Chapitre 5 – Cours de soins médicaux en mer

PAGE PRÉCÉDENTE

5.1 Durée et pré-requis et but du cours

  1. Ce cours de cinquante (50) heures est requis pour le personnel navigant qui est désigné pour offrir des soins médicaux à bord de navire en haute mer. Le pré-requis pour ce cours est le cours de Secourisme en mer avancé d’un durée de 31 heurs complété au cours des trois années précédentes.

  2. Ce cours peut être offert conjointement avec le programme avancé en mer. Les deux cours peuvent être combinés pour faciliter la formation des personnes désireuses de suivre le cours de soins médicaux en mer mais qui n’ont pas suivi les cours pré-requis. Si les deux cours sont combinés, la durée totale de la formation sera de 75.5 heures.

  3. La personne désigné pour offrir des soins médicaux en cas d’accident ou de maladie à bord de navire en mer doit avoir la compétence voulue pour assumer les tâches, fonctions et responsabilités décrites aux section 1 à 15.

  4. Le personnel enseignant notera que le sommaire n’est que suggéré pour ce qui regarde l’enseignement des différents objectifs et la durée qui leur est allouée. Ces facteurs peuvent être adaptés par le personnel enseignant en fonction des besoins des différents groupes de stagiaires, selon leur expérience et leurs aptitudes, et selon le matériel et le personnel disponible.

5.2 Nombre de participants par instructeur

Le nombre maximum de participants est de huit (10) sous la supervision d’un instructeur agréé.

5.3 Critères du cours

Le Cours de soins médicaux en mer est requis de la part de :

La personne responsable des soins médicaux à bord d’un bâtiment transportant moins de 100 membres d’équipage et effectuant un voyage de plus de trois jours, qui est un voyage sans restrictions ou un voyage à proximité du littoral, de classe 1.

5.4 Qualification de l’ instructeur – du médecin

Ce cours doit être enseigné par un médecin instructor et une équipe de personnes ayant les connaissances et compétence reconnu par un groupe professionnel.

5.5 Certificat de formation

Ce cours donne droit a un certificat de formation intitulé : Soins Médicaux en Mer, Règle VI de la Convention STCW VI/4-2.

5.6 Sommaire et durée minimum des leçons

Section Sommaire Durée (en heures)
1. Premiers secours – révision 6,0
2. Soins aux victimes 7,0
3. Différents aspects des soins infirmiers 3,5
4. Maladies 4,5
5. Abus d’alcool et de drogues 3,0
6. Soins dentaires 1,0
7. Gynécologie et grossesse 2,0
8. Soins médicaux aux naufragés, y compris traumatismes, hypothermie et exposition au froid 3,0
9. Décès en mer 1,0
10. Protection de l’environnement à bord 2,0
11. Prévention des maladies 1,0
12. Tenue des dossiers médicaux et Règlements 0,5
13. Médicaments et matériel médical 4,0
14. Équipement chirurgical, instruments et fournitures 4,0
15. Assistance extérieure 3,0
  TOTAL 45,5
16. Évaluation 4,5

5.7 Connaissances et compétences

Les méthodes permettant de démontrer les compétences se font par l’évaluation des candidats de l’enseignement reçu et la démonstration des capacités acquises. Lorsque disponible, une expérience pratique approuvée dans un hôpital ou un établissement semblable est souhaitable.

Tableau 1 – Révision des premiers soins

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
1. 

1.1  Révision des premiers soins :

1.1.1 Réviser les connaissances et les aptitudes pratiques connexes correspondant au niveau de base «Aptitude au secourisme» et au niveau intermédiaire «Aptitude à dispenser les premiers soins» de la formation médicale tels que définis dans le TP 13008, en accordant une attention particulière aux points suivants:

  • anatomie et physiologie
  • risques toxicologiques à bord en ce qui concerne plus particulièrement les pétroliers et les bâtiments-citerne pour produits chimiques et les bâtiments-citerne pour gaz liquéfiés
  • l’examen des patients

1.1.2 Décrire et mener à bien des tests de laboratoire simples visant :

  • l’utilisation et l’évaluation des bandes de papier réactif
  • les prélèvements sanguins pour étalement sur une lame aux fins de la détection de la malaria

1.1.3 Expliquer les notions d’examen clinique et d’établissement des antécédents médicaux à bord.

Le stagiaire doit être en mesure de réviser les connaissances de niveaux élémentaire et intermédiaire présentés dans le Cours élémentaire de secourisme en mer et le Cours de secourisme en mer avancé

Tableau 2 – Les soins médicaux aux victimes

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
2. 

2.1 Lésions crâniennes et vertébrales

2.1.1 Reconnaître les mécanismes et symptômes des lésions crâniennes et vertébrales

  • évaluer le degré de réactivité du blessé
  • décrire l’importance du niveau de conscience du blessé pour évaluer la gravité de son état
  • évaluer la gravité des traumatismes du crâne ou de la colonne d’après le mode de survenue, les signes et les symptômes

2.12 Décrire la manière de soigner une victime inconsciente et ne pas administrer d’anesthésiques ou de sédatifs (sauf sur ordonnance).

2.1.3 Décrire et démontrer la technique à utiliser si l’on craint une fracture de la colonne vertébrale :

  • comment secourir le patient.
  • traitement à appliquer; comment mettre un collet cervical au blessé après avoir choisi le collet commercial de bonne taille
  • prendre la décision de transporter le patient ou pas et comment le faire;
  • comment mettre en condition et préparer le blessé en vue de son transport en respectant les protocoles établis.

2.2 Lésions traumatiques des oreilles, du nez, de la gorge et des yeux

2.2.1 Être capable de reconnaître les mécanismes et symptômes des lésions de ces parties du corps

  • évaluer les blessures aux oreilles, au nez et à la gorge et déterminer leur gravité d’après les signes et les symptômes observés
  • évaluer la nature des blessures aux yeux ainsi que les dangers qu’elles comportent

2.2.2 Décrire le traitement approprié à ces lésions

  • déterminer les soins à donner pour des blessures courantes aux oreilles, au nez et à la gorge

2.2.3 Pour les lésions des oreilles, du nez et de la gorge :

  • poser le diagnostic
  • identifier les causes

2.2.4 En ce qui concerne les lésions de la région oculaire et de l’œil externe :

  • connaître les situations où il ne faut pas essayer de retirer un corps étranger de l’œil ou de la région entourant l’œil
  • procéder de façon appropriée pour retirer de l’œil des corps étrangers
  • procéder de façon appropriée pour soigner les blessures aux yeux et autour des yeux
  • prodiguer les soins nécessaires en cas de brûlures aux yeux
  • décrire et démontrer la manière d’utiliser un tampon ou une tige de coton humidifié pour éliminer les corps étrangers
  • utilisation de la fluorescence pour les ulcères cornéens
  • décrire les méthodes de suivi à appliquer

2.3 Hémorragies externes et internes

2.3.1 En ce qui concerne les hémorragies externes et internes :

  • reconnaître les symptômes
  • identifier les causes
  • expliquer les risques
  • décrire et démontrer les techniques de traitement appropriées
  • utilisation de garrots et de points de pression.

2.4 Brûlures et gelures

2.4.1 Reconnaître les signes des brûlures et gelures

2.4.2 Reconnaître les complications possibles

  • évaluer l’étendue de la région brûlée

2.4.3 Définir une brûlure et reconnaître les brûlures selon leur source; chaleur, liquide brûlant, décharge électrique, substances chimiques ou irradiation

2.4.4 Expliquer les différences entre brûlures du premier, du deuxième et du troisième degrés

  • déterminer la gravité des blessures d’après le degré de brûlure et la surface corporelle brûlée
  • connaître les facteurs particuliers qu’il faut prendre en considération et le type de brûlure

2.4.5 Poursuite du traitement d’une
brûlure :

  • souligner la nécessité et l’importance des pansements stériles
  • prévention du choc
  • expliquer l’importance de l’équilibre hydrique
  • calculer les besoins en liquide
  • reconnaître la nécessité de recourir à de la prophylaxie, des antibiotiques dans les cas de communication par radio
  • décrire la prophylaxie par administration d’antibiotiques
  • expliquer les méthodes de soulagement de la douleur.

2.4.6 Expliquer la différence entre brûlures et gelures.

2.4.7 Indiquer comment les tissus peuvent être endommagés par les gelures :

  • reconnaître les gelures et évaluer la gravité de l’état de la victime d’après les signes et symptômes observables
  • donner les soins indiqués selon la nature de la gelure

2.4.8 Description et démonstration des méthodes appropriées pour :

  • les premiers soins immédiats
  • le suivi du traitement

2.5 Fractures, luxations et lésions musculaires

2.5.1 Description, explications et démonstrations en rapport avec les fractures, les luxations et les lésions musculaires :

  • méthodes de diagnostic
  • reconnaître les foulures musculaires
  • traitement pratique de la façon indiquée

2.5.2 Énumérer et décrire les différents types de fracture :

  • fracture ouverte
  • fracture fermée
  • fracture complexe, mixte
  • arrêter le saignement d’une fracture ouverte

2.5.3 Décrire et mettre en pratique les méthodes :

  • d’immobilisation de la partie blessée, incluant du ruban « taping »
  • soigner les cas suspects d’entorse, de fracture ou de luxation en immobilisant la région affectée et en la soutenant pendant le transport
  • de prévention de l’infection

2.5.4 Prescriptions spéciales à observer pour traiter les lésions du bassin, du fémur et de la colonne vertébrale.

2.5.5 Décrire les mécanismes et symptômes pour le traitement des :

  • entorses
  • élongations
  • luxations

2.6 Blessures, cicatrisation et infection de la plaie

2.6.1 Reconnaître et énumérer les différents types de blessures :

  • arrachement
  • contusions
  • excoriations
  • incisions
  • lacérations
  • perforations.

2.6.2 Décrire et appliquer les différentes techniques de traitement des blessures :

  • soigner les blessures et les saignements aux yeux, aux oreilles, au nez et à la bouche, de même que les dents endommagées ou arrachées et les lésions par écrasement

2.6.3 Décrire le processus général de cicatrisation.

2.6.4 Énumérer les mesures à prendre pour prévenir l’infection :

  • méthodes correctes de stérilisation
  • nettoyage de la blessure
  • arrêt de l’hémorragie
  • faire des pansements et des bandages efficaces à l’aide de matériels commerciaux et improvisés
  • immobilisation
  • prévention du tétanos

2.6.5 Indiquer le traitement des plaies infectées :

  • sources d’infection
  • techniques de traitement

2.6.6 Mettre en pratique les procédures de traitement des plaies infectées.

2.6.7 Décrire du point de vue physiologique, l’état de choc et son importance pour ce qui est des soins à donner à tout blessé ou malade :

  • reconnaître les signes et les symptômes de l’état de choc
  • donner les soins indiqués aux personnes en état de choc en tenant compte de la nature de leur maladie ou de leur blessure

2.7 Soulagement de la douleur

2.7.1 Énoncé des principes généraux du soulagement de la douleur et de l’anesthésie, et savoir appliquer des méthodes simples.

2.7.2 Décrire les méthodes simples de soulagement de la douleur sans médicaments :

  • psychothérapie
  • relaxation
  • position
  • refroidissement
  • réchauffement

2.7.3 Décrire le traitement médicinal :

  • méthodes disponibles
  • applications
  • risques d’abus
  • caractéristiques des remèdes
  • les modalités d’administration par injection intramusculaire
  • les modalités d’administration par injection (maintien de la compétence)
  • les modalités d’administration de vaccins

2.7.4 Connaître les médicaments et les produits appropriés qui sont gardés à bord :

  • les qualités et titres requis pour administrer chacun d’eux en cas d’urgence

2.7.5 Décrire l’évaluation de la douleur non invasive et énumérer les méthodes utilisées

  • administration d’acétaminophène

2.8 Techniques de suture et de clampage

2.8.1 Appliquer des mesures simples pour arrêter l’hémorragie et refermer les blessures.

2.8.2 Décrire et mettre en pratique l’arrêt de l’hémorragie par :

  • des moyens chirurgicaux
  • une ligature

2.8.3 Décrire et mettre en pratique le traitement chirurgical d’une blessure :

  • points de suture et leur enlèvement
  • mise en place et enlèvement de clamps

2.9 Traitement des douleurs abdominales aiguës

2.9.1 Reconnaître les signes et les symptômes de douleurs abdominales aiguës liées aux cas suivants:

  • péritonite
  • occlusions intestinales, rétention d’urine
  • traumatisme abdominal

2.9.2 Décrire et appliquer les traitements d’urgence.

2.9.3 Savoir s’il est nécessaire surtout de s’assurer une assistance médicale par radio et décrire les méthodes utilisées.

2.10 Petites interventions chirurgicales

2.10.1 Indiquer que, pour les instruments chirurgicaux :

  • des emballages stériles peuvent être utilisées
  • les instruments doivent être stérilisés en les plongeant dans de l’eau bouillante pendant 20 minutes

2.10.2 Assurer les préparatifs corrects concernant la victime et le matériel avant de procéder à une petite intervention chirurgicale

  • connaissance du matériel chirurgical à bord et de son utilisation

2.10.3 Montrer comment procéder à une petite intervention chirurgicale en cas d’infections et de lésions cutanées localisées.

2.10.4 Anesthésie locale

2.10.5 Indiquer que les pansements consistent en gaze ou ouate stérile associée à une couche de coton destinée à recouvrir la blessure ou la lésion.

2.10.6 Indiquer les principales fonctions des bandages:

  • application de pression pour arrêter l’hémorragie
  • maintenir en place un pansement
  • assurer un soutien
  • empêcher le mouvement

2.10.7 Être capable d’utiliser des pansements et bandages simples pour des lésions :

  • à la tête
  • aux membres
  • au torse

2.10.8 Démontrer l’utilisation des bandages et des filets élastiques (RETELAST).

Le stagiaire doit être en mesure de s’assurer que l’identification des symptômes est basée sur les concepts de l’examen clinique et les antécédents médicaux, et que le traitement des blessures est correct et conforme à la pratique médicale reconnue et aux guides médicaux nationaux et internationaux pertinents.

Tableau 3 – Les différents aspects des soins infirmiers à bord

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
3. 

3.1 Principes généraux

3.1.1 Décrire les principes généraux des soins infirmiers:

  • observation des malades
  • comportement du malade
  • signes vitaux : peau, respiration, excrétions, pouls, pression artérielle, température du corps

3.1.2 Les procédures d’examen clinique sont complètes et conformes aux instructions reçues

  • enregistrements précis et à jour des signes vitaux et d’autres données cliniques.
  • mettre en pratique les principes des soins infirmiers et la tenue de registres cliniques et médicaux.

3.2 Soins infirmiers

3.2.1 Connaître et appliquer les soins infirmiers élémentaires dans les cas suivants :

  • suppression de la douleur
  • injections
  • toilette du malade et passage d’une éponge trempée dans de l’eau froide
  • mise en place d’une sonde
  • des formulaires devraient être disponibles dans l’infirmerie pour prendre en note le pouls, tension artérielle, respiration
Le stagiaire doit pouvoir s’assurer qu’il adopte une attitude calme, assurée et réconfortante et être en mesure de dispenser des soins médicaux aux malades et blessés à bord et de reconnaître sans tarder la signification des changements dans l’état des patients.

Tableau 4 – Le traitement des maladies

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
4. 

4.1 Cas médicaux et urgences

4.1.1 Reconnaître les urgences médicales:

  • troubles mentaux et du système nerveux central
  • troubles de l’appareil digestif et des organes abdominaux
  • maladies du cœur, du système cardio-vasculaire et de l’appareil respiratoire
  • maladies de l’appareil génito-urinaire
  • maladies des yeux, de la peau, des oreilles, du nez et de la gorge
  • maladies du système musculaire, du squelette et des articulations
  • intoxications et réactions allergiques
  • méthodes de réanimation en cas d’urgence

4.1.2 Utilisation du sac de réanimation:(bonbonne d’oxygène devrait être disponible à l’infirmerie – 7200 volume)

  • différents éléments du sac de réanimation
  • fonctionnement
  • changement de bouteilles
  • RCR avec inhalateur
  • entretien de l’appareil après usage

4.1.3 Prendre les mesures et appliquer les traitements nécessaires dans les cas d’urgence

  • reconnaître les symptômes des états pathologiques : diabète, épilepsie, maladies respiratoires comme l’asthme ou l’emphysème, réactions allergiques
  • maladies conta gieuses : rubéole, varicelle, scarlatine, tuberculose, fièvre jaune; hépatite

4.1.4 Démontrer l’utilisation du Guide médical international de bord (OMS) (ou autres guides nationaux similaires) conjointement avec des conseils médicaux par radio, en attendant l’arrivée d’un spécialiste ou jusqu’à ce que le malade se rétablisse.

4.2 Infections transmises sexuellement

4.2.1 Identifier les maladies ITSS (infections transmises sexuellement et par le sang) les plus importantes.

4.2.3 Administrer le traitement médical de base après avis médical radio et fournir des conseils.

4.2.3 Obtenir des conseils médicaux :

  • gonorrhée
  • virus de l’immunodéficience humaine (VIH)
  • herpes

4.3 Maladies tropicales et infectieuses

4.3.1 Reconnaître et identifier les maladies infectieuses

4.3.2 Définir les maladies infectieuses et indiquer leurs caractéristiques :

  • maladies causées par des virus; grippe, pneumonie, Syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA), hépatite, etc.
  • maladies causées par des bactéries; salmonellose, typhoïde, choléra, etc.
  • maladies causées par des parasites; dysenterie, paludisme (malaria), etc.
  • maladies tropicales autres que le paludisme (salmonellose, SIDA, hépatite, choléra, peste, fièvre jaune, Ebola, de Dengue, typhoïde)

4.3.3 Indiquer qu’il y a lieu de mettre l’accent sur les causes, le traitement et la prévention des maladies gastro-intestinales à bord (salmonellose).

4.3.4 Dans le cas de maladies tropicales :

  • déterminer le type de poison d’après le mode de pénétration
  • reconnaître les sources d’infection potentiellement grave par des piqûres d’insectes ou de morsures d’animaux et prodiguer les soins indiqués

4.3.5 Décrire les mesures et techniques de prévention.

Le stagiaire doit être en mesure de s’assurer que l’identification des symptômes est basée sur les concepts de l’examen clinique et les antécédents médicaux, et que le traitement des blessures est correct et conforme à la pratique médicale reconnue et aux guides médicaux nationaux et internationaux pertinents.

Tableau 5 – Abus d’alcool, de drogues et psychiatrie

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
5. 

5.1 Reconnaître l’abus d’alcool et les signes de l’alcoolisme.

5.2 Décrire les drogues et les narcotiques générateurs d’accoutumance.

5.3 Énumérer les substances génératrices. d’accoutumance les plus courantes et décrire leurs effets sur l’individu.

5.4 Décrire et mettre en œuvre les méthodes de traitement.

5.5 Décrire les risques du sevrage.

5.6 Reconnaître l’importance des conseils en cas d’abus d’alcool et de drogues.

5.7 Indiquer les sources de ces conseils.

5.8 Souligner les aspects importants des conseils.

5.9 Indiquer que les troubles du comportement et les problèmes psychiatriques peuvent subir l’influence:

  • de facteurs propres à la navigation maritime
  • des conséquences psychologiques de l’éloignement

5.10 Comprendre les notions de responsabilité civile ou criminelle en cause dans les cas où l’on soupçonne un abus de drogues.

Le stagiaire doit être en mesure de fournir des services de counselling et des soins dans les cas d’abus d’alcool et de drogues.

Tableau 6 – Soins dentaires

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
6. 

6.1 Décrire les soins dentaires de base

  • reconnaître les urgences dentaires

6.2 Décrire les principes de l’hygiène buccale.

6.3 Être capable d’administrer les soins d’urgence appropriés, et en particulier d’effectuer des plombages temporaires.

Le stagiaire doit être en mesure de dispenser des soins dentaires d’urgence adéquats.

Tableau 7 – Gynécologie, grossesse et accouchement

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
7. 

7.1 En ce qui concerne la grossesse, décrire :

  • les signes
  • les effets secondaires
  • les complications

7.2 Description d’une fausse couche

  • reconnaître les signes d’une fausse couche
  • donner les premiers soins à la femme ayant fait une fausse couche

7.3 Reconnaître et décrire les maladies et particularités propres à la femme.

7.4 Reconnaître les signes du travail et d’un accouchement imminent

  • assister la mère lors de l’accouchemen
  • donner les soins nécessaires au nouveau-né
  • prodiguer les soins nécessaires à la mère
  • s’occuper de la façon requise du placenta
Le stagiaire doit être en mesure de dispenser des soins gynécologiques s’il y a lieu et d’apporter son aide.

Tableau 8 – Soins médicaux aux naufragés, y compris traumatismes, hypothermie et exposition au froid

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
8. 

8.1 Décrire et appliquer les procédures de traitement des rescapés.

8.2 Reconnaître les problèmes spéciaux qui se posent à propos des rescapés et identifier les causes et le traitement des cas suivants :

  • l’hypothermie, les différents stades de l’hypothermie
  • les précautions à prendre contre la déperdition de chaleur et les effets du vent et de l’humidité
  • l’exposition au froid, lésions dues au froid, pied immersion, etc.
  • le mal de mer, causes et thérapie
  • la déshydratation et l’alimentation des rescapés, erreurs et risques fréquents
  • l’insolation, cause, thérapie, prophylaxie et effets
  • l’hypoxie et l’intoxication par des gaz à bord des navires et pénétration dans des espaces clos

8.3 Reconnaître les signes et les symptômes d’affections causées par la chaleur

  • crampes, coup de chaleur, épuisement par la chaleur
  • soigner les maladies causées par la chaleur

8.4 Connaître les soins à donner aux victimes de quasi-noyade, mal de décompression :

  • les ressources disponibles et la façon d’y recourir pour le traiter (hydratation, intraveineuse)
Le stagiaire doit être en mesure d’évaluer l’état des personnes naufragées ou rescapées et de dispenser immédiatement les soins médicaux indiqués.

Tableau 9 – Décès en mer

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
9. 

9.1 Connaître et décrire les principes généraux des soins à apporter aux mourants.

9.2 Connaître et décrire les principes généraux des soins à apporter aux personnes décédées :

  • signes du décès
  • examen du corps
  • enregistrement de l’heure du décès
  • conservation du corps à bord
  • inhumation en mer
Le stagiaire doit être en mesure de suivre les procédures prescrites concernant un décès à bord ou en mer.

Tableau 10 – Surveillance de l’environnement à bord

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
10. 

10.1 Hygiène

10.1.1 Décrire les principes généraux de l’hygiène et de l’éducation sanitaire à bord.

10.1.2 Application des principes généraux :

  • à l’eau potable; adjonction de chlore, durcissement de l’eau des évaporateurs, osmose inversée
  • élimination des déchets
  • ventilation et climatisation
  • conservation de l’eau et des aliments
  • hygiène alimentaire et hygiène des cuisines
  • manutention des produits alimentaires
  • décongélation des produits surgelés
  • intoxication des produits alimentaires

10.1.3 Tenue d’un poste de soins infirmiers.

Le stagiaire doit être en mesure de s’assurer que les normes sanitaires et d’hygiène sont maintenues à bord.

Tableau 11 – Prévention des maladies

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
11. 

11.1 Désinfection, desinfestation, dératisation

11.1.1 Décrire les principes généraux et appliquer les méthodes de précaution contre la transmission des maladies ainsi que les méthodes de contrôle des épidémies.

11.1.2 Connaître les règles concernant l’évacuation des déchets et des eaux usées.

  • le manuel d’élimination des déchets

11.1.3 Définir et appliquer les méthodes de :

  • désinfection
  • dératisation

11.2 Vaccinations

11.2.1 Décrire les principes généraux de la protection des personnes par les vaccins.

11.2 2 Décrire les différents types de vaccins nécessaires pour les gens de mer

  • protocole et méthodes de vaccination
Le stagiaire doit être en mesure de s’assurer qu’une protection complète et efficace est offerte contre les infections et la propagation de maladies.

Tableau 12 – Tenue des dossiers médicaux

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
12. 

12.1 Enregistrement des signes, symptômes et médicaments administrés

12.1.1 Exposer les principes généraux de la tenue des dossiers médicaux

  • méthode appropriée de tenue des dossiers
  • responsabilité de remplir des dossiers médicaux et de les conserver

12.1.2 Décrire en particulier les méthodes de tenue et le contenu :

  • d’un livret médical
  • d’un registre des médicaments contrôlés
  • des rapports destinés aux autorités sanitaires portuaires
  • des communications destinées aux médecins portuaires

12.1.3 Vérification des antécédents médicaux.

12.2 Inventaire des médicaments (normes d’entreposage)

12.2.1 Décrire les dates d’expiration portées sur l’emballage des médicaments et avoir conscience de la nécessité de les remplacer en temps voulu.

12,2,2 Règlements nationaux et internationaux

12.2.3 Indiquer que les règlements internationaux et nationaux concernant la santé s’appliquent à la médecine en mer, y compris les recommandations de l’OMS, de l’OMI et de l’OIT

  • l’emplacement des règlements pertinents à bord du navire
Le stagiaire doit être en mesure de contrôler l’inventaire des médicaments et de tenir des dossiers médicaux.

Tableau 13 – Médicaments et matériel médical

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
13. 

13.1 Médicaments

13.1.1 Énumérer le contenu de la pharmacie de bord.

13.1.2 Indiquer, pour les médicaments contenus dans la pharmacie de bord :

  • le dosage
  • les effets bénéfiques
  • les effets secondaires

13.2 Matériel médical

13.2.1 Énumérer et savoir utiliser le matériel médical de bord.

13.2.2 Indiquer les procédures à suivre pour la destruction des médicaments périmés

  • vérifier les dates d’expiration des médicaments

13.2.3 Indiquer comment les déchets hospitaliers doivent être éliminés.

Le stagiaire doit être en mesure de s’assurer que la posologie et l’utilisation des médicaments sont conformes aux recommandations du fabricant et à la pratique médicale reconnue.

Tableau 14 – Équipement chirurgical, instruments et fournitures

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
14. 

14.1 Décrire et appliquer les mesures appropriées de désinfection et de stérilisation.

14.2 Savoir utiliser le matériel et les instruments chirurgicaux de bord à bon escient.

Le stagiaire doit être en mesure d’utiliser le matériel chirurgical stérilisé.

Tableau 15 – Assistance extérieure

  Connaissances, compréhension et aptitudes Critères d’évaluation des compétences
15. 

15.1 Conseils médicaux par radio

15.1.1 Appliquer et mettre en pratique les principes généraux de l’assistance médicale par radio, y compris :

  • le GMDSS
  • utilisation de la liste de contrôle appropriée de la section médicale du Code international des signaux

15.1.2 Établir une bonne communication radio.

15.1.3 Donner un compte rendu verbal complet au moment de transférer un patient.

15.2 Transport des malades et des blessés, y compris évacuation par hélicoptère

15.2.1 Analyse des problèmes que pose le transport des malades et des blessés

  • retirer rapidement le blessé du lieu de l’accident, d’un espace clos ou d’un véhicule
  • utiliser des méthodes de déplacement efficaces, déplacement de un, deux ou plusieurs sauveteurs

15.2.2 Être capable d’utiliser le brancard agréé

  • transport sur une civière
  • emploi d’autre matériel, par exemple un brancard de type panier pour hélicoptère

15.2.3 Connaître les procédures à suivre pour l’évacuation par hélicoptère et par bateau pilote ou engins de sauvetage.

  • Connaissance des autres ressources, par exemple la Garde côtière ou l’aide internationale, ainsi que des conditions à remplir et de la façon de procéder pour faire appel à ces ressources.

15.3 Soins médicaux des malades et des blessés impliquant une coopération avec les autorités sanitaires portuaires ou avec des services ambulatoires au port

15.3.1 Connaître les principes de la coopération avec les autorités sanitaires portuaires et les services de consultation externe dans les ports.

15.3.2 Être conscient d’éventuels problèmes de langue et de différences culturelles.

15.3.4 Décrire les dossiers détaillés qui doivent être tenus et savoir les utiliser.

Le stagiaire doit être en mesure de participer aux programmes coordonnés d’assistance médicale aux navires et de s’assurer que les procédures pour obtenir des conseils médicaux par radio sont conformes aux pratiques et recommandations établies.

PAGE PRÉCÉDENTE

Date de modification: