la compensation; sinon, des difficultés pourraient survenir lors des vols subséquents. Un exercice utile en ce qui touche le vol rectiligne en palier consiste à demander à l'élève de réduire la pression d'admission d'un pouce à la fois, de noter le changement de vitesse et de procéder au nouveau réglage de la compensation tout en maintenant le vol en palier.

Pendant l'entraînement à la synchronisation des hélices, exagérer la désynchronisation afin que l'élève s'habitue à la reconnaître. Demander à l'élève de s’entraîner à synchroniser les hélices uniquement à l'oreille.

Bien faire comprendre à l'élève qu'il doit, lors de la mise en palier, laisser l'avion accélérer jusqu'à la vitesse de croisière avant de régler la puissance au régime de croisière.

Souligner l'importance de surveiller les indications des instruments des moteurs.

Si l'instruction est dispensée par temps chaud, discuter des opérations par temps froid. On devrait traiter de la rotation des hélices, de la surveillance des instruments des moteurs et du fonctionnement des volets de capot. Si l'instruction a lieu par temps froid, discuter des opérations par temps chaud. Il conviendrait de traiter des performances aux altitudes-densités supérieures.

Si l'avion est muni d'un pilote automatique, en expliquer le fonctionnement. Laisser l'élève utiliser le pilote automatique en vol.

Étant donné qu’il s'agit là d'une des premières sessions d'entraînement en vol, souligner l'importance d'une bonne surveillance extérieure. L'élève et l'instructeur doivent bien surveiller les environs lors de cet exercice et lors de tous les exercices en vol suivants.

Instruction et mise en pratique

Surveiller étroitement l'élève avant et pendant la mise en palier. Le taux de montée des avions multimoteurs est supérieur et il faut amorcer la procédure de mise en palier plus tôt. La fermeté de manœuvre s'impose alors puisque l'avion accélère rapidement jusqu'à la vitesse de croisière. Il se peut qu'il faille procéder au réglage de compensation pendant la mise en palier.

Demander à l'élève de régler la puissance de croisière en respectant les consignes du POH. On pourra déterminer la position appropriée des manettes avant le vol ou une fois arrivé à l'altitude de croisière.

Synchroniser les hélices.

Demander à l'élève de s’entraîner à augmenter et à diminuer la vitesse de l'avion au moyen de changements de puissance. Axer les efforts sur le maintien de l'altitude et de la direction ainsi que sur le réglage de compensation. Il est important d’assurer une bonne discipline aéronautique afin d’éviter un refroidissement rapide ou toute autre détérioration du moteur au moment de réduire la puissance. Cela est particulièrement important avec des moteurs à turbocompresseur et avec n’importe quel type de moteur par temps froid.

Souligner l'importance d'un bon réglage de compensation. L'élève fait peut-être usage pour la première fois des compensateurs d'ailerons, de gouvernail de direction et de gouvernail de profondeur. Faire la démonstration du fonctionnement du compensateur électrique si l'avion en est doté.

Demander à l'élève de se servir de la liste de vérifications pour exécuter les items liés à la mise en palier de l'avion.

Date de modification: