L’hypothermie et la survie en eau froide

Page précédente | Page suivante

La pêche et la chasse sont des activités qui commencent généralement tôt et se terminent tard dans la saison de navigation. Les eaux sont souvent très froides à  ces moments de l’année. Vous êtes donc plus exposés que les autres plaisanciers à l’hypothermie et au choc hypothermique.

Le choc hypothermique cause probablement plus de décès que l’hypothermie. Une exposition soudaine à l’eau froide peut paralyser vos muscles instantanément, vous couper le souffle, vous faire avaler de l’eau et vous faire suffoquer aux premiers instants de l’immersion. Si vous avez survécu au choc de l’eau froide, l’hypothermie est le prochain danger qui vous guette.

L’hypothermie est une chute de la température du corps au-dessous de la normale (37 °C), qui se produit à la suite d’une exposition prolongée à l’eau froide. Les signes et symptômes des trois différents stades de l’hypothermie sont :

  • au premier stade : tremblements, mauvaise articulation;
  • au stade intermédiaire : pouls faible et ralenti, respiration lente, manque de coordination, irritabilité, confusion et somnolence;
  • au stade avancé : respiration et pouls faibles, irréguliers ou absents. La personne peut être inconsciente.

Si vous vous retrouvez dans l’eau, il importe de faire tout ce que vous pouvez pour conserver votre énergie et votre chaleur corporelle. Pour prolonger votre temps de survie voici ce que vous devez faire :

  • Portez votre vêtement de flottaison individuel (VFI) ou votre gilet de sauvetage. Celui-ci vous aidera à flotter et garder votre tête hors de l’eau sans perdre toute votre énergie;
  • Nagez seulement si vous pouvez rejoindre d’autres naufragés ou un abri sûr. Ne nagez pas pour vous réchauffer, cela ne fera qu’augmenter votre perte de chaleur;
  • Si possible, grimpez sur un objet flottant (comme votre embarcation) afin de maintenir hors de l’eau la plus grande partie de votre corps. L’eau froide abaisse la chaleur corporelle plus rapidement que l’air (25 fois plus rapidement);

    Un homme grimpe sur une embarcation
  • Adoptez la position foetale ou, si vous n’êtes pas seul, blottissez-vous les uns contre les autres;

    position fetale, blottissez-vous
  • Enlevez les vêtements humides d’une personne tombée à l’eau et réchauffez-la avec des vêtements secs.

Fausse croyance

Contrairement à la croyance populaire, l’alcool ne réchauffe pas, il a même l’effet inverse. Pour se réchauffer, il est préférable de consommer une boisson tiède, sucrée, sans alcool et sans caféine.

Conseil

Portez plusieurs épaisseurs de vêtements sous un anorak (qui coupe le vent) plutôt qu’une seule veste épaisse. La laine, même mouillée, retient davantage la chaleur que les tissus synthétiques (polyester).

Page précédente | Page suivante

Date de modification: