Accord-cadre de réconciliation au Canada

Transcription

(Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada) Aujourd'hui est un grand jour à la fois pour la réconciliation et la protection environnementale au Canada. Aujourd'hui nous célébrons le tout premier Accord-cadre de réconciliation au Canada pour la gestion et la protection des océans à l'échelle biorégionale qui mobilise 14 Premières Nations le long de la côte Pacifique. Cet accord est un important engagement en matière de partenariat régional dans la gestion des océans.

(Dallas Smith, président du Conseil Nanwakolas) C'est fantastique que nous ayons pu maintenir la continuité que nous avons dans la forêt pluviale de Great Bear jusque dans d'autres espaces. Les nations qui collaborent sur cet accord travaillent ensemble depuis une dizaine d'années sur des enjeux liés à la gestion des terres et des ressources et il est important de faire intervenir d'autres enjeux liés à la juridiction des États riverains.

(Patrick Kelly, Premières Nations côtières) Les Premières Nations des régions côtières ont été les gardiens des environnements maritime et terrestre de leurs territoires pendant 15 000 ans, soit 500 générations. Elles ont hérité des responsabilités des gardiens des générations précédentes. Elles poursuivent ces traditions aujourd'hui. Elles veulent s'assurer que l'on prenne soin des terres, de l'air, de l'eau, des styles de vie et de leur bien-être non seulement pour les générations actuelles, mais pour celles à venir également.

(Chef Marilyn Slett, Première Nation Heiltsuk, présidente des Premières Nations côtières) Cet accord donne au Canada une chance unique d'élaborer une véritable approche de nation à nation sur la protection des océans avec l'ensemble des Premières Nations et des peuples qui ont considéré ces côtes et territoires maritimes comme leur chez-soi pendant des millénaires. Selon nos ancêtres, si nous prenons soin de l'océan, l'océan saura prendre soin de nous.

Liens connexes

Date de modification: