Prescriptions uniformes de l’IACS pour la construction de navires de classe polaire

Diverses sociétés de classification énoncent leurs exigences respectives pour les bâtiments de classe polaire. Les Prescriptions uniformes de l’International Association of Classification Societies (IACS)* harmonisent les règles à appliquer pour la construction de tous les bâtiments conçus pour être exploités dans des eaux recouvertes par les glaces, y compris les zones pouvant comporter des glaces de plusieurs années. Les Prescriptions uniformes sont entrées en vigueur en mars 2008.

Quelques éléments importants des Prescriptions uniformes de l’IACS

Section 12

  • Parties de la coque (12.2)
  • Surcharges de glace théoriques (12.3)
  • Facteurs de pression de pointe (12.3)
  • Exigences de plaque d’enveloppe (12.4)
  • Raidissage – transversal, longitudinal, stabilité structurelle (12.5-12.9)
  • Ajouts pour la corrosion et l’abrasion et renouvellement de l’acier (12.11)
  • Un navire en constructionMatériaux (12.12)
  • Résistance longitudinale (12.13)
  • Appendices (12.15)
  • Soudure (12.18)

Section 13

La section 13 énonce le détail des exigences mécaniques pour les bâtiments de classe polaire, par exemple la propulsion principale, l’appareil à gouverner, et les systèmes auxiliaires et d’urgence nécessaires à la sécurité du bâtiment et à la capacité de survie de l’équipage. La machinerie et les systèmes de soutien doivent être conçus pour pouvoir bien fonctionner dans les températures sous le point de congélation de l’Arctique. Les systèmes susceptibles d’être endommagés par la congélation doivent pouvoir être vidangés.

Systèmes auxiliaires

La machinerie doit être protégée des effets nuisibles de l’accumulation ou de la pénétration de la neige. Il faut prendre des mesures pour prévenir les dommages découlant de la congélation pour les réservoirs contenant des liquides, les prises d’eau à la mer, les glacières, les vannes de coque, l’accastillage au-dessus de la ligne de charge et les réservoirs de ballast. Les tuyaux de mise à l’air libre, d’amenée et de refoulement et les systèmes connexes doivent être conçus de façon à ne pas pouvoir être bloqués par le gel et les accumulations de glace ou de neige. Le bâtiment doit être muni d’un dispositif de recirculation de l’eau de mer. Les logements et les entrées du système de ventilation doivent être munis d’un dispositif de chauffage.

* version anglaise seulement
Avis concernant l'établissement d'hyperliens

Date de modification: