Officiers de navigation dans les glaces

La présence d’officiers de navigation dans les glaces est exigée à bord des navires se trouvant dans les eaux arctiques canadiennes dans les circonstances décrites dans le Règlement sur la prévention de la pollution des eaux arctiques par les navires. La présence d’officiers de navigation dans les glaces est exigée à bord de tous les pétroliers qui circulent dans les zones de contrôle de la sécurité de la navigation, de tous les navires qui utilisent le Système des régimes de glaces pour la navigation dans l’Arctique, et de tous les navires d'une jauge brute de plus de 100 tonneaux qui naviguent hors des dates indiquées dans le tableau des dates d’entrée dans les zones. Quoi qu’il en soit, il est toujours recommandé que des personnes possédant de l’expérience en matière de navigation dans les glaces soient présentes à bord de tous les navires qui naviguent dans les eaux couvertes de glace de l’Arctique.

À l’heure actuelle, les officiers de navigation dans les glaces font l’objet d’une évaluation fondée sur les critères énoncés dans le Règlement sur la prévention de la pollution des eaux arctiques par les navires. Le personnel occupant ce poste doit avoir rempli les fonctions de capitaine ou de responsable du quart à la passerelle pendant au moins 50 jours, dont 30 jours dans les eaux arctiques alors que le navire sur lequel il remplissait ces fonctions se trouvait dans une situation requérant l’aide d’un brise-glace ou nécessitant l’exécution de manœuvres pour éviter des concentrations de glaces.

Eaux arctiques recouvertes de glace[Une plateforme de simulation de la navigation dans les glaces a été élaborée afin d’appuyer la formation des officiers de navigation dans les glaces. Pour de plus amples renseignements sur la formation des officiers de navigation dans les glaces, communiquer avec la section de la navigation dans l’Arctique de Surveillance réglementaire des bâtiments canadiens et Sécurité nautique.]

Il incombe à l’officier de navigation dans les glaces de déterminer les régimes de glaces et de les utiliser de concert avec les multiplicateurs glaciels afin de déterminer si le navire peut emprunter la route prévue. L’officier de navigation dans les glaces peut s’appuyer sur la publication intitulée Système des régimes de glaces pour la navigation dans l’Arctique – Guide illustré – TP 14044F pour calculer les numéraux glaciels. Il incombe au capitaine de décider si le navire entrera ou non dans un régime de glaces. Bien que les navires de croisière ne soient pas tenus d’avoir recours à des officiers de navigation dans les glaces lorsqu’ils naviguent à l’intérieur des dates indiquées dans le tableau des dates d’entrée dans les zones, il est conseillé de le faire afin d’accroître la sécurité.

Date de modification: