Lac Sept-Îles : un projet pilote pour une navigation plus sécuritaire et respectueuse de l’environnement

De Transports Canada

Sur un bateau, un agent de sécurité nautique ajuste le gilet de sauvetage rouge et bleu d’un jeune garçon accompagné de son frère et de leur mère.

Le Bureau de la sécurité nautique de Transports Canada est responsable du cadre réglementaire régissant la navigation de plaisance. Le Programme de vérification de courtoisie d’embarcation de plaisance est une activité clé du Bureau qui permet de sensibiliser les plaisanciers à la sécurité nautique et les conscientiser aux enjeux de sécurité dans le contexte de la Loi de 2001 sur la Marine marchande du Canada.

Le Programme de vérification de courtoisie des embarcations de plaisance est offert gratuitement et jouit d’une grande popularité auprès des plaisanciers et des municipalités participantes. Le programme est actuellement offert en partenariat avec la Garde côtière canadienne (Service d’embarcations de sauvetage côtier) et la Garde côtière auxiliaire canadienne qui couvre plus particulièrement le fleuve Saint-Laurent et la rivière Saguenay.

L’analyse statistique des incidents nautiques des dernières années a révélé une plus grande vulnérabilité sur les plans d’eau intérieurs, par rapport à de plus grands affluents comme le Fleuve Saint-Laurent, par exemple. C’est dans ce contexte que l’équipe du Bureau de la sécurité nautique de la région du Québec, sous la direction de Sophie Noël, a senti le besoin d’élargir ses partenariats afin d’étendre le Programme de vérification de courtoisie d’embarcation de plaisance aux plans d’eau intérieurs.

À la suite de nombreuses communications et démarches avec quelques municipalités de la grande région de Québec, les municipalités de Saint-Raymond (Lac Sept-Îles), de Fossambault-sur-le-Lac, de Lac Saint-Joseph et de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier (avec la participation de la Municipalité régionale de comté de la Jacques-Cartier (Lac Saint-Joseph) ont accepté de collaborer avec Transports Canada afin d’offrir le programme sur leur territoire. De son côté, la Croix-Rouge canadienne a décidé d’intégrer le programme à ses activités régulières touchant les plans d’eau des régions de la Mauricie et du Lac-Saint-Jean.

Le travail de sensibilisation des plaisanciers se fait par le biais d’étudiants formés par Transports Canada. Lors de l’inspection de courtoisie, ces derniers en profitent pour bien expliquer les différentes exigences réglementaires en matière de sécurité nautique et transmettre de l’information sur les particularités des plans d’eau sur lesquels les plaisanciers naviguent ou prévoient naviguer. Ces étudiants font également la promotion de l’importance de l’utilité des cartes marines et ils répondent à toutes les questions des plaisanciers.

L’an dernier, dans la région du Québec, c’est plus de 2 000 embarcations qui ont été ainsi vérifiées et entre 5 000 à 6 000 plaisanciers qui ont été rencontrés par nos étudiants-inspecteurs. Les différentes initiatives mises en place cette année devraient nous permettre de dépasser ces chiffres.

Le Bureau de la sécurité nautique de la région du Québec est heureux de compter de nouveaux partenaires qui, tout comme Transports Canada, ont à cœur l'amélioration constante de la sécurité et à la protection de la vie, de la santé, des biens et du milieu marin grâce à l'éducation et à la sensibilisation.

Date de modification: