Exercice 16 - Décollage

But

Déterminer l'aptitude de l'élève à effectuer des décollages en toute sécurité en utilisant la procédure et la technique appropriée en fonction du vent, de l'état réel de la piste et de sa longueur ou en fonction des conditions simulées par l'instructeur tout en tenant compte des possibilités de cisaillement du vent ou de la présence de tourbillon de sillage.

Description

L'élève doit effectuer les manoeuvres suivantes :

  • un décollage normal,
  • un décollage sur terrain court, ou un décollage sur terrain mou.

Lorsque possible, au moins un des décollages sera effectué conformément aux paramètres utilisés pour les calculs de performance. Au moins un décollage doit, si les conditions s'y prêtent, être effectué par vent de travers.

Pour les besoins de l'exercice, l'instructeur peut spécifier les conditions simulées de décollage, état de la surface, longueur de piste disponible et obstacle à franchir.

Remarque : L'élève doit pouvoir expliquer pourquoi il peut-être nécessaire de modifier la vitesse recommandée, par exemple : un vent de travers ou en rafales.

Critères d'exécution — Décollage normal

L'élève doit pouvoir :

  • exécuter une revue efficace des consignes de sécurité pour les passagers,
  • passer en revue les listes de vérifications pertinentes,
  • placer les commandes de vol en fonction des conditions qui prévalent,
  • prendre les mesures de sécurités qui s'impose, commencer à rouler, atteindre la position de décollage et aligner l'avion sur l'axe de la piste,
  • avancer doucement la manette des gaz jusqu'à ce que la puissance de décollage,
  • vérifier si la puissance de décollage a été atteinte,
  • maintenir la roue avant (ou la roulette de queue) à moins de 10 pieds de l'axe de la piste pendant la course au décollage,
  • faire la rotation à la vitesse recommandée (+5/-0 noeuds),
  • accélérer jusqu'à la vitesse de montée recommandée et maintenir cette vitesse (à +/-5 noeuds),
  • rentrer le train d'atterrissage (le cas échéant) a une altitude sécuritaire,
  • maintenir la puissance de décollage jusqu'à une hauteur sécuritaire, puis régler la puissance de montée, (avec une pression d'admission de +/-0,5 po et +/-50 tr/min),
  • Éliminer la dérive et maintenir la trajectoire le long de l'axe de la piste et du prolongement de l'axe de la piste,
  • se conformer aux procédures d'atténuation du bruit,
  • compléter les vérifications pertinentes.

Critères d'exécution — Décollage sur terrain mou

L'élève doit pouvoir :

  • exécuter une revue efficace des consignes de sécurité pour les passagers,
  • passer en revue les listes de vérifications pertinentes,
  • placer les commandes de vol et les volets en fonction des conditions qui prévalent,
  • prendre les mesures de sécurités qui s'impose,
  • commencer à rouler, entrer sur la surface de décollage à une vitesse sécuritaire et aligner l'avion sans arrêter, tout en avançant doucement la manette des gaz jusqu'à ce que la puissance de décollage,
  • vérifier que la puissance de décollage a été atteinte,
  • atteindre et maintenir une assiette longitudinale qui permettra de façon efficace et efficiente le transfert de la masse de l'avion de ses roues à ses ailes,
  • conserver la maîtrise en direction pendant la course au décollage,
  • décoller à la vitesse minimale possible de décollage,
  • demeurer en effet de sol après le décollage, tout en accélérant jusqu'à la vitesse de montée recommandée,
  • maintenir la vitesse de montée recommandée (+/-5 noeuds),
  • rentrer le train d'atterrissage (le cas échéant) a une hauteur sécuritaire,
  • rentrer les volets (le cas échéant) a une hauteur sécuritaire,
  • maintenir la puissance de décollage jusqu'à une hauteur sécuritaire, puis régler la puissance de montée (avec une pression d'admission de +/-0,5 po et +/-50 tr/min),
  • maintenir l'angle approprié de correction de la dérive pendant la montée,
  • compléter les vérifications pertinentes.

Critères d'exécution — Décollage sur terrain court

L'élève doit pouvoir :

  • exécuter une revue efficace des consignes de sécurité pour les passagers,
  • passer en revue les listes de vérifications pertinentes,
  • placer les commandes de vol et les volets en fonction des conditions qui prévalent,
  • prendre les mesures de sécurités qui s'impose, commencer à rouler et atteindre une position permettant une utilisation maximale de la surface de décollage disponible,
  • avancer doucement la manette des gaz jusqu'à ce que la puissance de décollage, tout en maintenant les freins, ou tel que spécifié par le constructeur,
  • vérifier que la puissance de décollage a été atteinte,
  • conserver la maîtrise en direction pendant la course au décollage,
  • faire la rotation à la vitesse recommandée (+5/-0 noeuds),
  • accélérer jusqu'à la vitesse de montée recommandée et maintenir cette vitesse (à +/-5 noeuds),
  • rentrer le train d'atterrissage (le cas échéant) à une hauteur sécuritaire,
  • rentrer les volets (le cas échéant) à une hauteur sécuritaire,
  • maintenir la puissance de décollage jusqu'à une hauteur sécuritaire, puis régler la puissance de montée (avec une pression d'admission de +/-0,5 po et +/-50 tr/min),
  • maintenir l'angle approprié de correction de la dérive pendant la montée,
  • compléter les vérifications pertinentes.
Date de modification: